Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jesca Hoop
Memories are now  (Sub Pop / PIAS)  février 2017

Nouvelle sortie chez Sub Pop / PIAS en ce mois de février avec le déjà quatrième album solo de la guitariste chanteuse américaine Jesca Hoop. Encore peu connue en France et en Europe, malgré des collaborations remarquées avec Elbow et aussi Sam Bean d’Iron and Wine, l’ancienne baby-sitter de Tom Waits espère se faire connaître avec son Memories are now.

La musique de Jesca Hoop se situe aux frontières du folk, du rock et des musiques électroniques. On y reconnaît les influences de Devandra Banhart, d’Alela Diane mais aussi d’Agnès Obel et de la magique Joanna Newsom. Sa musique est douce et subtile, les mélodies recherchées, certaines chansons sont très originales ("Animal Kingdom Chaotic").

L’album démarre avec "Memories are now", superbe titre qui nous subjugue dès les premières secondes. C’est sûr, avec ce titre, Jesca Hoop frappe un grand coup, la reconnaissance est assurée. Sublime voix, mélodie assortie et chœurs envoûtants font le reste, "Memories are now" est une petite perle pop et fragile remarquable. Reste à découvrir la suite.

Changement d’univers ensuite avec les titres suivants, la dame se plaît à nous balader tout au long de son album dans des univers différents nous empêchant de la cataloguer dans un style musical unique. Sa voix lui permet de la poser subtilement tantôt sur des arpèges de folk, tantôt sur des guitares électriques, très souvent sur des musiques minimalistes. On aime aussi la délicatesse folk de "The Lost Sky", empreint du lyrisme de la chanteuse.

Semblant habiter par moment dans ses interprétations, cette voix incroyable semble être la matrice de cet album qu’il faut néanmoins écouter plusieurs fois pour rentrer définitivement dedans. C’est le cas notamment dans le titre "Song of old", l’un des plus beaux de l’album, nous donnant des frissons de partout. On aime aussi le côté roots de "Simon says". Californienne élevée dans la plus pure tradition mormone, elle la rejette à travers ce titre aux connotations hippies.

D’après Jesca Hoop, "les mélodies renferment des mots et les mots renferment des mélodies". Pour elle, "l’idéal c’est quand les paroles et la mélodie se nourrissent et se construisent de concert". Pari réussi donc, avec ce charmant album composé de neuf petites pépites, toutes différentes les unes des autres, s’emboitant merveilleusement bien autour de la personnalité de l’artiste.

Avec cet album, Jesca Hoop devrait sortir définitivement de cet anonymat qui la suit depuis ses premiers disques. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The House That Jack Built de Jesca Hoop
La chronique de l'album Love letter for fire de Sam Beam & Jesca Hoop

En savoir plus :
Le site officiel de Jesca Hoop
Le Bandcamp de Jesca Hoop
Le Soundcloud de Jesca Hoop
Le Facebook de Jesca Hoop


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=