Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sérénade pour pianiste inachevé
Théâtre Clavel  (Paris)  février 2017

Solo musico-burlesque conçu et interprété par Xavier Ferran dans une mise en scène de Sylvain Nova.

C'est dans l'univers des grands burlesques que Xavier Ferran, alias Philibert Topaze, emmène son spectateur qui s'attendait sans doute à voir un disciple de Jean-Paul Farré jongler habilement avec les touches blanches et noires de son accordéon du riche.

Si l'artiste déjanté annonce, alors qu'on ne sait pas encore à quoi s'en tenir sur sa performance musicale, qu'il va interpréter la "Sérénade" de Schubert, il lui faudra le temps d'un non-concert mémorable pour parvenir finalement à ses fins.

Tout commence ainsi par un piano récalcitrant et par un pianiste triste comme Buster Keaton quand il accompagne Charlie Chaplin dans "les Feux de la rampe" et doué de la déraison du clown Grock quand il préfère avancer son piano vers son tabouret que le contraire.

Tout finira, on peut le révéler, par l'interprétation de l'oeuvre annoncée dans des conditions qu'on ne peut, elles, révéler.

Entre les deux, Xavier Ferran aura convoqué sans se forcer tous les rois impavides du rire burlesque de Chico Marx à Pierre Etaix, de Laurel et Hardy à Jacques Tati. On dit bien "sans se forcer", car souvent ce genre de spectacles tourne à l'exercice théorique de style. Ce ne sera jamais le cas de cet élégant pince-sans-rire qui aura pour lui une arme fatale, elle aussi très compliquée à manier : la poésie.

Une poésie aussi déconstruite que le piano, bien entendu. Une poésie qui jaillit autant que les gags de manière inattendue et surtout pas programmée à heure fixe. S'il arrive bien des bricoles au piano de Xavier Ferran, il n'est jamais bêtement mécanique, même s'il aurait pu faire un petit séjour dans un saloon d'antan.

Pouvant fédérer tous les publics, du moment qu'ils ne sont pas rétifs à un spectacle qui préfère la douce folie complète aux effets faciles des métronomes du rire, "Sérénade pour pianiste inachevé" de Xavier Ferran est à consommer frais et gaillard.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Fleuret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=