Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La petite renarde rusée
Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  mars 2017

Opéra de Leos Janacek, direction musicale de Laurent Cuniot, mise en scène de Louise Moaty avec Noriko Urata, Caroline Meng, Laurent Bourdeaux, Philippe Cantor, Sylvia Vadimova, Françoise Masset, Paul Gaugler, Sophie-Nouchka Wemel, Joanna Malewski et le Jeune Chœur de Paris.

En s'inspirant d'un feuilleton écrit en 1920 par le poète Tesnohlidek, Léos Janacek a voulu raconter la vie de Bistrouska, la petite renarde éprise de liberté que les hommes n'ont pas réussi à domestiquer.

Opéra aux mille couleurs, hymne à l'état sauvage, "La petite renarde rusée" est d'abord un moment musical qui se renouvelle constamment et qui, sauf parfois au dernier acte moins inspiré, est d'une vraie richesse de composition que sait rendre Laurent Cuniot à la tête des 16 musiciens de l'orchestre TM+.

Dans sa mise en scène, Louise Moaty ne s'est pas contentée de s'appuyer sur les qualités intrinsèques de l'oeuvre de Janacek et notamment le plaisir que l'on prend à voir s'incarner des renards très humanisés dans les jolis costumes d'Adeline Caron et Marie Hervé.

Elle a imaginé un dispositif très subtil de trucages vidéo qui n'aurait pas déplu à Jean-Christophe Averty et encore moins au cinéaste concitoyen de Janacek, Karel Zeman, qui aimait tant introduire ces personnages dans des décors dignes d'un dessin animé.

Dès lors, la scène est encombré d'objets et d'appareils bizarres, permettant de filmer sur fond noir les acteurs-chanteurs qu'on retrouve en levant la tête saisis sur un écran dans une forêt aux couleurs chaudes et pouvant y voisiner avec des marionnettes d'animaux. Animé par l'équipe experte de Benoît Labourdette, ce dispositif ingénieux et complexe devient autant l'objet du spectacle que le spectacle qu'il contribue à créer.

Ce n'est pas seulement un opéra chanté, mais un opéra joué et filmé en même temps dans une autre dimension qui est ainsi proposé au spectateur qui peut choisir sans embarras ce que son regard embrase. Il faudrait être très blasé pour ne pas signaler la vraie originalité du travail de Louise Moaty et combien il permet un spectacle total, plein d'intelligence et de merveilleux.

Comme la dizaine de chanteurs jouant tour à tour les hôtes de la forêt et les hommes qui viennent en troubler la paix est ce qui se fait de mieux question chant. On signalera la vivacité des deux renards en la personne de Noriko Urata dans le rôle titre et de Caroline Meng dans celui de son partenaire nocturne. Leur plaisir à jouer ensemble est évident et on est très heureux de les voir ainsi sur pattes

Même si l'on n'est pas un habitué des scènes lyriques, ce que Louise Moaty a conçu pour monter "La petite renarde rusée" permettra d'y pénétrer avec un a priori favorable et de vite s'intégrer à cet univers musical qu'on ne regrettera pas, au final, d'avoir découvert.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 24 juin 2018 : Voyage Voyage

Ce week end, l'équipe de Froggy's Delight est allée faire un tour en Normandie pour tourner 3 sessions à venir très bientôt... résultat des courses, une édition un peu plus light que d'habitude, mais on se rattrapera la semaine prochaine avec la session de Brisa Roché et plein d'autres choses, en attendant, voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Side stories" de Thomas Bramerie Trio
"Pied-tendre" deLucien Chéenne
"Love is dead" de CHVRCHES
"Macadamia" de Adam and the Madams
"Endorphine" de Daran
Rencontre avec Brisa Roché
autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Double Inconstance" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Table rase" à la Manufacture des Abbesses
"C'est maintenant que ça commence" au Théâtre Essaion
"I love Piaf" au Théâtre Le Lucernaire
"On monte Mae West !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
le compte-rendu de la 2ème édition du Festival des Ecoles de l'Union avec les spectacles :
"La Condition Collective"
"Le cercueil est trop grand pour la fosse"
"Le Roi Lear"
"L'Album d'Agnès"
et "Le Mariage forcé - Le Médecin volant"
des reprises avec :
"Darius" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Dévaste-moi" à la Maison des Métallos
"Huis Clos" à la Comédie Saint-Michel
et les chroniques des autres spectacles de juin

Expositions avec :

"Zao Wou-Ki - L'espace est silence" au Musée d'art moderne
et dernière ligne droite pour : "Tintoret - Naissance d'un génie" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Ma Fille" de Laura Bispuri
"Un couteau dans le coeur" de Yann Gonzalez
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=