Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un baiser, s'il vous plait
Théâtre Le Funambule-Montmartre  (Paris)  février 2017

Comédie d'après le film éponyme de Emmanuel Mouret, adaptation et mise en scène de Camille Bardery et Sandra Everro, avec Benjamin Bourgois, Sandy Besse (ou Sandra Everro), Camille Bardery (ou Cybèle Villemagne) et Romain Lancry (ou Zacharie Saal).

Si l'on connaît le cinéma d'Emmanuel Mouret, même sans avoir vu "Un Baiser, s'il vous plaît" (2007), on se doute que son adaptation théâtrale par Sandre Everro et Camlle Bardery sera l'occasion de suivre une petite histoire légère et bien menée.

On qualifie souvent Emmanuel Mouret de disciple d'Éric Rohmer, parce qu'il affectionne comme le cinéaste du "Genou de Claire" les marivaudages entre jeunes gens.

Sans nier les qualités cinématographiques de Mouret, il faut cependant constater qu'il n'a pas l'ambition de son maître et qu'il n'a jamais crée de vrais personnages qui font aujourd'hui référence et qui s'inscrivent vraiment dans leur époque. Ni intéressé par la critique sociale, ni doué pour l'observation sociologique, Mouret se contente de prendre du plaisir en racontant des histoires aussi intemporelles que superficielles.

Sandra Evenno et Camille Bardery en ont fait la force de leur version théâtrale. Dans ce pur divertissement, la naïveté est érigée au rang d'un des Beaux-Arts et cela fonctionne très bien. D'autant mieux d'ailleurs, que, contrairement à ses films, Emmanuel Mouret n'est pas présent. Car, avec son physique de grand bêta à la Fernandel, il est souvent le problème de son cinéma, tirant ses personnages vers la nunucherie, voire la niaiserie.

Ce n'est jamais le cas dans le travail des co-metteuses en scène. Le fait qu'elles et leurs deux partenaires ne soient pas encore des acteurs très connus rajoute aussi un plus. Contrairement au film, joué par une troupe plus chevronnée, dans laquelle on retrouvait Julie Gayet et Virginie Ledoyen, ils n'ont pas à se forcer pour défendre ce scénario frais et primesautier.

Autre plus, pour incarner les sept personnages en quête de baiser du film, certains des quatre acteurs de la pièce jouent deux rôles. Cela permet définitivement au théâtre d'affirmer ses droits sur le cinéma, comme le choix hardi de remplacer les "voix off" de Gabriel et Emilie par des présences "in".

En effet, dans le film, tout commence par une rencontre qui aurait dû logiquement conduire à un baiser... Mais, la jeune femme, Émilie, s'y refuse et explique pourquoi à Gabriel, son partenaire dépité. Son récit off fait apparaître les deux autres protagonistes, Nicolas et Judith.

Dans "Un baiser, s'il vous plaît" version théâtre, Gabriel et Emilie restent donc sur scène, pour suivre les conséquences fatales d'un baiser inconsidérément échangé entre Nicolas et Judith.

Il y a deux ans, on avait vu une version courte d' "Un baiser, s'il vous plaît" lors du Festival "Mises en capsules" 2015, au Ciné 13 Théâtre. Avec cinquante minutes de plus, l'adaptation de Sandra Everro et Camille Bardery ne déçoit pas.

Elles ont tiré le maximum du cinéma d'Emmanuel Mouret et compris que cette petite histoire d'échange de salive était prétexte à un spectacle charmant. Jouée sans rechigner par Benjamin Bourgois, Sandy Besse, Cybèle Villemagne et Zacharie Saal, la mécanique inventée par Mouret prend même de l'ampleur. Ce qui pouvait passer pour de la niaiserie irritante se transforme en une saine gentillesse qui provoque beaucoup de rires.

On s'amuse et, après tout, le but recherché, c'est-à-dire distraire, est plus qu'atteint. Un spectacle qui mérite trois baisers au guide des bisous.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Scène Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=