Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Classique, vous avez dit classique ? Vikingur Ólafsson
Philip Glass : Piano Works  (Deutsche Grammophon)  janvier 2017

Il serait tentant de penser qu’il est assez facile d’interpréter la musique de Philip Glass. Or, il n’en est rien, bien au contraire. La musique du compositeur Américain laisse à son exécutant une grande part de liberté, ou en tout cas laisse certains champs libres dans l’interprétation. Et c’est là qu’est le piège. On ne peut jouer cette musique de manière rectiligne et minimaliste, et si Philip Glass tend vers un nouveau mélodisme au rythme pulsionnel et vers un néo néo-romantisme (entre Schumann, Brahms et Chopin) dans sa façon de concevoir les lignes mélodiques, il faut également éviter de sur jouer ce côté romantique en rajoutant du pathos là où il n’y en a pas.

Tout comme Arturo Stalteri, Michael Riesman, Nicolas Horvath, Bruce Brubaker, ou Dennis Russell Davies, Vikingur Ólafsson transcende l’œuvre de Philip Glass. Jeune pianiste Islandais diplômé de la Juillard School, Vikingur Ólafsson, dédicataire de plusieurs concertos pour piano nous avait montré de très belles choses chez Chopin, dans les visions fugitives de Prokofiev, chez Messiaen (avec un très beau programme autours des oiseaux avec des pièces de Rameau, Ravel, Schubert…) et il continue de nous impressionner dans ces études.

Chez Glass, la musique bouillonne presque dans l’inconscient, dans le subjectif, dans cette façon d’avancer en spirale, éclate dans cette nouvelle façon d’imaginer le contrepoint, comme une juxtaposition bien plus violente qu’il n’y paraît d’une section rythmique radicalement répétitive et minimaliste à des mélodies aériennes et lumineuses. Une manière de concevoir la musique que le pianiste Islandais met en valeur avec beaucoup de sensibilité et de virtuosité, de musicalité, un superbe phrasé et un touché incroyable (certaines notes claquent littéralement) et avec une vraie pertinence dans le choix de l’interprétation (ces mouvements brahmsiens dans les études numéro 6 ou 14 par exemple) ou dans sa coloration rythmique.

Par contre, nous serons nettement moins enthousiaste sur les versions réarrangées par Christian Badzura qui, trop cousues de fil blanc, trop scolaires, n’apportent rien à la musique du compositeur Américain. Il n’empêche que ce disque est excellent, il devrait être un tournant dans la carrière du jeune pianiste, et pourrait faire date dans les interprétations des œuvres pianistiques de Philip Glass.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Vikingur Ólafsson
Le Bandcamp de Vikingur Ólafsson
Le Soundcloud de Vikingur Ólafsson
Le Facebook de Vikingur Ólafsson


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 mai 2017 : Black Hole Sun

Cette semaine nous avons appris le départ prématuré de Chris Cornell, qui ne se souvient pas de ce célèbre titre, "Black Hole Sun". Paix à son âme et à nos jeunes années.
Quoi qu'il en soit le beau temps est enfin là. Soleil, festivals, largement de quoi contenter votre soif de cultures et de loisirs. Pour vous aider, voici notre petite sélection hebdomadaire, de la musique au jeu vidéo en passant par le théâtre, la littérature et le cinéma. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Life is cheap, death is free" de Nadia Tehran
"Tigreville" de Pierre Lebas
"Libre voyage dans les musiques des Balkans" de Quintet Bumbac
"Volcan" de Volin
"Hedonism" de Cakes Da Killa
"A l'ombre du coeur" de Contrebrassens
"Dirt buzz" de Dallas Frasca
"Fast forward" de Federico Casagrande
"Growing old" de Grand March
"A close land and people" de Julien Vinçonneau Quartet
Xiu Xiu, Le Prince Harry et Delacave à Petit Bain
Concert de Erik Arnaud à Petit Bain en intégrale
Bientôt, la deuxième édition du Download Festival
et toujours :
"Rock'n'Roll consciousness" de Thurston Moore, "Slowdive" de Slowdive. Retrouvez également Neil Halstead de Slowdive en interview, "Empire of nights" de BLVL, Jorge P, EP chez Microcultures, "Animal" de Nirman, "Someone is missing" de Payne, "Sympathetic magic" de Peter Von Poehl, "Pinky pinky EP" de Pinky Pinky, "Let me be gone" de Slow Joe & The Ginger Accident, "Take off" de Théo Cormier

Au théâtre :

"Le froid augmente avec la clarté" au Théâtre de la Colline
"Le Songe d'une nuit d'été" à la Manufacture des Oeillets à Ivry
"Il Bugiardo" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Les Flottants" au Théâtre Le Lucernaire
"Français, encore un effort si vous voulez être républicains" à la Manufacture des Oeillets à Ivry
"Les Célèbres Amours de Nohant" au Théâtre Le Ranelagh
"La guerre au temps de l'amour" au 100ECS
"L'Ombre de Stella" au Théâtre du Rond-Point
"Ajax" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
et la chronique des autres spectacles de mai

Exposition avec :

"Grand Trouble"à la Halle Saint Pierre

Cinéma :

Ciné en bref avec :
"De toutes mes forces" de Chad Chenouga
"Les fantômes d'Ismaël" de Arnaud Desplechin
"Get Out" de Jordan Peele
"Alien : Covenant" de Ridley Scott
les chroniques des autres sorties de mai
les chroniques des autres sorties de mai
et les chroniques des sorties d'avril

Lecture avec :

"J'ai choisi d'être libre" de Henda Ayari
"La fille du fossoyeur" de Joyce Carol Oates
"La vie sexuelle des soeurs siamoises" de Irvine Welsh
et toujours :
"La vie de Norman" de Stan Silas
"Little girl gone" de Alexandra Burt
"Minuit en mon silence" de Pierre Cendors

Froggeek's Delight :

3 mois avec la Nintendo Switch
"101 jeux Amiga" de David Taddei

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=