Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Angil
Fête de la Musique  (Saint Etienne)  21 juin 2005

Retour sur sa terre d'origine pour le chanteur d'Angil, alias Mickaël Mottet, pour un concert à Saint-Etienne.

La fête de la musique à Saint-Etienne n'est habituellement pas un événement "culturel" incontournable. Cette année pourtant, la programmation nous offrait une prestation à ne manquer sous aucun prétexte : le concert d'Angil.

Je découvre tout juste ce groupe, je l'avoue humblement. Une rapide recherche sur Internet la veille du concert m'avait permis de me faire une idée : c'est simple, Angil c'est une guitare et un violon. Entrée sur scène. Flûte, tout s'écroule : le groupe se compose aujourd'hui de deux flûtes justement, d'un saxo, d'une guitare...

On m'explique le pourquoi du comment : ce groupe à géométrie variable se compose et se décompose en fonction des humeurs de chacun, ce qui permet d'offrir au public des concerts uniques et de laisser une place non négligeable à l'improvisation.

Dès les premières notes le décor musical est posé : rythme et douceur à la fois. La musique se cherche, puis progressivement on comprend où les musiciens veulent en venir, les sons des différents instruments – qu'au départ on aurait pu croire incompatibles - se mêlent peu à peu les uns aux autres pour finalement créer une symbiose unique. S'y adjoint alors le chant, ultime instrument et non des moindres ; la voix est pleine de sensualité, la musicalité de la langue anglaise est complètement maîtrisée, on ne peut que se laisser emporter par le flot continu des différents sons qui s'enchevêtrent, se multiplient, se superposent, et qui en même temps nous surprennent.

Angil est là, devant son public, mais donne paradoxalement l'impression d'être dans un autre monde, son propre monde ; enfermé dans sa bulle, il se concentre sur sa musique et n'a finalement que peu d'échanges avec ceux qui l'écoutent, que ce soit par la parole ou plus simplement le regard. Ce n'est pas un problème : le public qui est là entre spontanément dans son univers sans que l'on ait besoin de le prendre par la main. Angil se donne tout entier à son art, et cela impose le respect, son plaisir solitaire est finalement aussi le nôtre.

Tout d'ailleurs incite à se plonger dans la musique et uniquement dans la musique. Aucun élément parasite ne vient détourner l'attention du public. Pas de déco, pas ou peu de jeux de lumières, pas de jeu de scène... ce qui dans une certaine perspective est plutôt rassurant, tout artifice s'avérant en effet inutile pour faire d'Angil un artiste.

C'est un pur moment de plaisir qui nous a été offert, une heure sans toucher terre, une heure pour s'aérer la tête et partager un peu le monde particulier d'Angil…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Teaser for : Matter de Angil
La chronique de l'album Oulipo saliva de Angil
La chronique de l'album Angil Was A Cat de Angil
La chronique de l'album The And de Angil & The Hiddentracks
La chronique de l'album Now de Angil and the Hiddentracks
La chronique de l'album Angil and the fucking Hiddentracks de Angil and the Hiddentracks
La chronique de l'album Lines EP de Angil and the Hiddentracks
La chronique de l'album AWAC EP de AWAC - Angil Was a Cat
Angil en concert au Pop In (26 janvier 2005)
Angil en concert à La Guinguette Pirate (23 février 2005)
Angil en concert au Nouveau Casino (30 novembre 2005)
Angil en concert à Par Mickaël Mottet (mai 2008)
Angil en concert à Angil & the Hiddentracks - Old Mountain Station (mercredi 30 mars 2011)
L'interview de Angil (février 2005)
L'interview de Angil (mai 2007)
L'interview de Angil and the Hiddentracks (décembre 2014)


Nath         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Angil & The Hiddentracks (18 juin 2013)
Angil and the Hiddentracks (8 janvier 2010)


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=