Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival des Terre Neuvas 2005 (vendredi)
La Rue Kétanou - Kyo - Deportivo - Ska-P  (Bobital)  1er juillet 2005

Temps maussade pour cette 8ème édition de ce qui est devenu en quelques années le plus grand festival des Côtes d'Armor. Une fête de village de trois jours au rythme du rock et de la chanson orchestrée par quelques 900 bénévoles venus de tout le département. La ville est mobilisée, les organisateurs semblent aux anges et les spectateurs venus de toute la France commencent déjà à affluer des parkings et des multiples campings. La première journée s'annonce sous les meilleurs auspices.

Les portes s'ouvrent et comme on pouvait aisément le deviner, une horde de fans de Kyo se précipite aux premiers rangs de la grande scène Ouest France qui a, cette année, été reculée pour permettre un plus grand accueil de public. Après un rapide tour du site, on constate les améliorations pour 2005 : le chapiteau de la scène 2 a doublé de taille et le deuxième écran géant trône majestueusement à gauche de la grande scène.

La canicule alerte-orange n'aura pas duré jusqu'à la fin de la semaine : une petite pluie s'est invitée en cette fin d'après-midi. Cela n'empêche pas des milliers de spectateurs de se presser vers la grande scène pour assister à l'ouverture des festivités offerte par les locaux d'Original Breakdown. Le groupe dinanais entame le festival avec un rock puissant teinté de ska, mélange d'inspirations diverses avec un chanteur omniprésent et un guitariste qui n'hésite pas à fouler l'avant-scène au grand plaisir des nombreux fans du coin.

Sur la seconde scène joliment décorée se produit Sangria Gratuite. Nulle distribution d'apéritif mais un rock festif des Pyrénées en totale interaction avec le public. Mouton en mousse au bout d'un baton, béret basque de rigueur et des couleurs criardes pour une heure de dépaysement.

Retour à la grande scène pour une superbe prestation de La Rue Kétanou en trio. Tout en subtilité entre chansons remuantes et complantes manouches. Rejoints par des membres de leurs différentes formations, ils chauffent le champ qui ne subit plus depuis quelques temps la pluie bretonne.

La tête d'affiche de la journée leur succède sous les cris du public. Kyo a drainé une bonne partie des festivaliers du vendredi et c'est sans surprise que le premier titre provoque quelques évanouissements dans les premiers rangs. Après leur concert dans un semi anonymat il y a deux ans, tout a changé et leur rock puissant, parfois critiqué, ne laissera personne indifférent. Pendant ce temps, dans la taverne irlandaise, une foule compacte saute et danse sur de la guitare sèche et des chants typiques bien péchus.


Toujours dans le rock, Deportivo, habitué des festivals bretons, s'apprête à monter sur scène. Malheureusement, le succès est trop grand pour les barrières de sécurité qui menacent de céder. Il faudra quelques dizaines de minutes pour renforcer la structure et c'est à la force des vigiles qu'elles tiendront pendant tout le concert bourré d'énergie et reprenant tous les tubes du groupe. Même avec une capacité doublée, cette scène reste toujours trop petite pour les grosses pointures qu'elle peut accueillir.

A quelques pas de là, sur le plateau découverte du conseil général, Lugo propose un tout autre spectacle, tout en jeu avec le public et avec une pop beaucoup plus calme.

Retour dans la foule de plus de 10.000 personnes pour découvrir une dernière fois (ou presque) le ska de Ska-P. Terrifiant de puissance et mélange de rythmes rocks, de cuivres et même de musette quand le coeur leur en dit.

Tagada Jones et Dring Toy achèveront la soirée.

Une journée de festival courte mais déjà riche en musique. Le samedi étant encore rempli de têtes d'affiche, nul doute que les festivaliers n'ont eu, pour l'instant, qu'un avant-goût de ce que peut offrir ce festival. A demain !

Pour fêter le festival des Terre-Neuvas, Froggy's Delight offrira un cadeau exceptionnel à trois inscrits de sa newsletter qui répondront à cette question : Quelle reprise d'Iggy Pop avait interprété Raphael lors de son concert à Bobital en juillet 2004 ?

Pour s'inscrire à la newsletter, c'est ici !
Et pour participer au concours, envoyez un mail leconcours@froggydelight.com avec la réponse à la question !

Envoyez vos réponses avant le 10 juillet 2005, bonne chance !

