Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Oncle Vania
Théâtre Essaion  (Paris)  février 2017

Comédie dramatique de Anton Tchekho, mise en scène de Philippe Nicaud, avec Marie Hasse, Céline Spang, Fabrice Merlo, Philippe Nicaud et Bernard Stark.

Il y a quelques années, un éditeur avait voulu réduire les œuvres littéraires trop "longues" pour, disait-il, qu'elles soient toujours lues. Vu le tollé suscité par cette démarche, on n'a plus jamais cherché à condenser "Les Trois mousquetaires" ou "Guerre et Paix".

A l'inverse, au théâtre, le pli a été souvent pris au grand dam des puristes. C'est donc une version débarrassée de quatre des neuf personnages d'"Oncle Vania" qu'adapte et met en scène Philippe Nicaud.

On ne contestera pas le résultat de ce qui, en toute logique, devrait s'appeler "Astrov" : le récit a gagné en linéarité, en efficacité. Certains diront même que tout devient limpide et dynamise l'affrontement entre le professeur et Vania.

Oui, mais, ce qui est plus problématique, c'est que l'oncle Vania, même splendidement interprété par Fabrice Merlo, devient un personnage secondaire. Ici, c'est le médecin Astrov (Philippe Nicaud) qui devient le cœur de la pièce alors que rien chez Tchekhov ne lui prédit pareille promotion.

Il faut dire qu'en supprimant le rôle de la mère de Vania, on déséquilibre totalement l'édifice d'"Oncle Vania". Comme, par ailleurs, Philippe Nicaud a délibérément supprimé toute référence à "l'âme russe", il est certain que le personnage de Vania devient anachronique et encombrant.

Il ne s'agit pas de critiquer l'absence de samovar, mais on n'avait pas imaginé qu' "Oncle Vania" était un drame romantique, dans lequel Elena (Céline Spang), la femme du professeur (Bernard Starck), vivait un amour impossible pour Astrov.

Dans la "version Tchekhov", le docteur était là, effectivement pour faire naître le désir chez Elena, mal mariée à un homme mûr et aigri, et pour donner à espérer à Sonia (Marie Hasse), fille du professeur et de la sœur de Vania, qui gère le domaine avec celui-ci, et qui éloignée de toute vie sociale, a toutes les chances de finir vieille fille.Sonia est aussi une victime collatérale de ce recentrage : son personnage est quasi inutile, alors qu'il est, au contraire, central chez Tchekhov.

On le répète, si l'on est prévenu que Philippe Nicaud a décidé de donner un autre sens au chef d'oeuvre d'Anton Tchekhov, on passera une excellente soirée avec des comédiens à leur meilleur.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 août 2017 : Et au loin, la rentrée

C'est encore un peu les vacances, les festivals continuent et pendant ce temps nous vous proposons comme chaque semaine notre petite sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Gold in the ashes" de Elias Dris
Gris Lagon, Belvédère, Sorg, Naya dans une sélection de EP
"Out of time" de Hugo Kant
"Visuals" de Mew
et toujours :
"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Olga Picasso" au Musée national Picasso

Cinéma :

les chroniques des sorties d'août
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'histoire de mes dents" de Valeria Luiselli
"La disparition de Josef Mengele" de Olivier Guez
"Le jour d'avant" de Sorj Chalandon
et toujours :
"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=