Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ciné en Bref - MOONLIGHT - JACKIE - SILENCE - ROCK'N'ROLL - lOVING - SPLIT
    (février 2017) 

MOONLIGHT
Réalisé par Barry Jenkins. Etats Unis. Drame. 1h43 (Sortie le 1er février 2017). Avec Alex R. Hibbert, Ashton Sanders, Trevante Rhodes, Mahershala Ali, Janelle Monáe, Naomie Harris , Andre Holland et Jaden Piner.

Sans fard ni mélo, le film aborde le sujet délicat de l'homosexualité refoulée dans une communauté où cela semble encore plus difficile que dans d'autres.

Brimades, moqueries, agressions, premiers émois, frustration, déni... chaque dimension de la problématique se trouve traitée avec un mélange intelligent de force et de délicatesse.

La présence au casting d'une mère accro au crack, Naomie Harris, déjà parfaite dans "Beauté cachée", lui a valu une nomination aux Oscars et symbolise à elle seule la dualité que porte l'histoire, en principal comme en secondaire. A voir absolument.

 

JACKIE
Réalisé par Pablo Larraín. Etas Unis. Drame. 1h43 (Sortie le 1er février 2017). Avec Alex R. Hibbert, Ashton Sanders, Trevante Rhodes, Mahershala Ali, Janelle Monáe, Naomie Harris , Andre Holland et Jaden Piner.

L'idée de raconter les hésitations, les questionnements, la culpabilité de la première dame des Etats-Unis pendant les jours qui suivirent l'assassinat de John F. Kennedy ne manque pas d'intérêt.

Nathalie Portman, elle aussi nommée aux Oscars, réalise une performance honorable. Mais la direction d'acteur de Pablo Larraín aurait du l'inviter à moi singer Jackie dans ce phrasé si articulé qui la caractérisait.

L'intégration d'images d'archives, très habilement mêlées à celles du film, tend bien entendu à prouver la véracité du propos.

Les dernières confessions d'une femme qui pensait aussi à elle-même, emportée par le flot de ce drame, et la trace qu'elle laisserait dans l'Histoire, méritent le déplacement.

 

SILENCE
Réalisé par Martin Scorsese. Etats Unis/Italie/Japon/Mexique. Drame. 2h42 (Sortie le 8 février 2017). Avec Andrew, Adam Driver, Liam Neeson, Tadanobu Asano, Ciarán Hinds, Yôsuke Kubozuka, Yoshi Oida et Shinya Tsukamoto.

"Silence", le dernier film en date de Martin Scorsese déçoit.

Indéniablement, la maîtrise technique et la direction d'acteurs demeurent intactes. Mais il manque la flamboyance dont il est coutumier.

On suit ici le périple de deux jeunes prêtres à la recherche d'un de leurs pairs disparus. L'évangélisation d'une terre hostile comme le Japon représentait un thème inédit mais longueurs et répétitions finissent par lasser, laissant quelque peu le spectateur au bord de la route.

Le combat pour la foi ne suffisait-il pas à maintenir vraiment l'attention ? 

 

ROCK'N'ROLL
Réalisé par Guillaume Canet. France. Comédie. 2h03 (Sortie le 15 février 2017). Avec Guillaume Canet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche, Philippe Lefebvre, Camille Rowe, Kev Adams, Ben Foster et Maxim Nucci.

Film coup de cœur "Rock'n'roll" de Guillaume Canet.

La bande annonce ne montre rien, et c'est heureux, de ce pétage de plomb d'un acteur prenant de l'âge et terrorisé par l'idée de ne plus susciter le désir chez son public comme chez les réalisateurs.

Guillaume Canet ira aussi loin que l'on peut aller dans l'auto dérision, n'hésitant pas une seconde à moquer son image dans des scènes plus hilarantes les unes que les autres, magistralement épaulé par une Marion Cotillard totalement perchée qui vient nous rappeler combien elle excelle aussi dans la comédie, comme ce fut le cas dans le déjanté "Dikenek".

Une satire plus que réussie qui immerge le spectateur avec bonheur dans le monde impitoyable du cinéma.

 

LOVING
Réalisé par Jeff Nichols. Etats Unis/Grande Bretagne. Drame. 2h03 (Sortie le 15 février 2017). Avec Joel Edgerton, Ruth Negga , Marton Csokas, Nick Kroll, Jon Bass, Christopher Mann, Michael Shannon et Terri Abney.

Très belle chronique sociale réalisée par Jeff Nichols, "Loving" montre le combat, dans l'Amérique des années 1950, d'une femme de couleur à qui l'on refuse de vivre avec un homme blanc.

Patiente, à la fois naïve et pétrie d'espérance, elle ne baissera jamais les bras. La justice aura bientôt raison des politiques, engendrant une modification de la Constitution américaine dans un premier pas vers d'autres libertés... d'aimer. 

 

SPLIT
Réalisé par M. Knight Shyamalan. Etats Unis. Thriller/Epouvante. 1h57 (Sortie le 22 février 2017). Avec James McAvoy, Anya Taylor-Joy, Betty Buckley, Haley Lu Richardson, Jessica Sula, Brad William Henke, Sebastian Arcelus et Neal Huff.

"Split" constitue un nouvel échec pour le réalisateur M. Knight Shyamalan.

Malgré le charme de ses premiers films, parmi lesquels "Sixième sens", "Signes" ou encore "Incassable", et la fascination pour le sujet du dédoublement de personnalité, - déjà magnifiquement illustré par des productions antérieures comme "Dédales", "L'esprit de Caïn" et "Fight Club" du grand David Fincher, il est difficile de comprendre comment un tel génie qui maniait divinement l'art de la suggestion dans des scenarii mêlant ésotérisme et questionnements philosophiques, puisse se planter dans les grandes largeurs depuis plusieurs années.

Le pitch est alléchant, avec l'idée de mettre en image l'histoire vraie d'un psychopathe habité de 24 personnalités différentes. Problème : seules 8 d'entre elles seront au final incarnées par un James McAvoy poussif.

Après un premier quart d'heure acceptable, le film bascule dans une didactique psychologico-mystique qui frise le ridicule. Ridicule atteint dans la dernière séquence où M. Knight Shyamalan s'auto référence au point d'en être embarrassant, Bruce Willis venant rappeler bien malgré lui combien d'histoire d' "Incassable" était un sommet de l'étrange.

 

Vents d'Orage

 

        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=