Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Anohni
Hopelessness  (Secretly Canadian / Rough Trade)  mai 2016

À la première écoute, Hopelessness provoque une sensation édifiante, voire un peu effrayante. Il faut dire qu’Antony Hegarty nous a longtemps habitués à une pop douce aux accents symphoniques et non à une électro sombre et implacable.

Hopelessness frappe très justement notre inconscient, là où nos peurs modernes se dissimulent et nous force à réveiller une conscience politique trop longtemps étouffée. Il faut dire qu’en s’attaquant au réchauffement planétaire, au patriarcat ou aux bombardements téléguidés, l’artiste politise radicalement son verbe et cloue au pilori notre manque d’humanité.

Son propos est méchamment souligné par les productions d’Hudson Mohawk et Oneohtrix Point Never, un duo dont les sons sont aussi affables qu’un coup de barre de métal porté à l’arrière du crâne. L’idée ? Permettre à la chanteuse d’exprimer sa colère, sa peine et sa déception en instillant un sentiment d’urgence glacé.

Réalisation improbable sur le papier, Hopelessness parvient sans hésitation à convaincre nos oreilles. La douceur de la voix d’Anohni est un faux semblant aguicheur, dont la puissance jadis lumineuse s’accommode parfaitement des sonorités sombres des productions. Que ce soit avec "Obama", "Watch Me" ou avec "4 Degrees" la déception, la peur et la fin du monde s’expriment avec une puissance sans précédent. Les titres de l’opus s’enchaînent comme un chapelet de bonnes volontés radicales et polémiques dont transpire une certaine candeur. Car derrière le déterminisme apocalyptique du titre, l’artiste exécute un tour de force en imposant des propos difficiles à assimiler au détour de couplet et de refrains rondement exécutés.

Les massacres par bombardement, la cruauté banalisée du patriarcat et la paranoïa généralisée trouvent une voix juste. Sous ses accents d’Héraut de l’Apocalypse ("Drone Bomb Me" n’est rien d’autre qu’un appel à la mort), Anohni reste chargée d’espoir et livre dans cet opus suffisamment d’espace, pour offrir à son auditoire quelques rayons de lumières.

Féministe, écologiste et artiste, Anohni convoque un album aussi passionné que passionnant. Une expérience aussi nihiliste que constructive, positionnant son auteur au centre d’une tempête bien maîtrisée. À croire qu’Antony and the Johnsons n’ait jamais existé et ce n’est pas plus mal.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album I'm a bird now de Antony and the Johnsons
La chronique de l'album eponyme de Antony and the Johnsons
La chronique de l'album The Crying Light de Antony and the Johnsons
L'interview de Antony and the Johnsons (décembre 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Anohni
Le Bandcamp de Anohni
Le Soundcloud de Anohni
Le Facebook de Anohni


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 avril 2017 : C'est reparti pour un tour

On ne s'éternisera pas sur ce premier tour de l'élection présidentielle, toujours en cours à l'heure où nous bouclons notre édition. Mais d'autres le font, comme Sean O'Hagan ou les Tagada Jones dans les interviews à découvrir ci dessous ou Cyril Mokaiesh dans ses chansons. Voici donc pour vous détendre et éveiller votre soif de culture, notre sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Si oui, oui. Sinon, non" de Albert Marcoeur & le Quatuor Béla
"Stup virus" de Stupeflip
Interview de Sean O'Hagan (High Llamas) avec un petit bonus vidéo en fin d'interview
"Ultramega OK (expanded reissue)" de Soundgarden
Interview de Tagada Jones autour de leur nouvel album "La peste et le choléra"
"Django - BoF" de Warren Ellis et Stochelo Rosenberg
"Disparue Juliette" de De Calm
"Dead-end tape" de Emilie Zoé
"Songs from la chambre" de Julien Bouchard
La Louise, Gliz, Storm Orchestra dans une sélection de EP
"The secret" de Lord Ruby
"Cycle EP" de Samifati
Interview de Warhaus que l'on ressort à l'occasion de sa venue en concert en France
Weyes Blood en concert à l'I Boat de Bordeaux
Interview de Cyril Mokaiesh autour de "Clôture" accompagnée d'une session 4 titres
et toujours :
"In mind" de Real Estate, "Sincerly, future pollution" de Timber Timbre, "French press" de Rolling Blackouts Coasal Fever, "Santa Maria" de Carmen Maria Vega, "Gabriel Fauré piano works" de Michel Dalberto, "Le cris des fourmis" de Iaross, "Le grand H de l'homme" de Barbara Weldens, "New day's waiting" de Gaëlle Buswel, Wild times, angelfish decay et Monkypolis dans une sélection de single et EP

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le cas Martin Piche" au Théâtre Montparnasse
"Dans un canard" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Théâtre du Rond-Point
"Baal" au Théâtre de la Colline
"L'Autre Proust" à la Scène Thélème
"La Chose commune" à l'Espace Cardin
"C'est toujours un peu dangereux de s'attacher à qui que ce soit" à La Loge
"The Lighthouse" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
des reprises :
"Ubu" à la MAC à Créteil
"Comtesse de Ségur, née Rostpchine" au Studio Hébertot
"Un bec" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles d'avril

Expositions avec :

"Des Grands Moghols aux Maharajahs - Joyaux de la collection Al Thani" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"La Morsure des Dieux" de Cheyenne Carron
"Adieu Mandalay" de Midi Z
les chroniques des autres sorties d'avril
et les chroniques des sorties de mars

Lecture avec :

"Valet de pique" de Joyce Carol Oates
"Franquin chez les Rombaldi" par Gunhed TV

Froggeek's Delight :

"Tom Clancy's Ghost Recon : Wildlands" sur PS4, Xbox One et PC
"Horizon Zero Dawn" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=