Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un bon garçon
Paul McVeigh  (Editions Philippe Rey)  mars 2016

Belle petite histoire que celle de ce petit garçon, Mickey, qui, du haut de ses dix ans, espère pouvoir sortir de son quartier défavorisé de Belfast en allant étudier dans une école prestigieuse à la rentrée prochaine. L’histoire se passe dans les années 80 en plein conflit entre protestants et catholiques dans un quartier pauvre de Belfast.

Mickey est un enfant doué, intelligent qui réussit bien dans son école de quartier. Grâce à ses résultats, il est admis dans une école d’élite à la rentrée prochaine. Le problème est que son père, alcoolique notoire, a dépensé l’argent censé payer sa scolarité. Restent alors les vacances pour cet enfant pour se morfondre dans sa désillusion. Il le sait, après les vacances, il ira fréquenter le collège de base de son quartier où sont scolarisés son crétin de frère et les gosses du quartier. Et ce n’est pas le petit chien, offert par ses parents, qui lui fera oublier le gout âpre de ses vacances qui commencent.

On s’attache très vite à ce petit garçon, qui adore sa mère, le magicien d’Oz et sa petite sœur. Souvent embêté, moqué, traité de "PD" car il joue avec les filles, on suit la vie de ce petit bonhomme au milieu de la pauvreté, des bombes posées par l’IRA qui explosent dans Belfast. Mickey rêve d’être acteur, de jouer dans des comédies musicales. L’histoire est racontée de son point de vue, à travers ses yeux de gosses, avec sa propre naïveté, ce qui rend certaines pages très touchantes. L’enfant y côtoie des scènes épouvantables (un soldat meurt devant ses yeux), y découvre ses premiers émois amoureux et se pose beaucoup de questions.

Le livre est parfois drôle, parfois très tendre et très souvent touchant. On ne peut rester de marbre devant sa maman, qui combine plusieurs boulots pour joindre les deux bouts, et qui lui porte un amour sans faille.

Le temps d’un été, Mickey, nous livre sa déception de ne pas pouvoir aller dans cette école prestigieuse. Il nous offre aussi un témoignage intéressant de cette Irlande du nord des années 80 prise dans un conflit religieux et politique que vivent les populations, devenant au final une banalité quotidienne. On apprend à vivre avec le danger, les bombes qui tombent. Cette violence physique et visible s’ajoute à la misère sociale qui sévissait dans le quartier de Mickey.

Le premier roman de Paul Mc Veigh est donc plutôt une réussite. C’est un livre très agréable à lire, d’un peu plus de 250 pages, qui offre un excellent mélange d’humour et de tendresse. Auteur à suivre…

 

En savoir plus :
Le site officiel de Paul McVeigh
Le Facebook de Paul McVeigh


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Fleuret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=