Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Doreen
Théâtre de la Bastille  (Paris)  mars 2017

Comédie dramatique écrite et mise en scène par David Geselson, avec Laure Mathis et David Geselson.

Accueilli par David Geselson et Laure Mathis eux-mêmes, le spectateur aura avant les "trois coups" le droit au verre de l'amitié agrémenté de noix de cajou ou de chips.

Il s'installera sur des chaises tout autour de ce qui pourrait être l'intérieur des Gorz et, avant que "Doreen" commence, il aura l'occasion de donner un coup d'oeil aux nombreux livres qui parsèment l'espace scénique.

D'emblée, nul n'ignorera qu'il est chez un couple "d'intellectuels", dans le bon sens du terme. Chacun des invités d'un soir aura vite en mains "Lettre à D" d'André Gorz, texte qui sera au centre de ces soixante-quinze minutes en compagnie de deux belles personnes, dont, au final, personne parmi le public ne regrettera d'avoir pu faire plus ample connaissance.

En parcourant "Lettre à D", il découvrira que Gérard Horst, patronyme officiel d'André Gorz, a vécu 58 ans avec sa compagne Dorine, la "D" de la lettre.

Ceux qui l'ont lu savent qu'il fut l'un des plus brillants penseurs post-sartriens et que ses essais, écrits dans une langue limpide, restent percutants et actuels. Ceux pour qui il était un inconnu avant d'être convié à cette soirée littéraire par David Geselson devraient, suite à cette belle initiation qui leur est offerte, vite combler cette lacune.

A la manière des TG Stan, Laure Mathis, qui est une Dorine enjouée et taquine même quand la maladie rôde, et David Geselson, qui fait d'André Gorz un penseur simple et pénétré, ne cachent pas leur plaisir d'incarner ce couple d'exception et d'en offrir une vision bienveillante même dans leur chamailleries.

Qui, chez de pareils hôtes, pourrait s'ennuyer ? Qu'il s'agisse des propos tenus ou de la manière de les mettre en scène, tout dans "Doreen" paraît évident et débordant d'amour de la vie. Un élan vital que ne contredit pas leur double suicide, tout au contraire.

Bien que d'origine allemande et anglaise, Gérard et Dorine ont été l'honneur des intellectuels à la française et c'est une bonne chose qu'il leur soit rendu à si bel hommage. Même si, toute petite critique bénigne, Dorine Gorz n'aurait pas compris pourquoi David Geselson la retransformait en "Doreen", elle qui en épousant André était vraiment devenue Dorine.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 mai 2018 : Un temps à sortir les palmes

Le Festival de Cannes se termine déjà, sans grandes envolées mais avec une belle palme d'or tout de même et surtout le soleil qui devrait vous donner envie de sortir les vôtres, palmes, histoire d'aller piquer une tête pour vous rafraichir les idées au milieu de tout ce marasme ambiant. Quoi qu'il en soit, pour vous changer les idées, voici comme chaque semaine notre sélection culturelle.

Du côté de la musique :

Glenn Branca, une vie dissonnante
"Quieter" de Carla Bozulich
Rencontre avec Romain Guerret autour de son projet solo Donald Pierre dont voici 3 titres live enregistrés au bar Le Planète Mars
"Free the prisoners" de Andrew Sweeny
"The sound like a tank even if they are a duo" de Archi Deep
"Liszt : Athanor" de Beatrice Berrut
"Lost and found" de En attendant Ana
"Les larmes d'or" de Frédéric Bobin
"Le courage des innoncents" de Olivier Savaresse
et toujours :
"Lion in bed" de Lion In Bed
"Take me away" de Andréane Le May
"JS Bach Inventions & Sinfonias" de Julien Lheuillier
"Lost memory theatre" de Jun Miyake
"Advertisement EP" de MNNQNS
"All inclusive" de Shaggy Dogs
"Bernstein : Mass" de Yannick Nézet Séguin & le Philadelphia Orchestra
"Ain't that mayhem ?" de Zëro

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Limbes" au Théâtre du Rond-Point
"4.48 Psychosis" au Théâtre-Studio d'Alfortville
"Strange Love" au Cirque Electrique
"17 fois Maximilien" au Studio Hébertot
"ABC D'airs" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Soulmates" au Théâtre du Marais
"Le Cirque Alfonse - Tabarnak" à Bobino
"Scud" au Théâtre Clavel
"Cabaret chinois et autres farces" au Théâtre Clavel
les reprises avec :
"Les Patissières" au Théâtre Trévise
"King KongThéorie" à La Pépinière Théâtre
"Les Petites Reines" au Théâtre La Bruyère
"Eric Boschman - Ni Dieu, ni Maître mais du Rouge !" à la Scène Thélème
"Légendes d'une vie" au Théâtre Le Lucernaire
"Warren Zavatta - Ce soir dans votre ville" au Théâtre Michel
et les chroniques des autres spectacles de mai

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête" de Ilan Klipper
"Bienvenue en Sicile" de PIF
et les chroniques des autres sorties de mai

Lecture avec :

"La symphonie du hasard, livre 3" de Douglas Kennedy
"Les diables de cardona" de Matthew Carr
"Les invisibles" de Antoine Albertini
"Transit" de Rachel Cusk
et toujours :
"L'écrivain public" de Dan Fesperman
"Le chien de Shrodinger" de Martin Dumont
"Les saltimbanques ordinaires" de Eimear McBride
"Passage des ombres" de Arnaldur Indrioason
"Prison house" de John King

Froggeek's Delight :

"A way out" sur PS4, Xbox One et Windows
"Rétro lazer" Tome 1, magazine trimestriel
Le Google Home, enceinte intelligente

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=