Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Thomas Fersen
Un Coup de Queue de Vache  (Éditions Bucéphale)  janvier 2017

Le dixième album de Thomas Fersen annonce sa couleur bucolique dès la vue de la pochette. On y voit le chanteur de 54 ans chevauchant une vache normande au-dessus d’une zone d’activité industrielle. Pour ce nouvel essai, Thomas Fersen est allé goûter l’herbe du pré voisin, puisqu’il a quitté Tôt ou Tard, le label de ses débuts et de ses 9 précédents albums, en raison "d’un désintérêt artistique depuis deux albums déjà".

L’auteur / compositeur maintenant seul maître à bord n’a pas pour autant renoncé à ses personnages animaliers favoris pour ses textes. On y croise vaches, coqs, poulettes, lièvres, cochons, homards parmi les hommes et femmes ordinaires… dans de petites histoires à mi-chemin entre les fables de La Fontaine et les contes de fées. Les textes toujours bien ciselés, truffés d’humour et de rimes bien trouvées, se servent de ces animaux pour faire la critique de la vie humaine.

Pour la musique, il est accompagné d’un quatuor à cordes et d’un instrument "perturbateur". Se succèdent banjo, mandoline, ukulélé ou piano qui amènent un peu de fantaisie aux morceaux.

Nous voici donc plongés dès le début du disque dans cette ambiance champêtre avec "Un coup de queue de vache" où l’on suit les malheurs d’un coq ayant perdu toutes ses dents suite à ce mauvais coup du bovin, à qui l’on présente une cocotte… en fonte.

"La Pachanga" nous décrit un rendez-vous chez une kinésithérapeute qui se transforme en une folle série de danses désarticulantes : "Après la Panchaga / J’ai remis mon pantalon / Soit il était plus court / Soit j’étais plus long". Le titre le plus dansant (et ça tombe bien) de ce disque.

"Tu n'as pas les oreillons", chanson très bretonne (région chère à Thomas) avec le son de la guimbarde, nous conte l’histoire d’un jeune garçon obnubilé par les pis de vache et les soutiens-gorge qui va consulter, faute de médecin, un druide alcoolique pour savoir s’il a les oreillons : "Le chouchen est aveuglant / surtout quand on en abuse / il m’avait pris pour un gland, il m’avait pris pour une buse".

On passe du coq à l’âne ou plutôt du rire aux larmes de désespoir avec "Testament" (écrite par le québécois Fred Fortin), avec l’histoire d’un paysan qui "a mis le feu à sa famille / et c’est bien / ils étaient si malheureux / hélas il n’y pouvait rien". Un piano triste accompagne la descente aux enfers de cet homme qui s’est résolu à l’irréparable, en proies à ces démons nocturnes. La voix traînante de Thomas a toujours été bien adaptée pour conter des histoires horribles où on ne peut s’empêcher d’avoir malgré tout un peu de compassion pour les personnages.

Dans "As-tu choisi ?" on écoute une énumération d’animaux, de créatures, d’objets : une libellule, une coccinelle, un papillon, une hirondelle, un dragon, un coeur brisé, une rose noire… mais que faut-il donc choisir dans cette liste ?

Retour à la ferme et à un ton plus humoristique avec "La cabane de mon cochon" où un homme pour se débarrasser de tous les objets cassés et inutiles qui prennent de la place chez lui, les met tour à tour dans la cabane de son cochon. Au fil du temps il commence à vraiment se lasser de tout ce qui remplit sa maison, jusqu’à la maison elle-même. Il ne lui reste finalement qu’une seule solution, habiter… devinez-où ?

"Big-bang" nous narre la vie d’une Cendrillon de la campagne, affectée à toutes les tâches ingrates de la maison, devenue strip-teaseuse en ville qui au fur et à mesure de son numéro d’effeuillage voit les réactions de ses spectateurs jusqu’à se retrouver dans le plus simple appareil : "il ne me reste plus qu’un slip / taillé dans la peau d’un moustique".

Ce disque s’inscrit dans la lignée de ses précédents albums, où une part importante est consacrée à son bestiaire.

Ce disque sera présenté aux quatre coins de France dans un spectacle à mi-chemin entre concert et théâtre qui intégrera des monologues en vers écrits par ce poète, digne héritier d’un Brassens.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Gratte moi la puce, Best of de poche de Thomas Fersen
La chronique de l'album Je Suis Au Paradis de Thomas Fersen
La chronique de l'album Thomas Fersen & The Ginger Accident de Thomas Fersen
Thomas Fersen en concert au Festival Solidays 2004 (dimanche)
Thomas Fersen en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (dimanche)
Thomas Fersen en concert au Festival Art Rock 2006 (Dimanche)
Thomas Fersen en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - samedi
Thomas Fersen en concert au Fil (jeudi 12 décembre 2013)
Thomas Fersen en concert au Festival Nancy Jazz Pulsations #44 (édition 2017)
L'interview de Thomas Fersen (mardi 13 décembre 2016)

En savoir plus :
Le Soundcloud de Thomas Fersen
Le Facebook de Thomas Fersen


Emmanuel Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Thomas Fersen (13 décembre 2016)


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=