Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Oncle Vania
Théâtre Essaion  (Paris)  février 2017

Comédie dramatique de Anton Tchekho, mise en scène de Philippe Nicaud, avec Marie Hasse, Céline Spang, Fabrice Merlo, Philippe Nicaud et Bernard Stark.

Il y a quelques années, un éditeur avait voulu réduire les œuvres littéraires trop "longues" pour, disait-il, qu'elles soient toujours lues. Vu le tollé suscité par cette démarche, on n'a plus jamais cherché à condenser "Les Trois mousquetaires" ou "Guerre et Paix".

A l'inverse, au théâtre, le pli a été souvent pris au grand dam des puristes. C'est donc une version débarrassée de quatre des neuf personnages d'"Oncle Vania" qu'adapte et met en scène Philippe Nicaud.

On ne contestera pas le résultat de ce qui, en toute logique, devrait s'appeler "Astrov" : le récit a gagné en linéarité, en efficacité. Certains diront même que tout devient limpide et dynamise l'affrontement entre le professeur et Vania.

Oui, mais, ce qui est plus problématique, c'est que l'oncle Vania, même splendidement interprété par Fabrice Merlo, devient un personnage secondaire. Ici, c'est le médecin Astrov (Philippe Nicaud) qui devient le cœur de la pièce alors que rien chez Tchekhov ne lui prédit pareille promotion.

Il faut dire qu'en supprimant le rôle de la mère de Vania, on déséquilibre totalement l'édifice d'"Oncle Vania". Comme, par ailleurs, Philippe Nicaud a délibérément supprimé toute référence à "l'âme russe", il est certain que le personnage de Vania devient anachronique et encombrant.

Il ne s'agit pas de critiquer l'absence de samovar, mais on n'avait pas imaginé qu' "Oncle Vania" était un drame romantique, dans lequel Elena (Céline Spang), la femme du professeur (Bernard Starck), vivait un amour impossible pour Astrov.

Dans la "version Tchekhov", le docteur était là, effectivement pour faire naître le désir chez Elena, mal mariée à un homme mûr et aigri, et pour donner à espérer à Sonia (Marie Hasse), fille du professeur et de la sœur de Vania, qui gère le domaine avec celui-ci, et qui éloignée de toute vie sociale, a toutes les chances de finir vieille fille.Sonia est aussi une victime collatérale de ce recentrage : son personnage est quasi inutile, alors qu'il est, au contraire, central chez Tchekhov.

On le répète, si l'on est prévenu que Philippe Nicaud a décidé de donner un autre sens au chef d'oeuvre d'Anton Tchekhov, on passera une excellente soirée avec des comédiens à leur meilleur.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Feur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=