Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Marquises
A Night Full Of Collapses  (Ici d'Ailleurs)  février 2017

La musique des Marquises (Lost, Lost, Lost en 2010, Pensée magique en 2014) est presque d’abord une histoire d’impressions, d’atmosphères, de ressenti. Il faut un certain abandon, un laisser-aller pour goûter pleinement cette musique.

Jean-Sébastien Nouveau dirige maintenant un vaste ensemble à géométrie variable comprenant Matt Elliott (The Third Eye Foundation au chant), Agathe Max (Ofield, Farewell Poetry au violon), Olivier Mellano (Dominique A, Miossec à la guitare), Christian Quermalet (The Married Monk au piano), Jeff Hallam, Louis Montmasson, Souleymane Felicioli, Julien Nouveau, Martin Duru, mais ce nouveau disque navigue dans les mêmes belles eaux troublantes.

A Night Full Of Collapses est comme une disparition du réel, un disque brumeux, nocturne, abstrait et onirique. Comme une longue traversée presque Lynchéenne, un voyage étrange et envoûtant (les lignes mélodiques et rythmiques de "Lament", "The Beguiled", "A Forest Of Lines", "The Passing"). Comme ces (auto)routes perdues accompagnées des notes d’Angelo Badalamenti, d’arabesques modales, de rythmes orientalisants, de réminiscences de musique jazz ou pop 60’s en petites touches ("Feu Pâle", "Following Strangers"), presque rien, avec cette étrange tension, parfois anxiogène ("Lament").

Chez Les Marquises, la narration passe par quelque chose d’estompé, d’habité, une agitation inconsciente dont il ne faut sûrement pas trop chercher à intellectualiser, par des mélodies comme presque absentes et accorde au son une intimité rare. La section rythmique tient un tapis sonore qui donne la sensation d’avancer sans répit, les répétitions transforment la nature même de la musique, elles accentuent leurs importances, deviennent presque ainsi des thèmes. On retrouve aussi cette capacité à juxtaposer mélodies, dissonances et harmonies complexes à des motifs longs et hypnotiques.

Rythmes obsédants, syncopes, modalités, on songe parfois à The Mount Fuji Doomjazz Corporation, au Dale Cooper Quartet ou à Bohren und der Club of Gore, mais également à Brian Eno ou à l’école de Canterburry. Mais Les Marquises savent cultiver leur propre style et se détacher de ses influences. A Night Full Of Collapses devrait s’écouter la nuit, dans la solitude de l’obscurité. Beau comme un tableau d’Edward Hopper

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Pensée Magique des Marquises
Les Marquises en concert à La Ferme d'en Haut (samedi 12 avril 2014)
L'interview des Marquises (février 2014)

En savoir plus :
Le site officiel de Les Marquises
Le Bandcamp de Les Marquises
Le Soundcloud de Les Marquises
Le Facebook de Les Marquises


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 mai 2018 : Un temps à sortir les palmes

Le Festival de Cannes se termine déjà, sans grandes envolées mais avec une belle palme d'or tout de même et surtout le soleil qui devrait vous donner envie de sortir les vôtres, palmes, histoire d'aller piquer une tête pour vous rafraichir les idées au milieu de tout ce marasme ambiant. Quoi qu'il en soit, pour vous changer les idées, voici comme chaque semaine notre sélection culturelle.

Du côté de la musique :

Glenn Branca, une vie dissonnante
"Quieter" de Carla Bozulich
Rencontre avec Romain Guerret autour de son projet solo Donald Pierre dont voici 3 titres live enregistrés au bar Le Planète Mars
"Free the prisoners" de Andrew Sweeny
"The sound like a tank even if they are a duo" de Archi Deep
"Liszt : Athanor" de Beatrice Berrut
"Lost and found" de En attendant Ana
"Les larmes d'or" de Frédéric Bobin
"Le courage des innoncents" de Olivier Savaresse
et toujours :
"Lion in bed" de Lion In Bed
"Take me away" de Andréane Le May
"JS Bach Inventions & Sinfonias" de Julien Lheuillier
"Lost memory theatre" de Jun Miyake
"Advertisement EP" de MNNQNS
"All inclusive" de Shaggy Dogs
"Bernstein : Mass" de Yannick Nézet Séguin & le Philadelphia Orchestra
"Ain't that mayhem ?" de Zëro

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Limbes" au Théâtre du Rond-Point
"4.48 Psychosis" au Théâtre-Studio d'Alfortville
"Strange Love" au Cirque Electrique
"17 fois Maximilien" au Studio Hébertot
"ABC D'airs" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Soulmates" au Théâtre du Marais
"Le Cirque Alfonse - Tabarnak" à Bobino
"Scud" au Théâtre Clavel
"Cabaret chinois et autres farces" au Théâtre Clavel
les reprises avec :
"Les Patissières" au Théâtre Trévise
"King KongThéorie" à La Pépinière Théâtre
"Les Petites Reines" au Théâtre La Bruyère
"Eric Boschman - Ni Dieu, ni Maître mais du Rouge !" à la Scène Thélème
"Légendes d'une vie" au Théâtre Le Lucernaire
"Warren Zavatta - Ce soir dans votre ville" au Théâtre Michel
et les chroniques des autres spectacles de mai

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête" de Ilan Klipper
"Bienvenue en Sicile" de PIF
et les chroniques des autres sorties de mai

Lecture avec :

"La symphonie du hasard, livre 3" de Douglas Kennedy
"Les diables de cardona" de Matthew Carr
"Les invisibles" de Antoine Albertini
"Transit" de Rachel Cusk
et toujours :
"L'écrivain public" de Dan Fesperman
"Le chien de Shrodinger" de Martin Dumont
"Les saltimbanques ordinaires" de Eimear McBride
"Passage des ombres" de Arnaldur Indrioason
"Prison house" de John King

Froggeek's Delight :

"A way out" sur PS4, Xbox One et Windows
"Rétro lazer" Tome 1, magazine trimestriel
Le Google Home, enceinte intelligente

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=