Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un baiser, s'il vous plait
Théâtre Le Funambule-Montmartre  (Paris)  février 2017

Comédie d'après le film éponyme de Emmanuel Mouret, adaptation et mise en scène de Camille Bardery et Sandra Everro, avec Benjamin Bourgois, Sandy Besse (ou Sandra Everro), Camille Bardery (ou Cybèle Villemagne) et Romain Lancry (ou Zacharie Saal).

Si l'on connaît le cinéma d'Emmanuel Mouret, même sans avoir vu "Un Baiser, s'il vous plaît" (2007), on se doute que son adaptation théâtrale par Sandre Everro et Camlle Bardery sera l'occasion de suivre une petite histoire légère et bien menée.

On qualifie souvent Emmanuel Mouret de disciple d'Éric Rohmer, parce qu'il affectionne comme le cinéaste du "Genou de Claire" les marivaudages entre jeunes gens.

Sans nier les qualités cinématographiques de Mouret, il faut cependant constater qu'il n'a pas l'ambition de son maître et qu'il n'a jamais crée de vrais personnages qui font aujourd'hui référence et qui s'inscrivent vraiment dans leur époque. Ni intéressé par la critique sociale, ni doué pour l'observation sociologique, Mouret se contente de prendre du plaisir en racontant des histoires aussi intemporelles que superficielles.

Sandra Evenno et Camille Bardery en ont fait la force de leur version théâtrale. Dans ce pur divertissement, la naïveté est érigée au rang d'un des Beaux-Arts et cela fonctionne très bien. D'autant mieux d'ailleurs, que, contrairement à ses films, Emmanuel Mouret n'est pas présent. Car, avec son physique de grand bêta à la Fernandel, il est souvent le problème de son cinéma, tirant ses personnages vers la nunucherie, voire la niaiserie.

Ce n'est jamais le cas dans le travail des co-metteuses en scène. Le fait qu'elles et leurs deux partenaires ne soient pas encore des acteurs très connus rajoute aussi un plus. Contrairement au film, joué par une troupe plus chevronnée, dans laquelle on retrouvait Julie Gayet et Virginie Ledoyen, ils n'ont pas à se forcer pour défendre ce scénario frais et primesautier.

Autre plus, pour incarner les sept personnages en quête de baiser du film, certains des quatre acteurs de la pièce jouent deux rôles. Cela permet définitivement au théâtre d'affirmer ses droits sur le cinéma, comme le choix hardi de remplacer les "voix off" de Gabriel et Emilie par des présences "in".

En effet, dans le film, tout commence par une rencontre qui aurait dû logiquement conduire à un baiser... Mais, la jeune femme, Émilie, s'y refuse et explique pourquoi à Gabriel, son partenaire dépité. Son récit off fait apparaître les deux autres protagonistes, Nicolas et Judith.

Dans "Un baiser, s'il vous plaît" version théâtre, Gabriel et Emilie restent donc sur scène, pour suivre les conséquences fatales d'un baiser inconsidérément échangé entre Nicolas et Judith.

Il y a deux ans, on avait vu une version courte d' "Un baiser, s'il vous plaît" lors du Festival "Mises en capsules" 2015, au Ciné 13 Théâtre. Avec cinquante minutes de plus, l'adaptation de Sandra Everro et Camille Bardery ne déçoit pas.

Elles ont tiré le maximum du cinéma d'Emmanuel Mouret et compris que cette petite histoire d'échange de salive était prétexte à un spectacle charmant. Jouée sans rechigner par Benjamin Bourgois, Sandy Besse, Cybèle Villemagne et Zacharie Saal, la mécanique inventée par Mouret prend même de l'ampleur. Ce qui pouvait passer pour de la niaiserie irritante se transforme en une saine gentillesse qui provoque beaucoup de rires.

On s'amuse et, après tout, le but recherché, c'est-à-dire distraire, est plus qu'atteint. Un spectacle qui mérite trois baisers au guide des bisous.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 Avril 2019 : 365 jours par an

Ce week end c'était le Disquaire Day, l'occasion de rappeler que vos disquaires, comme vos libraires ont une santé fragile et qu'il est important de les soutenir tout au long de l'année. Alors allez acheter vos disques et vos livres dans vos commerces de proximités, leurs bons conseils valent mieux que les frais de port offerts.

Du côté de la musique :

"A thousand voices" de Yules
"Dernier voyage" de Accident
"Avancer" de Tarsius
"Partitions" de Orouni
"Sola" de Dziedot Dzimu, Dziedot Augu
Laurent Montagne en interview, autour de "Souviens-toi" à retrouver pour une session acoustique de 4 titres
"Homme demain" de Monsieur et tout un Orchestre
Rencontre avec Le Bal des Enragés
"Free" de In Volt
"Macadam animal" de Guillo
"Replica" de Cassia
et toujours :
"Soleil, soleil bleu" de Baptiste W. Hamon
"Whoosh !" de The Stroppies
"Vonal Axis" de Steeple Remove
"Moderniste" de Les Vents Français
"Requiem" de AqME
"Hand it over" de Hat Fitz & Cara
"François Couperin : Concerts royaux" de Christophe Rousset & Les Talens Lyriques
"Journey around the truth" de Andy Emler & David Liebman
A l'occasion du concert de Novatom et des Sheriff à Montbrison nous les avons rencontré :Interview de Novatom,Interview des Sheriff
"Ce qui nous lie" de Mes Souliers sont rouges

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"JR" à la Grande Halle de La Villette
"Je suis Fassbinder" au Théâtre du Rond-Point
"Dieu habite Dusseldorf" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Amour en toutes lettres" au Théâtre de Belleville
"Cinq ans d'âge" au Théâtre Essaion
"Tchekhov à la folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Célébration" au Théâtre de Belleville
"Lewis Furey - Haunted by Brahms" au Théâtre du Rond-Point
"Close"
"Into the little hill" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
des reprises:
"Matka" au Théâtre-Laboratoire Elizabeth Czerzuk
"La petite fille de Monsieur Lihn" au Théâtre de l'Epée de Bois
"L'Autre fille" au Studio Hébertot
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre Tristan Bernard
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Trianon
"Gainsbourg For ever" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en avril

Expositions avec :

"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Seule à mon mariage" de Marta Bergman
Oldies but goodies avec"Paris qui dort" de René Clair dans le cadre de sa rétrospective à la Cinémathèque française
et la chronique des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Vindicta" de Cédric Sire
"Mujurushi, le signe des rêves, Vol. 1 & 2" de Naoki Urasawa
"La guerre des autres, rumeurs sur Beyrouth" de Bernard Boulad, Paul Boan, Gael Henry
"Je ne sais rien d'elle" de Philippe Mezescaze
"En lieu sûr" de Ryan Gattis
"Deux femmes" de Song Aram
"3 minutes " de Anders Roslund & Borge Hellstrom
"1793" de Niklas Natt Och Dag
et toujours :
"Barracoon" / "Article 36" de Zora Neale Hurston / Henri Vernet
"C'est aujourd'hui que je vous aime" de François Morel & Pascal Rabaté
"Ce que cela coûte" de Wilfred Charles Heinz
"L'enquête Hongroise, le tour du monde 1" / "Vous êtes de la famille ?" de Bernard Guetta / François Guillaume Lorrain
"La cartographie des Indes boréales" de Olivier Truc
"La guerre des scientifiques" de Jean Charles Foucrier
"Mémoire brisée" de E.O. Chirovici
"Parasite" de Sylvain Forge

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=