Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Oubliés
Martin Zandvliet  mars 2017

Réalisé par Martin Zandvliet. Allemagne/Danemak. Drame/Guerre. 1h41 (Sortie le 1er mars 2017). Avec Roland Møller, Mikkel Boe Folsgaard, Joel Basman, Leon Seidel, Oskar Bökelmann, Louis Hofmann, Laura Bro et Zoe Zandvliet.

C'est à une page sombre de l'histoire danoise que "Les Oubliés" de Martin Zandvliet convie les spectateurs.

Le titre anglais, "Land of Mine" est sans doute plus explicite que le titre français : pendant cent minutes, on va être au cœur d'un groupe de démineurs allemands chargés, juste après la guerre, de sécuriser les plages danoises.

Dans cette opération confiée à deux mille soldats allemands prisonniers après la chute du nazisme, le générique du film précise que plus de la moitié d'entre eux vont périr.

Dans un classicisme cinématographique qui ne cherche qu'à raconter une histoire, Martin Zandvliet suit une dizaine de très jeunes soldats, des recrues de la dernière heure, qui doivent déminer une plage sous les ordres du sergent danois Rasmussen.

En ayant choisi des "gamins" constituant les dernières forces dérisoires du Reich, le réalisateur prévient toute réflexion du genre "on ne va pas s'apitoyer sur le sort de ces soldats-là". Ici, on ne peut que compatir à leur terrible sort. Déjà sous-alimentés, ils sont traités sans ménagement par les soldats danois qui les encadrent.

Avec ces faux-airs d'acteur anglais à la Trevor Howard, Roland Moller compose un sergent Rasmussen brutal et haineux qui, peu à peu, découvre que ses prisonniers ne sont pas des nazis mais de pauvres gosses endoctrinés, autant victimes de la guerre que les autres.

"Les Oubliés" de Marin Zandvliet est porteur d'un vrai message humaniste. Certains diront qu'il charge trop la mule et que beaucoup de scènes répondent aux lois attendue du genre "film de prisonniers".

Mais on ne peut lui dénier une vraie sincérité. Comme on s'attache fortement aux personnages, chaque séance de déminage constitue un "calvaire" où l'on s'attend à voir réduits en poudre de nouveaux personnages.

Ce film, qui représentera le Danemark aux oscars, renoue avec une tradition européenne du film de guerre. Il permet de rappeler que le Danemark a été d'autant plus dur avec les Allemands dans l'après-guerre qu'il a été l'un des seuls pays à opposer une résistance passive farouche à la barbarie nazie.

Intemporel dans sa facture et universel dans son propos, "Les Oubliés" de Martin Zandvliet devrait très vite prendre sa place parmi les films sur la seconde guerre mondiale qui comptent.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Feur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=