Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Parle-moi d'amour
Théâtre La Pépinière  (Paris)  janvier 2017

Comédie de Philippe Claudel, mise en scène de Morgan Perez, avec Caroline Sihol et Philippe Magnan.

De retour de soirée, un couple de quinquagénaires, Elle et Lui, à minuit, non pas l'heure du crime mais celle du jeu de la vérité,

Telle est la situation de "Parle-moi d'amour", premier opus théâtral de l'écrivain et réalisateur Philippe Claudel, dans lequel il décline un des topoï du théâtre de boulevard, celui de la scène de ménage, dans une variation modernisée de "La peur des coups" de Georges Courteline.

Et en pleins feux cruels sur la bêtise, la médiocrité, la vulgarité, et la suffisance ampoulée de deux plébéiens ayant certes accédé au statut bourgeois mais à jamais englués dans une indécrottable et beaufitude poujadiste.

Et le naturel revient au galop en privé, quand le vernis craque, entre Elle, ex-soixantehuitarde baba-cool, avec vie communautaire et gourou, reconvertie en amateur d'art contemporain, et Lui, fils de la campagne et étudiant laborieux, matamore au petit pied grisé par son statut d'énarque vivant dans le 7ème arrondissement parisien et son patrimoine éligible à l'ISF.

Un mot suffit à ouvrir la boite de Pandore de leurs rancoeurs et mesquineries pour une reddition de compte acide sur tout et n'importe quoi. Quant aux récriminations spécifiquement conjugales, elles virent à la bataille de chiffonniers avec vocabulaire "ad hoc".

Et cette danse de mort customisée par des "bidochons" dure, aucun des protagonistes ne faiblit et leur résistance laisse accroire qu'ils sont rompus à cet exercice et qu'elle constitue leur façon de fonctionner et peut-être, comme le suggère le titre de la partition, de s'aimer.

A la mise en scène, Morgan Perez dispose de peu de latitude pour ordonner une dynamique scénique en raison d'un pseudo-canapé envahissant, et de surcroît impraticable, placé au centre de la scène et participant d'un décor peu inspiré.

Dans ce véhément match en un round sans KO qui flirte avec les confessions intimes du magazine télévisé éponyme dit "de société", Philippe Magnan semble un peu embarrassé tant dans son costume de notaire mafieux que dans une partition dans laquelle son art consommé du pince-sans-rire mid-tempo peine à se déployer.

Reprenant le rôle qu'elle tenait lors de la création de la pièce en 2008, la diaphane Caroline Sihol, dont l'élégance et la classe naturelle en diorissime robe corolle se télescopent avec la crudité des propos tenus par son personnage, maîtrise ce contre-emploi avec une patente jubilation.

Et les rires, sans doute parfois "jaunes", du public atteste de la justesse de la satire et de l'efficacité de la charge comique dispensée par ces comédiens aguerris.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 avril 2017 : C'est reparti pour un tour

On ne s'éternisera pas sur ce premier tour de l'élection présidentielle, toujours en cours à l'heure où nous bouclons notre édition. Mais d'autres le font, comme Sean O'Hagan ou les Tagada Jones dans les interviews à découvrir ci dessous ou Cyril Mokaiesh dans ses chansons. Voici donc pour vous détendre et éveiller votre soif de culture, notre sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Si oui, oui. Sinon, non" de Albert Marcoeur & le Quatuor Béla
"Stup virus" de Stupeflip
Interview de Sean O'Hagan (High Llamas) avec un petit bonus vidéo en fin d'interview
"Ultramega OK (expanded reissue)" de Soundgarden
Interview de Tagada Jones autour de leur nouvel album "La peste et le choléra"
"Django - BoF" de Warren Ellis et Stochelo Rosenberg
"Disparue Juliette" de De Calm
"Dead-end tape" de Emilie Zoé
"Songs from la chambre" de Julien Bouchard
La Louise, Gliz, Storm Orchestra dans une sélection de EP
"The secret" de Lord Ruby
"Cycle EP" de Samifati
Interview de Warhaus que l'on ressort à l'occasion de sa venue en concert en France
Weyes Blood en concert à l'I Boat de Bordeaux
Interview de Cyril Mokaiesh autour de "Clôture" accompagnée d'une session 4 titres
et toujours :
"In mind" de Real Estate, "Sincerly, future pollution" de Timber Timbre, "French press" de Rolling Blackouts Coasal Fever, "Santa Maria" de Carmen Maria Vega, "Gabriel Fauré piano works" de Michel Dalberto, "Le cris des fourmis" de Iaross, "Le grand H de l'homme" de Barbara Weldens, "New day's waiting" de Gaëlle Buswel, Wild times, angelfish decay et Monkypolis dans une sélection de single et EP

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le cas Martin Piche" au Théâtre Montparnasse
"Dans un canard" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Théâtre du Rond-Point
"Baal" au Théâtre de la Colline
"L'Autre Proust" à la Scène Thélème
"La Chose commune" à l'Espace Cardin
"C'est toujours un peu dangereux de s'attacher à qui que ce soit" à La Loge
"The Lighthouse" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
des reprises :
"Ubu" à la MAC à Créteil
"Comtesse de Ségur, née Rostpchine" au Studio Hébertot
"Un bec" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles d'avril

Expositions avec :

"Des Grands Moghols aux Maharajahs - Joyaux de la collection Al Thani" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"La Morsure des Dieux" de Cheyenne Carron
"Adieu Mandalay" de Midi Z
les chroniques des autres sorties d'avril
et les chroniques des sorties de mars

Lecture avec :

"Valet de pique" de Joyce Carol Oates
"Franquin chez les Rombaldi" par Gunhed TV

Froggeek's Delight :

"Tom Clancy's Ghost Recon : Wildlands" sur PS4, Xbox One et PC
"Horizon Zero Dawn" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=