Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Yann Tiersen - David Delabrosse
La Cigale  (Paris)  23 juin 2005

La Cigale est déjà presque remplie lorque David Delabrosse arrive sur scène, tout sourire muni de sa guitare et d'un petit clavier.

Drôle et sans doute un peu impressionné, il annonce qu'il va jouer pas mal de chansons inédites ce soir.

Et pour cause, puisqu'il est le seul à les connaitre ajoute-t-il. En effet, ce jeune artiste est actuellement en recherche d'une maison de disque afin de pouvoir proposer au public ses chansons "tranches de vie".

Dans un style dépouillé qui n'est pas sans rappelé le Dominique A de La Fossette, David nous parle de ses galères de "musicien chômeur", d'un enfant pour lequel il a fait du baby-sitting, de sa vie, peut être de celle des autres, et sûrement de la vie d'un peu tout le monde dans cette salle.

Tour à tour amusant et touchant, parfois en même temps, les petites ritournelles de David Delabrosse ont fait mouche et le duo avec Yann Tiersen a sans doute beaucoup ajouté à sa côte de sympathie face à un public trépignant d'impatience de voir le fameux compositeur de la BO du Fabuleux Destin d'Amélie Poulain…

Cette fois ci la salle est vraiment pleine à craquer et le spectacle peut commencer.

Pour ma part, j'avais laissé mes illusions aux vestiaires, restant sur ma faim après un spectacle de Tiersen à l'Olympia, il y a quelques années déjà il est vrai, bien décevant et qui m'avait brouillé avec le personnage en live, tout en me conduisant à une certaine méfiance vis-à-vis de ses compos qui voguaient un peu trop souvent là où on les attendait.

Ce soir, le concert commence par un Tiersen solo sur une chaise jouant de l'accordéon.

On se dit que "Merde, c'est encore la même chose, il va nous jouer tout Amélie Poulain, la ménagère de moins de 50 ans qui est venue ce soir en nombre va en avoir pour son fric et nous on va se faire chier"…

Et puis, le groupe arrive. Tiersen chausse une guitare, cheveux en bataille et il entame alors un set tout en puissance, rock'n roll en diable et je dois l'avouer assez impressionnant.

On a du mal a imaginer qu'il s'agit du même homme, le petit gringalet qui bidouillait sur scène a pris des joues et de la densité musicale, et quand il reprend l'accordéon (très rarement) ou s'accroupit par terre pour jouer du xylophone ou de son mini piano, cela est presque surprenant, anachronique.

Au violon, Yann Tiersen ne se calme pas pour autant, bruits savamment dosés et mélodies s'entremêlent, le bassiste court en tout sens, le guitariste joue de la baguette sur ses cordes, le batteur et la claviériste sont plus discrets mais néanmoins fort efficaces.

Il faut se rendre à l'évidence, nous avons sous les yeux un formidable groupe de rock débordant d'énergie.

Le style Tiersen s'efface au profit de l'énergie et les morceaux prennent une toute autre dimension !

Christian Quermalet, son ami fidèle des Married Monk viendra pousser la chansonnette en remplaçant fort justement la voix de Neil Hannon sur un très joli "Les jours tristes".

L'arrivée sur scène d'un autre invité, Miossec, déclenche un tonnerre d'applaudissements, et le duo en vaut la peine sur"Le jour de l'ouverture" endiablé !

 

 

Que ce soit en solo d'accordéon ou au chant ("Plus d'hiver"), pour une reprise d'Elliott Smith ou un bref extrait d'Amélie Poulain, à la guitare ou au violon, en son jour d'anniversaire, Yann Tiersen nous a complètement séduit !

Un concert inattendu et énergique que l'on aimerait voir et revoir … alors quitte à sortir un autre produit estampillé Tiersen, s'il vous plait, faites un DVD live !

PS : Merci Monsieur Tiersen de m'avoir redonné envie d'écouter votre musique.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album 3 titres inédits au profit de la FIDH. de Yann Tiersen
La chronique de l'album eponyme de Yann Tiersen & Shannon Wright
La chronique de l'album Les retrouvailles de Yann Tiersen
La chronique de l'album On tour de Yann Tiersen
La chronique de l'album On tour en DVD de Yann Tiersen
La chronique de l'album Tabarly de Yann Tiersen
La chronique de l'album Skyline de Yann Tiersen
La chronique de l'album Infinity de Yann Tiersen
La chronique de l'album EUSA de Yann Tiersen
Yann Tiersen en concert à Port de Commerce (25 juillet 2004)
Yann Tiersen en concert au Festival Art Rock 2005 (Dimanche)
Yann Tiersen en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Yann Tiersen en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (mercredi)
Yann Tiersen en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
Yann Tiersen en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
Yann Tiersen en concert au Festival de l'Ilophone 2008
Yann Tiersen en concert au Festival Les Transmusicales 2008 (Samedi)
Yann Tiersen en concert au Festival La Route du Rock 2010 (vendredi)
Yann Tiersen en concert à l'Elysée Montmartre (lundi 22 novembre 2010)
Yann Tiersen en concert au Splendid (dimanche 17 avril 2011)
L'interview de Yann Tiersen (2 juin 2005)
La chronique de l'album 13 m² de David Delabrosse
La chronique de l'album 13m² de David Delabrosse

En savoir plus :
Le site officiel de Yann Tiersen
Le Soundcloud de Yann Tiersen
Le Facebook de Yann Tiersen

Crédits photos : David (plus de photos sur Taste of Indie)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=