 

Voir aussi sur Froggy's Delight :

Chronique du samedi 2 juillet 2005
Chronique du dimanche 3 juillet 2005

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Allons voir de La Rue Kétanou
La Rue Kétanou en concert au Festival La Clef des Chants 2004 (samedi)
La Rue Kétanou en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
La Rue Kétanou en concert au Fil (25 mars 2009)
La Rue Kétanou en concert à Paléo Festival #34 (2009)
La Rue Kétanou en concert au Festival FNAC Indétendances 2009 (vendredi 14 août 2009)
La Rue Kétanou en concert au Festival Jardin du Michel #10 (édition 2014)
La chronique de l'album eponyme de Deportivo
La chronique de l'album Domino de Déportivo
Deportivo en concert au Festival du Schmoul 2005
Deportivo en concert au Festival Solidays 2005 (vendredi)
Deportivo en concert à La Boule Noire (27 septembre 2007)
Deportivo en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mercredi)
Deportivo en concert à Hey Hey My My - Moriarty - Deportivo - Beat Assailant (21 juin 2008)
Deportivo en concert à Denfert Rochereau (dimanche 21 juin 2009)
L'interview de Deportivo (8 juillet 2005)

En savoir plus :

La Rue Kétanou : www.larueketanou.com
Kyo : www.kyo-online.fr.fm
Tagada Jones : www.tagadajones.com
Sangria Gratuite : www.sangriagratuite.com
Deportivo : deportivo-legroupe.artistes.universalmusic.fr
Lugo : www.lugo-musique.com

Crédits photos : Fred (plus de photos)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 novembre 2020 : Le Froggy's Nouveau

L'arrivée du Beaujolais nouveau sera moins festive qu'à l'habitude cette année. Qu'à cela ne tienne la nouvelle édition de Froggy's Delight et le replay de la nouvelle Mare Aux Grenouilles est là pour vous tenir chaud ! Voici le programme :

Du côté de la musique :

"Sweet roller" de Al Pride
"After the great storm" et "How beauty holds the hand of sorrow" de Ane Brun
"Bisolaire" de Fredda
"Stillness" de Laetitia Shériff
"Un soir d'été" de Aurore Voilqué Trio
"Warning bell" de Daniel Trakell
"Trip" de Lambchop assortie de la nouvelle émission de Listen in Bed "Lambchop's Trip"
"Glo" de Manuel Bienvenu
"Serpentine prison" de Matt Berninger
"Je ne vous oublierai jamais" de Morgane Imbeaud
"Lockdown care bundle EP" de Nadeah
"Nashville tears" de Rumer

et toujours :
"Pursue a less miserable life" de Saffron Eyes
"Reborn" de Aldo Romano
"Dear mademoiselle" de Astrig Siranossian
"Lignes futures" de Brazzier
"Song machine, season one : Strange timez" de Gorillaz
"Mémoire d'un enfant de 300 000 ans" de Imbert Imbert
"Perspectives & avatars" de Laura Perrudin
"Aux amis qui manquent" la 4eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Frédéric Chopin" de Roustem Saitkoulov
"Beethoven, un nouveau manifeste" de Simon Zaoui
"Any day now" de The Brooks

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Douze Hommes en colère" de Reginald Rose
"Phèdre!" par François Gremaud
"La Dame de chez Maxim" de Georges Feydeau
"Comme s'il en pleuvait" de Sébastien Thiéry
"La journée de la jupe" de Jean-Paul Lilenfeld
"Hier est un autre jour" de Sylvain Meyrac et Jean-François Cros
"10 ans de mariage" d'Alil Vardar
"Ils s’aiment" de Pierre Palmade et Muriel Robin
"Le Professeur Rollin se re-rebiffe" de François Rollin
et un malicieux air d'opéra avec "The Opera Locos"

Expositions :

découvrir l'exposition commentée "Soleils Noirs" au Louvre-Lens
en virtuel :
"Miro "Bleu I, Bleu II, Bleu III" au Centre Pompidou
"Gregory Crewdson - An Eclipse of Moths" à la Galerie Templon
voir ou revoir l'exposition "Les costumes font leur show !" au Centre national du costume de scène à Moulins
parcourir les collections de la National Gallery of Denmark à Copenhague
du Palais de Schönbrunn à Vienne
du Museu Imperial de Petropolis au Brésil et en Thaïlande
et du Museum of Contemporary Art à Bangkok
et "Les petites histoires des chansons coquines" du Musée de la Sacem

Cinéma :

at home en steaming gratuit :
"Les bien-aimés" de Christophe Honoré
"L'exercice de l'Etat" de Pierre Schoeller
"Jimmy Rivière" de Teddy Lussi-Modeste
"Peur de rien" de Danielle Arbid
"The Bookshop" de Isabel Coixet

Lecture avec :

"Lire les morts" de Jacob Ross
"La mer sans étoiles" de Erin Morgenstern
"Les filles mortes ne sont pas aussi jolies" de Elizabeth Little
"Batailles" de Isabelle Davion & Béatrice Heuser
"De Gaulle et les communistes" de Henri Christian Giraud
et toujours :
"Histoire politique de la roue" de Raphael Meltz
"Inépuisables" de Vivian Gornick
"Kudos" de Rachel Cusk
"Se cacher pour l'hiver" de Sarah St-Vincent
"Histoire navale de la seconde guerre mondiale" de Craig L. Symonds

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=