Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Parle-moi d'amour
Théâtre La Pépinière  (Paris)  janvier 2017

Comédie de Philippe Claudel, mise en scène de Morgan Perez, avec Caroline Sihol et Philippe Magnan.

De retour de soirée, un couple de quinquagénaires, Elle et Lui, à minuit, non pas l'heure du crime mais celle du jeu de la vérité,

Telle est la situation de "Parle-moi d'amour", premier opus théâtral de l'écrivain et réalisateur Philippe Claudel, dans lequel il décline un des topoï du théâtre de boulevard, celui de la scène de ménage, dans une variation modernisée de "La peur des coups" de Georges Courteline.

Et en pleins feux cruels sur la bêtise, la médiocrité, la vulgarité, et la suffisance ampoulée de deux plébéiens ayant certes accédé au statut bourgeois mais à jamais englués dans une indécrottable et beaufitude poujadiste.

Et le naturel revient au galop en privé, quand le vernis craque, entre Elle, ex-soixantehuitarde baba-cool, avec vie communautaire et gourou, reconvertie en amateur d'art contemporain, et Lui, fils de la campagne et étudiant laborieux, matamore au petit pied grisé par son statut d'énarque vivant dans le 7ème arrondissement parisien et son patrimoine éligible à l'ISF.

Un mot suffit à ouvrir la boite de Pandore de leurs rancoeurs et mesquineries pour une reddition de compte acide sur tout et n'importe quoi. Quant aux récriminations spécifiquement conjugales, elles virent à la bataille de chiffonniers avec vocabulaire "ad hoc".

Et cette danse de mort customisée par des "bidochons" dure, aucun des protagonistes ne faiblit et leur résistance laisse accroire qu'ils sont rompus à cet exercice et qu'elle constitue leur façon de fonctionner et peut-être, comme le suggère le titre de la partition, de s'aimer.

A la mise en scène, Morgan Perez dispose de peu de latitude pour ordonner une dynamique scénique en raison d'un pseudo-canapé envahissant, et de surcroît impraticable, placé au centre de la scène et participant d'un décor peu inspiré.

Dans ce véhément match en un round sans KO qui flirte avec les confessions intimes du magazine télévisé éponyme dit "de société", Philippe Magnan semble un peu embarrassé tant dans son costume de notaire mafieux que dans une partition dans laquelle son art consommé du pince-sans-rire mid-tempo peine à se déployer.

Reprenant le rôle qu'elle tenait lors de la création de la pièce en 2008, la diaphane Caroline Sihol, dont l'élégance et la classe naturelle en diorissime robe corolle se télescopent avec la crudité des propos tenus par son personnage, maîtrise ce contre-emploi avec une patente jubilation.

Et les rires, sans doute parfois "jaunes", du public atteste de la justesse de la satire et de l'efficacité de la charge comique dispensée par ces comédiens aguerris.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 mai 2018 : De la neige en été

Il neige au mois de mai, des gens tuent d'autres gens avec des couteaux, bref le monde part en couilles. Pour autant, si la culture aide à élever les esprits, on aura toujours besoin d'un petit oasis où aller piocher quelques bonnes idées culturelles. C'est parti pour la sélection de la semaine.

Du côté de la musique :

"Lion in bed" de Lion In Bed
"Take me away" de Andréane Le May
Rencontre avec Romain Guerret autour de son projet solo Donald Pierre dont voici 3 titres live enregistrés au bar Le Planète Mars
"JS Bach Inventions & Sinfonias" de Julien Lheuillier
"Lost memory theatre" de Jun Miyake
"Advertisement EP" de MNNQNS
"All inclusive" de Shaggy Dogs
"Bernstein : Mass" de Yannick Nézet Séguin & le Philadelphia Orchestra
"Ain't that mayhem ?" de Zëro
et toujours :
"Amour et sépulcre" de trou aux rats
"Nos dimanches" de Yvan Marc
"Canyon alibi" de Alain Gibert
"Traversée" de Béatrice Bertho
"Grand paon de nuit" de Palatine
"The great untold" de Scott Matthews
"Abyss EP" de Springwater

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Bérénice" aux Ateliers Berthier
"Reconstitution" au Théâtre de l'Aquarium
"23 rue Couperin" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le liseur du 6h27" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Loretta Strong" au Théâtre de Belleville
"Le Maître et Marguerite" au Théâtre de la Tempête
"Coups de feu rue Saint-Roch" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Chemin des Dames" au Théâtre Essaion
"Dans les jardins de Castor et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Longwy-Texas" à la Maison des Métallos
"Madame Molière" au Théâtre de Nesle
"J'ai mangé du Jacques" au Théâtre Essaion
"Viel chante Brel" au Théâtre Essaion
"Myriam Allais - Mes Hommes" au Théâtre Essaion
"Denise Jardinière vous invite chez elle" au Théâtre Essaion
les reprises avec :
"Névrotik Hotel" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Paroles gelées" au ThéâtreGérard Philippe à Saint Denis
"Un Démocrate" au Théâtre de la Reine Blanche
"Tea for three" au Théâtre de Nesle
"Les Amants de Nohant" au Théâtre Le Ranelagh
"Yann Jamet - Le Syndrome de Jeanne d'Arc" au Théâtre de Dix Heures
et les chroniques des autres spectacles de mai

Cinéma avec :
les films de la semaine :
"Miracle" de Egle Vertelyte
"L'Arche de Monsieur Kervadac" de Karel Zeman
Ciné en bref avec :
"La Révolution silencieuse" de Lars Kraume
"Milf" de Axelle Laffont
"Place publique" de Agnès Jaoui
"Amoureux de ma femme" de Daniel Auteuil
"Larguées" de Eloïse Lang
et les chroniques des autres sorties de mai

Lecture avec :

"L'écrivain public" de Dan Fesperman
"Le chien de Shrodinger" de Martin Dumont
"Les saltimbanques ordinaires" de Eimear McBride
"Passage des ombres" de Arnaldur Indrioason
"Prison house" de John King

et toujours :
"Fouché" de Nicolas Juncker & Patrick Mallet
"Le hameau de la reine" de Jean des Cars
"Madgermanes" de Birgit Weyhe
"Possession" de Paul Tremblay
"Splendeurs et fureurs" de Christina Stead
"Une autre histoire de la renaissance" de Didier le Fur
"Eloge de la roue libre" de Christophe Salaün


Froggeek's Delight :

"Rétro lazer" Tome 1, magazine trimestriel
Le Google Home, enceinte intelligente

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=