Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Generiq - 16 février
CHVE - Syndrome - Amenra  (Salle de Flore, Dijon)  du 14 au 19 février 2017

Pour ses dix ans, le festival Generiq a mis les petits plats dans les grands, tout en confirmant son intéressante hybridité qui consiste programmer des valeurs sûres (pensons au déjà mythique concert d'ouverture par Patti Smith, à la chapelle de Ronchamp) tout en valorisant les figures montantes (King Mud, pour jouer les heureuses prosélytes). Dans cet ensemble luxuriant, j'ai fait le choix du mystère et du paradoxe...

Vous parler d'un concert entièrement fondé quasi exclusivement sur la création d'une atmosphère ne va pas être de tout repos. Il faut d'abord imaginer une salle, la salle de Flore, sise au Palais des Ducs de Bourgogne, à Dijon : tout en longueur, parquet au sol, lustres au plafond. Il faut ensuite peupler l'espace de sages métalleux tout de noir vêtus, buvant leur modeste bière assis sur leur chaise, et ce toujours aussi sagement. C'est que ce soir, le concert est acoustique, et les consignes drastiques : noir sur scène et silence dans la salle. Car c'est la famille Amenra que l'on vient surprendre d'une oreille, ce soir.

Le projet CHVE – initiales de Colin H. Van Eeckhout, fondateur et chanteur d'Amenra – c'est plus d'une demi-heure de chant lancinant, profond, type "drone music", accompagné d'une simple vielle à roue, sur fond visuel de feu de bois naissant au milieu d'une clairière obscure. Ça surprend, ça ennuie, ça captive, certains luttent avec le sommeil, d'autres partent loin, très loin dans des contrées que seule l'imagination peut faire naître, jusqu'à s'apercevoir que discrètement le flambeau est passé à Syndrome – soit à Mathieu Vandekerckhove, guitariste d'Amenra. Le paysage sonore, plus progressif que celui de CHVE, est une invitation à partir, les yeux fermés ou bien rivés sur le glissement doux et minimaliste des images en noir et blanc qui peuplent l'arrière-plan, à la recherche de quelque chose nommé "soi", toujours entre la vie et la mort. Ce projet sonore, nommé "Forever and a day" est une belle suite musicale du "Now and Forever" de 2012...

Que dire de la suite ? Imaginez les musiciens d'Amenra assis en rond, dans un silence qu'on aimerait total (car les bruits des bouteilles qui s'entrechoquent au fond de la salle en ont agacé plus d'un...) et dans un noir profond à faire pâlir tous les photographes. Imaginez ensuite l'harmonie – celle qui passe de la scène en votre for intérieur. Ici, tout est fait pour élever la pensée au spirituel, de l'entente parfaite des artistes au noir et blanc de l'image, qui sert de tremplin parfait à l'imaginaire. Ne quid nimis, disaient les Latins : autrement dit, rien de trop. Le set d'Amenra est exactement cela : une leçon d'équilibre entre la force et la sensibilité. Un moment d'une rare beauté...

 

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Generiq
Le Facebook du Festival Generiq

Crédits photos : Sophie Hébert (toutes les séries sur son site)


Sophie Hébert         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 avril 2018 : Summertime

Voilà enfin les beaux jours, de l'hiver à l'été il n'y a qu'un pas que les premiers pique-niques sur les pelouses parisiennes ont déjà franchi. Quoi qu'il en soit voici le programme culturel de la semaine.

Du côté de la musique :

"La grande effusion" de Kent
"Fontaine Wallace" de Fontaine Wallace
"A l'abri du vent" de Vanessa Philippe
"Live in vienna, Schumann piano concerto, Brahms Handel Variations" de Alfred Brendel
"Brainbow" de Brainbow
Ughett, Laake, Theodora et P4N4 dans une compilation Disquaire Day 2018
"Orphéon" de France de Griessen
"IT" de Frantic
"Hommage à Jacques Higelin
"Richard Strauss, Don Quixote & Cello works" de Ophélie Gaillard
Ramon Pipin au Café de la Danse
et toujours :
"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"The Beggar's Opera" au Théâtre des Bouffes du Nord
"L'Affaire Courteline" au Théâtre Le Lucernaire
"Too Much Time - Women in prison" à La Loge
"Mon Lou" au Théâtre Le Lucernaire
"Lady Macbeth" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Billie Holiday - Sunny Side" au Théâtre Essaion
"Frédrick Sigrist - Tout le monde croit que je suis un mec bien" au Théâtre Le Funambule Montmartre
dans le cadre du Festival La semaine Extra au Théâtre Le Nest à Thionville : "Price "- "Jours radieux" - "Les Imposteurs" - "Longueurs d'ondes"
des reprises à ne pas rater :
"La loi des prodiges" au Théâtre de la Tempête
"Ciel, mon placard !" à La Loge
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Exposition avec :

"Subodh Gupta - Adda/Rendez-vous" au 11 Conti-Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Foxtrot" de Samuel Maoz
"La Route sauvage" de Andrew Haigh
"Mes Provinciales" de Jean-Paul Civeyrac
"La Révolte des jouets" de Bretislav Pojar et Hermina Tyrlova
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Derniers jours à Berlin" de Harald Gilbers
"La confession" de John Herdman
"La fabrique des coincidences" de Yoav Blum
"La journée de la vierge" de Julie Marx
"Manhattan vertigo" de Colin Harrison
"Meurtres, en toute intelligence" de Jacques Attali
"Sparte" de Nicolas Richer

et toujours :
"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

Froggeek's Delight :
Le Google Home, enceinte intelligence

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=