Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Cowboys fringants
La Grand-messe  (Warner)  avril 2005

Pour tous ceux qui veulent apprendre une langue étrangère parlée en Amérique du nord, voici une méthode révolutionnaire : Les Cowboys Fringants.

Etrangère, étrangère, mais de quoi parlez vous donc mon bon monsieur ?

Mais du québéquois, pardi.

De part ce qui nous arrive de là-bas, on a souvent une image quelque peu réductrice du paysage musical québécois (merci Céline). Mais il existe heureusement quelques fauteurs de troubles qui nous proposent une alternative : de la chanson revendicative et mélodique, j'ai nommé les Cowboys Fringants.

Très connus dans leur province mais encore peu en France, les cowboys ont débarqué il y a 1 an et demi en remplissant l'Elysée Montmartre. Ils nous présentaient alors un Live (Attache ta tuque) rassemblant sur 2 cd et 1 dvd leurs 3 précédents opus.

Tout d'abord, il faut familiariser son oreille aux sonorités québécoises. Quelques chansons d'initiation ne sont pas de trop avant de saisir pleinement tous les mots et tournures de nos cousins d'Amérique. Ensuite, on se lance et se laisse entraîner par les mélodies qui nous obligent à hocher la tête en rythme et à chantonner.

Revendicatif certes ("En attendant", "Lettre à Levesque", "Si tu penses un peu comme ça"), écologiste ("8 secondes", "Plus rien"), un brin nostalgique ("Les étoiles filantes") mais également dépeignant des vies malheureusement ordinaires ("Ti-cul"," "Hannah"), les petits tracas amoureux ("Ces temps-ci"), ou racontant simplement de belles histoires ("La reine"), les Cowboys nous parlent de ce qui nous parle.

Quelques chansons humoristiques ("Camping Ste-Germaine", "Symphonie pour Caza") leur permettent néanmoins de renouer avec leur début quand ils parodiaient des chansons western et contrebalancent des chansons au sujet plus dur ("Ma belle Sophie").

Un style folk country, une musique festive et très mélodique, des textes réalistes ne tombant pas dans la facilité, les Cowboys livrent un album sincère et nous offrent une grande bouffée de fraîcheur. Pas besoin d'aimer le sirop d'érable et de jouer au hockey pour les aimer.

Ils raniment un courant de chanteurs engagés socialement qui existait dans les années 60-70 et deviennent ainsi les meilleurs ambassadeurs que le Québec pouvait espérer.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Attache ta tuque des Cowboys Fringants
La chronique de l'album L'Expédition des Cowboys Fringants
La chronique de l'album Que du vent des Cowboys Fringants
Les Cowboys fringants en concert au Grand Rex (7 novembre 2005)
Les Cowboys fringants en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (samedi)
Les Cowboys fringants en concert aux Docks (30 avril 2007)
Les Cowboys fringants en concert à l'Olympia (3 février 2009)
Les Cowboys fringants en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (jeudi 15)
Les Cowboys fringants en concert à L'Olympia (mardi 7 février 2012)
Les Cowboys fringants en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - jeudi 12 septembre
L'interview des Cowboys Fringants (novembre 2005)
L'interview des Cowboys Fringants (29 janvier 2009)


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=