Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bigott
My friends are dead  (Born Records / Rue Stendhal)  septembre 2016

Hola amigos !

Oui, aujourd’hui, nous faisons dans la langue de Cervantes. Je vais vous parler du dernier album (le huitième en dix ans) de Bigott (de son vrai nom Borja Lando), qui s’intitule My friends are dead.

Contrairement à ce que pourrait laisser imaginer le titre, nous sommes en présence  d’une pop sucrée et énergique, réalisée sous la houlette du californien Jeremy Jay et nous sentons bien le soleil de la Californie dans cet album très optimiste, album enregistré à Saragosse et mixé par le japonais Shuta Shinoda.

C’est un album court de 8 titres, on y retrouve une pop avec des lignes claires, de belles mélodies (je pense notamment à "Will Anything Happen"). Le personnage de Bigott est très connu de l’autre côté des Pyrénées pour sa personnalité incontrôlable et attachante, qui n’en fait qu’à ses idées, que ce soit sur scène ou lors des interviews et par chance, ça marche.

Certains titres comme "Apple girl" ou "Coming soon" sonne très 80’s alors que "Hang" est d’un classicisme classieux. Quant au titre "She’s gone", il est nettement plus rock, se voulant proche de l’esprit des Dandy Warhols.

Bref, tu l’auras compris lecteur, voilà un album de bonne facture, un peu court (d’où une chronique courte, je précise, je ne voudrais pas que tu crois que je glande) pour qui aime le style, et qui t’illumine, malgré son titre assez pessimiste, (à moins que l’on ait à faire avec un serial killer, mais je m’égare) d’un joli rayon de soleil bienvenu en ces temps moroses.

N’oublions pas de citer les autres musiciens qui l’accompagnent sur cet album :
- basse : Clarin,
- claviers et guitare : Cristean Barros,
- batterie : Pablo Jimenez.

Tu le sais maintenant, je vais t’inviter à aller écouter, car comme on le dit : on est jamais aussi bien servi que par soi-même ! Hasta la vista (oui je sais, c’est facile, mais je ne suis pas sûr de pouvoir la replacer facilement, celle-là !).

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Blue Jeans de Bigott

En savoir plus :
Le Bandcamp de Bigott
Le Facebook de Bigott


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=