Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Intra Muros
Théâtre13/Jardinis  (Paris)  mars 2017

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Alexis Michalik, avec Jeanne Arenes, Bernard Blancan, Alice De Lencquesaing, Paul Jeanson, Faycal Safi et le musicien Raphaël Charpentier.

Maison centrale de Nevers. Accompagnés par une jeune assistante sociale, un metteur en scène et une comédienne se rendent dans la salle polyvalente afin d’animer un atelier théâtre pour les détenus. Mais contre toute attente, seuls deux d’entre eux, Kevin et Ange, se présentent.

Après les succès de ses précédents spectacles,("Le Porteur d'histoire", "Le Cercle des Illusionnistes", "Edmond" Alexis Michalik propose pour toile de fond de cette nouvelle création l’univers carcéral et base celle-ci sur une écriture collective de plateau.

Il en fait comme à son habitude un spectacle romanesque porté par un souffle ininterrompu. Pièce sur le théâtre comme sur la liberté, "Intra Muros" écarte les murs et les barreaux pour raconter une histoire d’amour, du sud jusqu’en Bourgogne.

Là encore, on retrouve le style de l’auteur moliérisé pour qui les différentes histoires individuelles de ses personnages finissent par se fondre pour n’en faire plus qu’une.

Sur scène comme à l’accoutumée, peu de choses (un tapis, des chaises, un portant) à la façon de Peter Brook, si ce n’est le beau mur évocateur de Juliette Azzopardi qui donne à imaginer tout un univers derrière lui.

Côté cour, le musicien Raphaël Charpentier (d’une sobriété si exemplaire qu’il en fait oublier sa présence) aux claviers ou à la guitare, qui accompagne en permanence le récit d’ambiances et de sons suggestifs. Les comédiens, tous épatants et avec une belle homogénéité sont pour beaucoup dans la réussite de ce spectacle kaléidoscopique.

Paul Jeanson, d’une belle variété de jeu, donne à Richard des allures de Woody Allen. Jeanne Arènes est comme toujours d’une précision prodigieuse avec un jeu concis. Alice de Lencquesaing montre une sensibilité à fleur de peau dans le rôle d’Alice. Elle est bouleversante.

Enfin, les deux détenus aussi éloignés l’un de l’autre qui se seront rapprochés à la faveur d’un exercice d’improvisation mais surtout d’une longue amitié : Fayçal Safi, d’une puissance impressionnante, est un Kevin marquant, tout comme Bernard Blancan qui interprète un Ange éloquent à la présence mutique. Un duo poignant.

Sous réserve d'un dénouement un peu trop prévisible, cette nouvelle pièce, sans atteindre toutefois l’émotion du "Le Porteur d’histoire", est néanmoins à la hauteur des attentes du public.

Le grand talent d'Alexis Michalik est d’éclater la temporalité, de garder ténue au possible la frontière qui sépare la fiction de la réalité, alternant les va et vient entre le réel et le jeu, le présent et le passé. Le tout, sans perdre personne en route.

C’est d’une fluidité impressionnante, que ce soit dans l’écriture ou dans la mise en scène ce qui emporte le spectateur le plus rétif en un rien de temps. Il faut bien reconnaître que ce garçon a un joli savoir-faire, et une grâce qui donne de la magie au récit.

Avec "Intra Muros", Alexis Michalik offre donc un beau voyage théâtral comme on les aime qui devrait connaître, n’en doutons pas, la même réussite que ses précédents opus.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 septembre 2017 : A quelques pas de l'automne

Les compagnies de théâtres sont toutes rentrées d'Avignon, les Festivals de musique se raréfient, les jours raccourcissent et on va bientôt passer à l'heure d'hiver. Au milieu de tout cela, voici de quoi aiguiser, comme chaque semaine votre curiosité et oublier les tracas du quotidien.

Du côté de la musique :

"Bury the hatchet" de Jay Jay Johanson que nous avons rencontré cet été pour un nouvel entretien avec notre chouchou suédois
"La nébuleuse" de Lisa Portelli
"Crescent hôtel" de Antoine Bataille
"Circle songs" de Francesco Tristano
"Settlement" de Lodz
"Incorporée EP" de Mina Sang
"Juchu ! EP" de Odds & Ends
"Massage" de The Cats Never Sleep
"The source" de Tony Allen
"Welcome Oxygen" de Will Samson
Présentation du festival Nancy Jazz Pulsation
et toujours :
"Hippopotamus" de Sparks
"Tchaikovski : String quartet N°1, souvenir de Florence" de Novus String Quartet
"Devil on TV" de Balkun Brothers
"Agitato charismatic" de Dissonant Nation
"Armor" de Emmanuel Tugny
"The end of everything EP" de The Off-Keys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Marco Polo et l'Hirondelle du Khan" au Théâtre La Bruyère
"Et Swan s'inclina poliment" au Théâtre de Belleville
"Amphitryon" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Au but" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Terre Sainte" au Théâtre de l'Opprimé
"La gentillesse" au Théâtre Paris-Villette
"Tristesse Animal noir" au Théâtre L'Atalante
"You-You" au Studio Hébertot
"Bovary" à la Maison ds Métallos
"La Huchette en liberté" au Quartier Latin
"Ecrits d’Art Brut à voix haute" au Centre Culturel Suisse
les reprises :
"Grande" au Centquatre
"La logique des femmes" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Arrête ton char Ben-Hur !" au Théâtre de Dix Heures
"Elodie Poux - Le syndrome du Playmobil" au Théâtre Apollo
"Guillaume Bats - Hors Cadre !" à la Comédie des Boulevards
"Karine Lyachenko - Rebelle(s)" au Théâtre du Marais
"Passage en revue" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Petit Palais des Glaces
et les autres spectacles de septembre

Expositions :

"Caro/Jeunet" à la Halle Saint Pierre
dernière ligne droite pour "Costumes espagnols - Entre ombre et lumière" à la Maison de Victor Hugo,
et les autres spectacles de septembre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Faute d'amour" de Andreï Zviaguintsev
"Nos années folles" de André Téchiné
"A ciambra" de Jonas Carpignano
"Kidnap" de Luis Prieto en E-cinema
Ciné en bref avec :
"Otez-moi d'un doute" de Carine Tardieu
"Le prix du succès" de Teddy Lussi-Modeste
"Seven Sisters" de Tommy Wirkola
"Bonne pomme" de Florence Quentin
"Barbara" de Mathieu Amalric
les chroniques des autres sorties de septembre
et les chroniques des sorties d'août

Lecture avec :

"Ecrire liberté, à l'école des migrants" de Lauriane Clément
"Et soudain la liberté" de Evelyne Pisier & Caroline Laurent
"Les primates de Park Avenue" de Wednesday Martin
"Théâtre des dieux" de Matt Suddain
et toujours :
"Gaston Lagaffe : La galerie des gaffes" en hommage à André Franquin
"Hillbilly elégie" de J.D. Vance
"Il nous reste que la violence" de Eric Lange
"La mythologie Viking" de Neil Gaiman
"Mon étincelle" de Ali Zamir
"Pourquoi les oiseaux meurts" de Victor Pouchet

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=