Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Klô Pelgag
L'étoile thoracique  (Zamora)  février 2017

Parler de L'Etoile Thoracique de Klô Pelgag est chose aisée si on s'arrête à quelques formules attendues qui décrivent bien, en effet, l'univers de la jeune femme mais masquent peut-être l'essentiel. Certes, le lutin québécois a réalisé un album aux instrumentations luxuriantes et ses textes surréalistes invitent à un voyage poétique en absurdie (exemple d'enfilage-type de formules convenues). Mais on passe alors à côté de l'aspect essentiel de ce disque : comment ce journal extime, imprégné d'une expérience toute personnelle, parvient-il à entrer en résonance avec l'intime de chaque auditeur ?

L'Etoile Thoracique agit comme un labyrinthe à plusieurs dimensions et plusieurs entrées. On peut s'y sentir attiré par la voix de Klô Pelgag, une voix intermédiaire, légère, capable d'une grande richesse d'expression. Quelques phrases mélodiques courtes vont retenir l'attention, s'insinuer dans le creux de l'oreille de l'auditeur qui les répétera comme des mantras. Il y a aussi les ruptures de rythmes et les accords dissonants qui poussent l'auditeur à tendre l'oreille plus qu'il ne le ferait avec une chanson pop entendue à la radio. Enfin, des mots ou des formules poétiques intriguent celui qui portera attention aux paroles en premier lieu.

A peine entré, le piège se referme sur l'auditeur qui est attiré par la brillance des cuivres, happé par le piano, secoué dans tous les sens par les cordes et baladé par une myriade d'autres instruments inattendus comme le ukulélé ou le glockenspiel, qui visent à rendre aux chansons leur origine populaire. La qualité de composition de chacune des chansons n'est pas tributaire d'un goût appris, d'une formation sociale du goût, mais bien de leur cohérence interne. La beauté qui se dégage de ce disque provient dès lors d'une architectonique à la fois cohérente dans la construction, et d'une forme de classicisme dans les matériaux choisis, essentiellement les cordes. L'expressivité est décuplée par l'absence de pathos des compositions. Au-delà de l'émotion subjective, naissent des atmosphères objectives. L'émotion de l'auditeur est d'autant plus profonde qu'elle n'est pas à imputer à lui-même ou à l'interprète, mais qu'il entend la tristesse, le soulagement, l'acception, voire la métempsycose dans l'extraordinaire "Apparition de la Sainte-Etoile Thoracique"...

C'est dans un second temps seulement que les paroles viennent habiter les mélodies. Poèmes surréalistes sur la maladie et le deuil mais surtout sur le souvenir, la résilience et la capacité à se reconstruire, ils complètent les atmosphères musicales tout comme les arrangements incroyables qui parent les compositions.

L'Etoile Thoracique est donc un album qu'on s'approprie totalement car il parcourt avec élégance les différentes phases du deuil, épreuve à laquelle seuls les plus jeunes échappent un temps, sans jamais souligner son propos. Klô Pelgag respecte l'auditeur, s'immisce dans sa sphère intime, parle autant à sa sensibilité qu'à son intelligence et parvient ainsi à quasiment établir un dialogue avec lui. Magique.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album L’alchimie des monstres de Klô Pelgag
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - samedi 17 septembre
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - vendredi 14 septembr
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - mercredi 11 septembr
Klô Pelgag en concert à Cité Internationale Universitaire, Maison du Japon (dimanche 9 octobre 2013)
Klô Pelgag en concert au Trianon (mercredi 15 avril 2015 )
L'interview de Klô Pelgag (mardi 13 décembre 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Klô Pelgag
Le Bandcamp de Klô Pelgag
Le Soundcloud de Klô Pelgag
Le Facebook de Klô Pelgag


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 juin 2017 : Summertime

C'est l'été, on a profité de la fête de la musique pour enregistrer une session en live à venir durant l'été ici même, les festivals s'enchainent et nous continuerons tout l'été à suivre l'actualité culturelle. Voici donc sans plus attendre l'édition de la semaine.

Du côté de la musique :

"The machine made us" de Flotation Toy Warning
The Charlatans en interview autour de leur album "Different days"
"Somersault" de Beach Fossils
"Almost !" de Adam and the Madams
"Outside" de An Eagle In Your Mind
"Journey to the mountain of forever" de Binker and Moses
"Tara EP" de Lonny Montem et Guillaume Charret
PuntEBarrieR" de Marco Zappa & Friends
"Aetherlight" de Mt. Wolf
Sam à La Passerelle 2.0
DJ Shadow à l'Elysée Montmartre
et sur Taste Indie, retrouvez les séries de photos complètes ainsi que Oiseaux, le Tempête, le festival Art Rock, Totorro, Requin Chagrin et bien d'autres.
et toujours :
Dead killer story" de Breaking The Wave, Soon She Said nous parle de "The first casualty of love is innocence" dans une longue interview en deux partie. Cliquez ici pour la première, et là pour la seconde,"Ti amo" de Phoenix,"Terre-neuve" de Terre-Neuve,"The Passion of Charlie Parker" par divers artistes ,"Emotional dance" de Andrea Motis,"Witness" de Benjamin Booker,"J'ai embrassé un punk" de Faut Qu'ça Guinche ,Interview de Bologna Violenta (également en italien), Interview de Superbravo pour la sortie de "L'angle vivant". Superbravo également en session pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Logan de Carvalho - Moitié voyageur" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Fêlés" au Théâtre du Marais

"Karine Lyachenko - RebelleS" au Théâtre du Marais
et les chroniques des autres spectacles de juin

Exposition avec :

"Derain, Balthus, Giacometti - Une amitié artistique" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Bonheur Académie" de Alain Della Negra et Kaori Kinoshita
"Ava" de Léa Mysius
Ciné en bref avec :
"Ce qui nous lie" de Cédric Klapisch
"L'amant d'un jour" de Philippe Garrel
"K.O." de François Ozon
"Les Ex" de Maurice Barthélémy
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Personne ne gagne" de Jack Black
"Pinocchio" de Winshluss
"Le faussaire" de Xu Zechen

Froggeek's Delight :

"Space Invaders, comment Tomohiro Nishikado a donné naissance au jeu vidéo japonais" de Florent Gorges
2017, une année faste pour les jeux vidéo...
3 mois avec la Nintendo Switch
"101 jeux Amiga" de David Taddei

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=