Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Anohni
Hopelessness  (Secretly Canadian / Rough Trade)  mai 2016

À la première écoute, Hopelessness provoque une sensation édifiante, voire un peu effrayante. Il faut dire qu’Antony Hegarty nous a longtemps habitués à une pop douce aux accents symphoniques et non à une électro sombre et implacable.

Hopelessness frappe très justement notre inconscient, là où nos peurs modernes se dissimulent et nous force à réveiller une conscience politique trop longtemps étouffée. Il faut dire qu’en s’attaquant au réchauffement planétaire, au patriarcat ou aux bombardements téléguidés, l’artiste politise radicalement son verbe et cloue au pilori notre manque d’humanité.

Son propos est méchamment souligné par les productions d’Hudson Mohawk et Oneohtrix Point Never, un duo dont les sons sont aussi affables qu’un coup de barre de métal porté à l’arrière du crâne. L’idée ? Permettre à la chanteuse d’exprimer sa colère, sa peine et sa déception en instillant un sentiment d’urgence glacé.

Réalisation improbable sur le papier, Hopelessness parvient sans hésitation à convaincre nos oreilles. La douceur de la voix d’Anohni est un faux semblant aguicheur, dont la puissance jadis lumineuse s’accommode parfaitement des sonorités sombres des productions. Que ce soit avec "Obama", "Watch Me" ou avec "4 Degrees" la déception, la peur et la fin du monde s’expriment avec une puissance sans précédent. Les titres de l’opus s’enchaînent comme un chapelet de bonnes volontés radicales et polémiques dont transpire une certaine candeur. Car derrière le déterminisme apocalyptique du titre, l’artiste exécute un tour de force en imposant des propos difficiles à assimiler au détour de couplet et de refrains rondement exécutés.

Les massacres par bombardement, la cruauté banalisée du patriarcat et la paranoïa généralisée trouvent une voix juste. Sous ses accents d’Héraut de l’Apocalypse ("Drone Bomb Me" n’est rien d’autre qu’un appel à la mort), Anohni reste chargée d’espoir et livre dans cet opus suffisamment d’espace, pour offrir à son auditoire quelques rayons de lumières.

Féministe, écologiste et artiste, Anohni convoque un album aussi passionné que passionnant. Une expérience aussi nihiliste que constructive, positionnant son auteur au centre d’une tempête bien maîtrisée. À croire qu’Antony and the Johnsons n’ait jamais existé et ce n’est pas plus mal.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album I'm a bird now de Antony and the Johnsons
La chronique de l'album eponyme de Antony and the Johnsons
La chronique de l'album The Crying Light de Antony and the Johnsons
L'interview de Antony and the Johnsons (décembre 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Anohni
Le Bandcamp de Anohni
Le Soundcloud de Anohni
Le Facebook de Anohni


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 26 mars 2017 : Tout vient à point à qui sait attendre le printemps

Voilà, c'est le printemps, premier soleil, premières fleurs, bientôt les premiers festivals. En attendant voici de quoi satisfaire votre appétit de nouveautés et rattraper les désagréments de l'heure perdue dans la nuit. Sans plus attendre voici de quoi lire, voir et écouter :

Du côté de la musique :

"Spirit" de Depeche Mode
"Murmuration" de Rabih Gebeile
"Burning the threshold" de Six Organs Of Admintance
"Shikantaza" de Chinese Man
"Mozart / Rachmaninov : Concertos & A conversation that never was" de Grigory Sokolov
"Rivers" de Polaroid3
"Now is not a good time" de The Keys
Matmatah et Lord Ruby au Transbordeur de Lyon
et toujours :
"A day for the hunter, a day for the prey" de Leyla McCalla, "My wild west" de Lissie, "Chopin : Late works" de Maurizio Pollini, "Vocello" de Henri Demarquette, "Messages personnels " de Emma Solal, Mustang, Akira Kosemura, Sylvain Fesson, Lonny Montem dans une sélection de single
"Elements" de Zenzile, Rencontre avec Narrow Terence autour de leur nouvel album "Rumble-o-rama" accompagné d'une session live, "Plates coutures" de Matmatah

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Larmes d'Oedipe" au Théâtre de la Colline
"Lili" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Palestro" au Théâtre L'Atalante
"Cut" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le Serment d'Hippocrate" au Théâtre 14
"La nuit à l'envers" au Théâtre Essaion
"L'héroïsme au temps de la grippe aviaire" au Théâtre de Belleville
"Les Mauvaises graines" au Chat noir
"Les Misérables" au Théâtre Le Lucernaire
"L'histoire d'une femme" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Yanoswki - Le Cabaret extraordinaire" au Bal Blomet
"Alil Vardar - Comment garder son mec" à la Grande Comédie
des reprises :
"Nous qui sommes 100" au Théâtre Les Déchargeurs
"Océanerosemarie - Chatons violents" au Théâtre des Béliers parisiens
et la chronique des autres spectacles de mars

Expositions avec :

"Pissarro - Le premier des Impressionnistes" au Musée Marmottan-Monet
"Balenciaga - L'oeuvre au noir" au Musée Bourdelle

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Pourvu qu'on m'aime" de Carlo Zoratti
"Félicité" de Alain Gomis
"Sage Femme" de Martin Provost
Oldies but goodies" avec "Seven" de David Fincher projeté dans le cadre de la rétrospective Darius Khondji à la Cinémathèque française
et les chroniques des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Deux cigarettes dans le noir" de Julien Dufresne-Lamy
"La compagnie des glaces - Tomes 3 et 4" de G.-J. Arnaud
"Le grand combat" de Ta-Nehesi Coates
"Le parfum de l'hellébore" de Cathy Bonidan
et toujours :
"Les filles déchues de Wakewater" de V.H. Leslie
"Les temps de la cruauté" de Gary Victor
"Les insouciants" de Peter Behrens

Froggeek's Delight :

Festival Trolls & Légendes #7 du 14 au 16 avril à Mons
et toujours :
Les MMO Free to play en 2017 - Eve Online - Black Desert Online - Revelation Online - Tera
Edition limitée de Life is Strange
sur PS4, Xbox One et PC
Retour sur la Nintendo Switch, un test complet très prochainement

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=