Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Yann Tiersen - David Delabrosse
La Cigale  (Paris)  23 juin 2005

La Cigale est déjà presque remplie lorque David Delabrosse arrive sur scène, tout sourire muni de sa guitare et d'un petit clavier.

Drôle et sans doute un peu impressionné, il annonce qu'il va jouer pas mal de chansons inédites ce soir.

Et pour cause, puisqu'il est le seul à les connaitre ajoute-t-il. En effet, ce jeune artiste est actuellement en recherche d'une maison de disque afin de pouvoir proposer au public ses chansons "tranches de vie".

Dans un style dépouillé qui n'est pas sans rappelé le Dominique A de La Fossette, David nous parle de ses galères de "musicien chômeur", d'un enfant pour lequel il a fait du baby-sitting, de sa vie, peut être de celle des autres, et sûrement de la vie d'un peu tout le monde dans cette salle.

Tour à tour amusant et touchant, parfois en même temps, les petites ritournelles de David Delabrosse ont fait mouche et le duo avec Yann Tiersen a sans doute beaucoup ajouté à sa côte de sympathie face à un public trépignant d'impatience de voir le fameux compositeur de la BO du Fabuleux Destin d'Amélie Poulain…

Cette fois ci la salle est vraiment pleine à craquer et le spectacle peut commencer.

Pour ma part, j'avais laissé mes illusions aux vestiaires, restant sur ma faim après un spectacle de Tiersen à l'Olympia, il y a quelques années déjà il est vrai, bien décevant et qui m'avait brouillé avec le personnage en live, tout en me conduisant à une certaine méfiance vis-à-vis de ses compos qui voguaient un peu trop souvent là où on les attendait.

Ce soir, le concert commence par un Tiersen solo sur une chaise jouant de l'accordéon.

On se dit que "Merde, c'est encore la même chose, il va nous jouer tout Amélie Poulain, la ménagère de moins de 50 ans qui est venue ce soir en nombre va en avoir pour son fric et nous on va se faire chier"…

Et puis, le groupe arrive. Tiersen chausse une guitare, cheveux en bataille et il entame alors un set tout en puissance, rock'n roll en diable et je dois l'avouer assez impressionnant.

On a du mal a imaginer qu'il s'agit du même homme, le petit gringalet qui bidouillait sur scène a pris des joues et de la densité musicale, et quand il reprend l'accordéon (très rarement) ou s'accroupit par terre pour jouer du xylophone ou de son mini piano, cela est presque surprenant, anachronique.

Au violon, Yann Tiersen ne se calme pas pour autant, bruits savamment dosés et mélodies s'entremêlent, le bassiste court en tout sens, le guitariste joue de la baguette sur ses cordes, le batteur et la claviériste sont plus discrets mais néanmoins fort efficaces.

Il faut se rendre à l'évidence, nous avons sous les yeux un formidable groupe de rock débordant d'énergie.

Le style Tiersen s'efface au profit de l'énergie et les morceaux prennent une toute autre dimension !

Christian Quermalet, son ami fidèle des Married Monk viendra pousser la chansonnette en remplaçant fort justement la voix de Neil Hannon sur un très joli "Les jours tristes".

L'arrivée sur scène d'un autre invité, Miossec, déclenche un tonnerre d'applaudissements, et le duo en vaut la peine sur"Le jour de l'ouverture" endiablé !

 

 

Que ce soit en solo d'accordéon ou au chant ("Plus d'hiver"), pour une reprise d'Elliott Smith ou un bref extrait d'Amélie Poulain, à la guitare ou au violon, en son jour d'anniversaire, Yann Tiersen nous a complètement séduit !

Un concert inattendu et énergique que l'on aimerait voir et revoir … alors quitte à sortir un autre produit estampillé Tiersen, s'il vous plait, faites un DVD live !

