Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Klô Pelgag
L'étoile thoracique  (Zamora)  février 2017

Parler de L'Etoile Thoracique de Klô Pelgag est chose aisée si on s'arrête à quelques formules attendues qui décrivent bien, en effet, l'univers de la jeune femme mais masquent peut-être l'essentiel. Certes, le lutin québécois a réalisé un album aux instrumentations luxuriantes et ses textes surréalistes invitent à un voyage poétique en absurdie (exemple d'enfilage-type de formules convenues). Mais on passe alors à côté de l'aspect essentiel de ce disque : comment ce journal extime, imprégné d'une expérience toute personnelle, parvient-il à entrer en résonance avec l'intime de chaque auditeur ?

L'Etoile Thoracique agit comme un labyrinthe à plusieurs dimensions et plusieurs entrées. On peut s'y sentir attiré par la voix de Klô Pelgag, une voix intermédiaire, légère, capable d'une grande richesse d'expression. Quelques phrases mélodiques courtes vont retenir l'attention, s'insinuer dans le creux de l'oreille de l'auditeur qui les répétera comme des mantras. Il y a aussi les ruptures de rythmes et les accords dissonants qui poussent l'auditeur à tendre l'oreille plus qu'il ne le ferait avec une chanson pop entendue à la radio. Enfin, des mots ou des formules poétiques intriguent celui qui portera attention aux paroles en premier lieu.

A peine entré, le piège se referme sur l'auditeur qui est attiré par la brillance des cuivres, happé par le piano, secoué dans tous les sens par les cordes et baladé par une myriade d'autres instruments inattendus comme le ukulélé ou le glockenspiel, qui visent à rendre aux chansons leur origine populaire. La qualité de composition de chacune des chansons n'est pas tributaire d'un goût appris, d'une formation sociale du goût, mais bien de leur cohérence interne. La beauté qui se dégage de ce disque provient dès lors d'une architectonique à la fois cohérente dans la construction, et d'une forme de classicisme dans les matériaux choisis, essentiellement les cordes. L'expressivité est décuplée par l'absence de pathos des compositions. Au-delà de l'émotion subjective, naissent des atmosphères objectives. L'émotion de l'auditeur est d'autant plus profonde qu'elle n'est pas à imputer à lui-même ou à l'interprète, mais qu'il entend la tristesse, le soulagement, l'acception, voire la métempsycose dans l'extraordinaire "Apparition de la Sainte-Etoile Thoracique"...

C'est dans un second temps seulement que les paroles viennent habiter les mélodies. Poèmes surréalistes sur la maladie et le deuil mais surtout sur le souvenir, la résilience et la capacité à se reconstruire, ils complètent les atmosphères musicales tout comme les arrangements incroyables qui parent les compositions.

L'Etoile Thoracique est donc un album qu'on s'approprie totalement car il parcourt avec élégance les différentes phases du deuil, épreuve à laquelle seuls les plus jeunes échappent un temps, sans jamais souligner son propos. Klô Pelgag respecte l'auditeur, s'immisce dans sa sphère intime, parle autant à sa sensibilité qu'à son intelligence et parvient ainsi à quasiment établir un dialogue avec lui. Magique.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album L’alchimie des monstres de Klô Pelgag
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - samedi 17 septembre
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - vendredi 14 septembr
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - mercredi 11 septembr
Klô Pelgag en concert à Cité Internationale Universitaire, Maison du Japon (dimanche 9 octobre 2013)
Klô Pelgag en concert au Trianon (mercredi 15 avril 2015 )
L'interview de Klô Pelgag (mardi 13 décembre 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Klô Pelgag
Le Bandcamp de Klô Pelgag
Le Soundcloud de Klô Pelgag
Le Facebook de Klô Pelgag


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 mai 2018 : Un temps à sortir les palmes

Le Festival de Cannes se termine déjà, sans grandes envolées mais avec une belle palme d'or tout de même et surtout le soleil qui devrait vous donner envie de sortir les vôtres, palmes, histoire d'aller piquer une tête pour vous rafraichir les idées au milieu de tout ce marasme ambiant. Quoi qu'il en soit, pour vous changer les idées, voici comme chaque semaine notre sélection culturelle.

Du côté de la musique :

Glenn Branca, une vie dissonnante
"Quieter" de Carla Bozulich
Rencontre avec Romain Guerret autour de son projet solo Donald Pierre dont voici 3 titres live enregistrés au bar Le Planète Mars
"Free the prisoners" de Andrew Sweeny
"The sound like a tank even if they are a duo" de Archi Deep
"Liszt : Athanor" de Beatrice Berrut
"Lost and found" de En attendant Ana
"Les larmes d'or" de Frédéric Bobin
"Le courage des innoncents" de Olivier Savaresse
et toujours :
"Lion in bed" de Lion In Bed
"Take me away" de Andréane Le May
"JS Bach Inventions & Sinfonias" de Julien Lheuillier
"Lost memory theatre" de Jun Miyake
"Advertisement EP" de MNNQNS
"All inclusive" de Shaggy Dogs
"Bernstein : Mass" de Yannick Nézet Séguin & le Philadelphia Orchestra
"Ain't that mayhem ?" de Zëro

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Limbes" au Théâtre du Rond-Point
"4.48 Psychosis" au Théâtre-Studio d'Alfortville
"Strange Love" au Cirque Electrique
"17 fois Maximilien" au Studio Hébertot
"ABC D'airs" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Soulmates" au Théâtre du Marais
"Le Cirque Alfonse - Tabarnak" à Bobino
"Scud" au Théâtre Clavel
"Cabaret chinois et autres farces" au Théâtre Clavel
les reprises avec :
"Les Patissières" au Théâtre Trévise
"King KongThéorie" à La Pépinière Théâtre
"Les Petites Reines" au Théâtre La Bruyère
"Eric Boschman - Ni Dieu, ni Maître mais du Rouge !" à la Scène Thélème
"Légendes d'une vie" au Théâtre Le Lucernaire
"Warren Zavatta - Ce soir dans votre ville" au Théâtre Michel
et les chroniques des autres spectacles de mai

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête" de Ilan Klipper
"Bienvenue en Sicile" de PIF
et les chroniques des autres sorties de mai

Lecture avec :

"La symphonie du hasard, livre 3" de Douglas Kennedy
"Les diables de cardona" de Matthew Carr
"Les invisibles" de Antoine Albertini
"Transit" de Rachel Cusk
et toujours :
"L'écrivain public" de Dan Fesperman
"Le chien de Shrodinger" de Martin Dumont
"Les saltimbanques ordinaires" de Eimear McBride
"Passage des ombres" de Arnaldur Indrioason
"Prison house" de John King

Froggeek's Delight :

"A way out" sur PS4, Xbox One et Windows
"Rétro lazer" Tome 1, magazine trimestriel
Le Google Home, enceinte intelligente

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=