Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Artús
Ors  (Pagans)  mars 2017

"En tuant l’ours, son parent, son semblable, son premier dieu, l’homme a depuis longtemps tué sa propre mémoire et s’est plus ou moins symboliquement tué lui-même." Michel Pastoureau.

Voilà un album déconcertant, avec un vrai parti pris esthétique : rock tribal ? Folk expérimental ? Métal Gascon ? et instrumental (batterie, vielle à roue, tambourin, violon, guitares…) et on ne peut que se féliciter d’avoir à faire à ce genre de disque.

Artús vient du celtique "Arzh" signifiant Ours (Ors en occitan). Groupe culte officiant maintenant depuis 16 ans, c’est un des premiers, au moins en France, à "mélanger" les musiques "traditionnelles" avec les musiques actuelles. Ors est leur cinquième album.

Mais Artús est également un collectif lui permettant de maîtriser toute la chaîne de création avec le label Pagans qui s’occupe de l’enregistrement (ils ont leur propre studio), de l’édition (le groupe est sous licence libre Créative Commons), de la distribution, de la communication (graphisme…). De plus, le groupe fabrique certains de ses instruments (tambourin à cordes…) et collabore avec des luthiers pour créer des prototypes (vielle à roue…) adaptés à leur pratique expérimentale amplifiée.

Pour ce disque, dans une presque totale immersion, le groupe a fait pendant un an de nombreuses recherches et s’est appuyé sur des ouvrages aussi bien scientifiques que mythologiques sur cet animal que l’on a considéré en Europe jusqu’au 12ème siècle comme le "roi des animaux". Artús a rencontré plusieurs fois Jean Soust (naturaliste biologiste, ingénieur agronome, accompagnateur en montagne, scénographe, aquarelliste, conteur…), a fait plusieurs séjours en montagne, a médité, a "hiverné" pour se mettre dans la peau de l’animal et composer un album avisé, construit à partir d’une abondante documentation.

Sur le papier, cela pourrait faire sourire. Le résultat a de quoi déconcerter. Ors est un disque absolument foisonnant, un combat sauvage, un corps à corps sauvage, où la nature est forcément au centre des enjeux musicaux, où le groupe joue avec l’expression et l’expressivité des émotions et des ressentis. Entre tradition et modernité, Artús chante les mythes (Jean de l’ours dans "La hòla"), des chansons traditionnelles réarrangées ("Auròst", chant funèbre pour rendre hommage aux morts, "L’ors Dominique" récit de F. De Laborde), le cycle de la nature ("Desvelh", le réveil après l’hivernation, "Chasse party" jeu de piste entre un sanglier, chassé par un ours lui-même proie de l’homme).

Le jeu des timbres des instruments, pour la vielle à roue notamment, est assez surprenant et audacieux. C’est assez symptomatique dans le titre "Desvelh" avec une utilisation presque graphique de la musique. Mais au-delà de la musique, c’est peut-être cette audace le plus intéressant dans ce disque. L’audace du mélange des genres, ou plutôt de la création d’un nouveau genre car il serait bien trop simple de les classer dans la noise, de vouloir les rattacher à d’autres groupes ou de voir en eux des hurluberlus folkeux chantant en Occitan. C’est l’audace de croire en un projet, en une esthétique et de s’y plonger corps et âmes. Je vous laisse méditer la phrase de Michel Pastoureau, c’est aussi tout l’enjeu de ce Ors. Tout à fait surprenant.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Artús
Le Facebook de Artús


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 août 2018 : Place aux livres

C'est bientôt la rentrée, et donc la rentrée littéraire, voici déjà quelques chroniques pour terminer agréablement l'été avec également une sélection de spectacles de l'été et bien entendu du cinéma, de la musique et des expositions !

Lecture avec :

"Cette maison est la tienne" de Fatima Farheen Mirza
"Empreintes de crabe" de Patrice Nganang
"L'habitude des bêtes" de Lise Tremblay
"Sergent papa" de Marc Citti
"Tous les hommes désirent naturellement savoir" de Nina Bouraoui
et toujours :
"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Au théâtre :

un incontournable :
"Le Gros diamant du Prince Ludwig" au Théâtre Le Palace
un nouvau venu :
"Hypo" au Théâtre de la Contrescarpe
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Van Dongen et le bateau-Lavoir" au Musée de Montmartre
"Margiela - Les Années Hermès" au Musée des Arts Décoratifs
"Parfums de Chine - La culture de l'encens au temps des Empereurs" au Musée Cernushi

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Silent Voice" de Naoko Yamada
"La Belle" de Arunas Zebrunias
et la chronique des autres sorties d'août

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=