PS : Merci Monsieur Tiersen de m'avoir redonné envie d'écouter votre musique.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album 3 titres inédits au profit de la FIDH. de Yann Tiersen
La chronique de l'album eponyme de Yann Tiersen & Shannon Wright
La chronique de l'album Les retrouvailles de Yann Tiersen
La chronique de l'album On tour de Yann Tiersen
La chronique de l'album On tour en DVD de Yann Tiersen
La chronique de l'album Tabarly de Yann Tiersen
La chronique de l'album Skyline de Yann Tiersen
La chronique de l'album Infinity de Yann Tiersen
La chronique de l'album EUSA de Yann Tiersen
Yann Tiersen en concert à Port de Commerce (25 juillet 2004)
Yann Tiersen en concert au Festival Art Rock 2005 (Dimanche)
Yann Tiersen en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Yann Tiersen en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (mercredi)
Yann Tiersen en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
Yann Tiersen en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
Yann Tiersen en concert au Festival de l'Ilophone 2008
Yann Tiersen en concert au Festival Les Transmusicales 2008 (Samedi)
Yann Tiersen en concert au Festival La Route du Rock 2010 (vendredi)
Yann Tiersen en concert à l'Elysée Montmartre (lundi 22 novembre 2010)
Yann Tiersen en concert au Splendid (dimanche 17 avril 2011)
L'interview de Yann Tiersen (2 juin 2005)
La chronique de l'album 13 m² de David Delabrosse
La chronique de l'album 13m² de David Delabrosse

En savoir plus :
Le site officiel de Yann Tiersen
Le Soundcloud de Yann Tiersen
Le Facebook de Yann Tiersen

Crédits photos : David (plus de photos sur Taste of Indie)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras

Cet été indien qui s'annonce n'est pas désagréable et apporte un peu de joie dans cette année bien triste. Plus modestement, voici notre sélection culturelle de la semaine pour vous réjouir, espérons-le, avec évidemment le traditionnel replay de la Mare Aux Grenouilles #10 toute fraiche

Du côté de la musique :

"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre
et toujours :
"Comme un ours" de Alexis HK
"Love songs" de Inflatable Dead Horse
"Charango" de Lisza
"Woman Soldier" de Morgane Ji
"Beethoven : Waldstrein & Hammerklavier" de Théo Fouchenneret

Au théâtre :

les nouveautés :
"Bananas (and the kings)" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le Nez" au Théâtre 13/Jardin
"Un conte de Noël" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Un Ennemi du peuple" au Théâtre de Belleville
les reprises :
"Edmond" au Théâtre du Palais Royal
"Une Ombre dans la nuit" au Théâtre du Guichet-Montparnasse

"Derniers coups de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Mon dîner avec Winston" au Théâtre du Rond Point
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Grand Point Virgule

"Alexandra Pizzagali - C'est dans la tête" au Théâtre du Marais
"Olivia Moore - Egoïste" à la Comédie de Paris
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Yves Klein, l'infini du bleu" à l'Atelier des lumières
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait" d'Emmanuel Mouret
"Adolescentes" de Sébastien Lifshitz
at home :
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'ete" de Lina Wertmüller
"Volt" de Tarek Ehlail
"Les Héritiers" de Marie-Castille Mention-Schaar
"Les Guichets du Louvre" de Michel Mitrani
"Chambre 666" de Wim Wenders
et des curiosités:
"Impressions de la Haute Mongolie (Hommage à Raymond Roussel)" de Salvador Dali
"The Confessions of Robert Crumb" de Terry Zwigoff
"L'Homme à la camréa" de Dziga Vertov

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen
et toujours :
"Churchill" de Andrew Roberts
"Des vies à découvert" de Babara Kingslover
"La chasse aux âmes" de Sophie Blandinières
"La discrétion" de Faiza Guene
"La grâce" de Thibault de Montaigu
"La préhistoire, vérités et légendes" de Eric Pincas
"Le lièvre d'Amérique" de Mireille Gagné
"Le monde du vivant" de Florent Marchet
"Qui sème le vent" de Marieke Lucas Rijneveld

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=