Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce It It Anita
Agaaiin  (A Tant Rêver Du Roi Records)  décembre 2016

Bien le bonjour les amis ! Dehors il fait froid, en tout cas chez moi il fait froid et il a même neigé hier soir. Pour tout te dire, nous sommes presque intime même, il fait un temps à rester sous la couette.

Tu sais ce genre de temps, où quand tu te décides enfin à sortir, tes jambes te font mal très rapidement, tes oreilles gèlent, tes lèvres se crispent et si comme moi tu n’as pas un cheveu sur le crâne, ben tu mets un bonnet, même celui-là le ridicule bleu à pompon, tu t’en fous.

Seulement moi je n’ai plus froid, j’ai même un air chaud, brûlant, moite et bien lourd chez moi. Comment cela se fait-il ? Et bien figure-toi que j’écoute l’album de It It Anita (IIA pour les habitués).

Allez, soyons un peu fou, je vais te faire rentrer dans le monde (merveilleux ?) des chroniqueurs. Tu vois, on ne connaît pas toujours tous les groupes qu’on chronique, bien évidemment, et nous faisons nos choix en fonction de nos affinités musicales ou parfois comme moi, au hasard. Parfois on tombe bien, parfois moins et parfois on trouve une pépite.

J’ai choisi l’album Agaaiin des It It Anita sur le seul délit de faciès de la pochette : une remorque de semi-remorque avec des grumes (tu te demandes ce que c’est, avoue… eh bien sache que ce sont des troncs d’arbres fraîchement coupés, tu vois, tu en apprends des choses !) et aussi sec je me suis dis, tiens de la musique de bûcheron. Erreur grave !

Aggaain, c’est plutôt du rock lourd, gras, bien moite, limite stoner. Les "petits" gars de Liège sont loin de faire dans la dentelle sur cet album, leur troisième, enregistré comme son prédécesseur par John Agnello (qui a travaillé entre autre avec Sonic Youth). Il faut dire que ces petits gars ont dû l’apprécier, ce John Agnello parce que leur second album s’appelle sobrement Recorded by John Agnello (d’où le Agaaiin… Subtil, avoue) aussi subtile que le titre "Parnsip (Terminal)" qui arrive en quatrième et permet de reposer ses tympans largement mis à rude épreuve avec les trois premiers morceaux dont le fameux "III" (et qui est le… troisième morceau de l’album, subtil).

Comme je te l’ai dit, l’album, sans concession, alterne tension et relâchement, une énergie brute qui déchire tout (même tes tympans). Le quatuor, qui puise ses racines dans le noise des années 90, est capable de transcender tout cela.

Tu t’es bien reposé avec la piste 4 (5 min 25 quand même) et boooom, ça repart de plus belle avec le titre "Jean-Marc (Jean-Marie)" brut de décoffrage. Guitare rythmique efficace. Le titre "VI" (et oui le sixième, imparable) est plus difficile d’accès à un public non initié (dont je fais parti). C’est plus bruyant que musical (de mon point de vue de senior hein, alors que bon, les jeunes zazou apprécieront sûrement). Heureusement "Turmp" (et non par Trump hein !) et enfin "6-4-2" clôturent en beauté cet album.

Au final, l’album Agaaiin offre 8 pistes brutes de chez brutes (oui je sais je me répète, mais je fatigue, ça va être l’heure de ma verveine menthe, là).

Pour terminer, je dirais que Mike Goffard (voix / guitare), Damien Aresta (voix / guitare), Michael Verbeek (bass) et Brian Hayart (drums) nous offrent là un album qui ne me donne qu’une seule envie, aller le 1er mars à la Maroquinerie (Paris) pour vérifier si sur scène leur show est à la hauteur de leur réputation de destructeurs de tympans et de cordes vocales…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Articles : Playlist des 30 sons Froggy's Delight - Idles - Shame - The Last Detail - Gruff Rhys - Soft Moon - Father John Misty

En savoir plus :
Le site officiel de It It Anita
Le Bandcamp de It It Anita
Le Soundcloud de It It Anita
Le Facebook de It It Anita


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 mars 2019 : Que la culture coule à flots

Tels les litres de Guinness qui ne manqueront pas d'innonder toute l'Irlande et même le monde entier à l'occasion de le Saint Patrick, voici notre sélection hebdomadaire culture qui se déverse dans vos yeux et vos oreilles curieux et gourmands.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Iggy Salvador" de Dj Zebra
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef
Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien
et toujours :
"A la lisière" de Clarika
"La disparition d'Everett Ruess" de Emmanuel Tellier
"Fauré Requiem - Poulenc Figure humaine - Debussy Trois chansons" de Ensemble Aedes, Les Siècles, Mathieu Romano
"Look ahead" de Fred Nardin Trio
"Connecting the dots" de Guy Mintus Trio
"Soistices" de Heaume Mortal
"Just about anything is possible" de Inred
"Mon héroïne EP" de Kyrie Kristmanson
"A walk above clouds EP" de Line
"Arabella EP" de Arabella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Pays lointain" au Théâtre national de l'Odéon
"Qui a tué mon père" au Théâtre de la Colline
"En se couchant, il a raté son lit" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Veillée de famille" au Théâtre du Rond-Point
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Oncle Vania" au Théâtre du Nord-Ouest
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Apocalypse bébé" au Théâtre Paris-Villette
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Café Polisson" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Eldorado Dancing" à la Ferme Le Bel état à Guyancourt
des reprises:
"Place des Héros" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"Les Damnés" à la Comédie française
"La Légende de Bornéo" au Théâtre de l'Atelier
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je parle à un homme qui ne tient pas en place" au Théâtre de Nesle
"Dans les jardins de Carlos et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Théâtre Lepic
"Cabaret Siméon" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"L'Orient des peintres" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Le Corps sauvage" de Cheyenne-Marie Carron
"Leur souffle" de Cécile Besnault et Ivan Marchika
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara
et toujours :
"Un certain Paul Darrigand" de Philippe Besson
"Après" de Nikki Gemmell
"Boy erased" de Garrard Conley
"L'ombre de la baleine" de Camilla Grebe
"Les gratitudes / Mon père" Delphine de Vigan / Grégoire Delacourt
"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel
"Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires" de Philippe Val / Raphaël Enthoven"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=