Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ty Segall
Ty Segall  (Drag City)  janvier 2017

Ty Segall est le neuvième album de Ty Segall. Un choix très simple dicté par l'envie de se montrer pour ce qu'on est réellement, le Californien hyperactif qui dégaine un nouvel album chaque année, a bien réussi.

Heureusement encore, en 2017, quelqu'un a envie de tout défoncer, de tout détruire avec du bon hard rock, du garage, du bruit, ou comment vous voudrez l'appeler.

Après un album solo, Manipulator en 2014, un autre en 2016, Emotional Mugger et après la sortie d'un album proto-metal avec son autre projet, les Fuzz (indeed pour les fans !), Ty Segall revient en solo. Enregistré sous l'aile protectrice de Monsieur Steve Albini et sorti le dernier 27 janvier, cet album sulfureux montre la patine du vieux rock, l'ambiance du bruit old school qui caractérise la personnalité du prolifique musicien. 32 minutes et 10 morceaux de retour aux 70's, aux Led Zeppelin plus acides et aux Black Sabbath.

"Break a Guitar", la première piste, aurait pu être chanté par Robert Plant et le long solo qui part à la minute 2'30" et qui accompagne jusqu'à la fin les guitares montre la direction de tout l'album.

"Freedom" se baigne de l'allure glam à la Marc Bolan. "Warm Hands (Freedom returned)" aurait pu être joué par le groupe d'Ozzy Osbourne, avec ses dix minutes de glam-folk / proto-metal, et avec Segall qui confie ses délires avec sa voix hurlante.

Deux ballades très 60's, "Talkin'" et "Orange Color Queen", chanson d'amour dédiée à sa copine Denée, sa reine aux cheveux orange comme il l'appelle, qui apparemment l'aurait aidé avec sa peur de voler.

Plutôt stoner rock, "The Only One" fait suite à "Thank you Mr. K", du garage à la sauce punk. Il ne manque pas les faux airs de Bowie de la période Ziggy Sturdust sur "Papers", morceau glam qu'on aurait bien vu porter sur la peau du Duc Blanc.

"Take care about your long hair / it's not growing any longer / I guess it desappeared" chante-t-il dans "Take care (to comb your hair)", encore une fois on revient sur les cheveux, métaphore de plusieurs vies.

Ty Segall aime bien se moquer, le dernier morceau "Untitled" est un fake, cadeau offert à ses fans : 13 secondes d'un riff de guitare et un rire de fond, qui terminent cet album sulfureux. Il nous avait prévenu dès le titre, c'est tout simplement lui : Ty Segall.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Manipulator de Ty Segall
Ty Segall en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #28 (édition 2016) - Vendredi 1er

En savoir plus :
Le site officiel de Ty Segall
Le Bandcamp de Ty Segall
Le Facebook de Ty Segall


Paola Simeone         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 26 février 2017 : César et Oscar sont dans un bateau, une grenouille passe...

Après les Césars, les Oscars. En attendant le palmarès, vous trouverez dans la nouvelle édition de Froggy's Delight une conséquente recension de films, mais aussi de musique, de spectacles, livres, BD et bien sûr du jeu vidéo avec cette semaine la sortie de la Switch de Nintendo. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Bouleversement majeur" de Le Flegmatic
"Moh lhean" de Why?
"Chapter Two : Libertad" de Pierre Durand Roots Quartet
"Party war on the killing floor" de Sonic Winter
"Nous autres" des 2 frères
Interview de Lucienne Renaudin-Vary
"Bipolar babes EP" de Cannery Terror
"Acoustic versions" de Highasakite
"Death of a hedonist" de Marnitude
Interview de Monsieur autour de leur album "Sir"
Tallisker en interview
"A flood of strange sensations" de Amphetamin
"Aquae Mostlae" de Nicolas Paugam
Interview de Dick Annegarn autour de l'album "Twist". Dick Annegarn également en sesion acoustique
Classique, vous avez dit classique ? avec "Oriental trumpet concertos" de Gabor Boldozki
et toujours :
"Laisse ça être" de Aquaserge, "Good" de Rodolphe Burger, "Aux fleurs sauvages" de Bel Plaine, "15 light years of star dust : The unreleased face of We Are Unique !", "Hang" de Foxygen, "Gutterdammerung" de Bjorn Tagemose à l'Elysée Montmartre, "Agaaiin" de It It Anita, "Memories are now" de Jesca Hoop, "La grande illusion" de Kent, "What kind of music do you play" de Lonny Montem, accompagné d'une interview de Lonny Montem, "Laisse ça être" de Panier sur la tête

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Un amour impossible" aux Ateliers Berthier
"Forbidden di sporghesi" au Théâtre des Abbesses
"Interview" au Théâtre du Rond-Point
"9" au Théâtre 13/Seine
"La Jeune fille et la Mort" à la Manufacture des Abbesses
"Légende d'une vie" au Théo Théâtre
"Dépaysement" au Théâtre du Rond-Point
"Fellag - Bled Runner" au Théâtre du Rond-Point
Tea for Three" au Théâtre de Nesle
"#Années folles" au Théâtre Clavel
et la chronique des autres spectacles de février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Bernard Buffet - Rétrospective" au Musée d'art Moderne de la Ville de Paris
"Bernard Buffet - Intimement" au Musée de Montmartre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Les Oubliés" de Martin Zandvliet
"Le Secret de la Chambre noire" de Kiyoshi Kurosawa
Ciné en bref des sorties de janvier avec :
"Nocturnal Animals" de Tom Ford
"The Last Face" de Sean Penn
"Dalida" de Lisa Azuelos
"Live by night" de Ben Affleck
"La La Land" de Damien Chazelle
Ciné en bref des sorties de février avec :
"Moonlight" de Barry Jenkins
"Jackie" de Pablo Larraín
"Silence" de Martin Scorsese
"Rock'n'roll" de Guillaume Canet
"Loving" de Jeff Nichols
"Split" de M. Knight Shyamalan

Lecture avec :

"Paysage après la bataille" de Eric Lambé & Philippe de Pierpont
"Le goût du large" de Nicoals Delesalle
et toujours :
"Eloge de la passion" de Carlotta Clerici
"Les mille talents d'Euridice Gusmao" de Martha Batalha
"Les spectacteurs" de Victor Hussenot
"Un bon garçon" de Paul McVeigh

Froggeek's Delight :

"The last guardian" sur PS4
"Resident Evil 7 : Biohazard" de Capcom sur PS4, Xbox One et Windows
"Pokolpok" sur Android et iOS, un jeu pour vos enfants
La Switch de Nintendo, elle a tout d'une grande

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=