Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La violence des riches
Maison des Métallos  (Paris)  mars 2017

Comédie dramatique écrite par Stéphane Gornikowski, mise en scène de Guillaume Bailliart, avec Lyly Chartiez-Mignauw, Grégory Cinus et Malkhior.

Depuis quelques années, s'est réveillé un théâtre à teneur politique qu'on qualifiera pour faire vite d'ultra gauche.

On se souvient des spectacles montés par Judith Bernard soit d'après Frédéric Lordon ("D'un retournement à l'autre", "Bienvenue dans l'angle Alpha") soit sur ses propres textes ("Amargi"). On pourrait aussi y associer la trilogie politique de Nicolas Lambert qui s'est achevé avec le magistral "Le maniement des larmes".

C'est dans cette lignée que Stéphane Gornikowski a décidé d'adapter à la scène "La violence des riches", l'un des essais du couple de sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot.

Spécialistes de la grande bourgeoisie, à qui ils ont consacré de nombreux ouvrages, dont le plus célèbre est "Les Ghettos du Gotha", ils dénoncent depuis longtemps la violence que les riches exercent sciemment sur les pauvres.

Si on n'a jamais lu leurs ouvrages, qu'on n'a pas eu connaissance de leurs travaux par les nombreux articles qui leur sont consacrés dans "Le Monde Diplomatique, et que ne les a pas plus entendu dans des entretiens radiophoniques avec Daniel Mermet dans "Là-bas si j'y suis" sur France Inter, on trouvera sans doute un intérêt certain à la version théâtrale de Stéphane Gornikowski mis en scène par Guillaume Bailliart.

Bien entendu, la forme choisie ferait paraître aujourd'hui les brechtiens d'hier comme des avant-gardistes forcenés. Les petits sketchs qui se succèdent à usage didactique ne sont pas très novateurs et restent très superficiels quant à leur contenu. Ce qui est évoqué à coups de pancartes ou de slogans par les trois acteurs (Lily Chartiez-Mignauw, Grégory Cinus et Malkhior) fait mouche.

On les remerciera de distribuer au public un intéressant questionnaire qui permet de savoir - à coup sûr - si l'on appartient ou pas à la classe des privilégiés ; on aura pour eux de la gratitude d'avoir eu la bonne idée d'interroger Monique Pinçon-Charlot au téléphone et de faire comme si elle était en direct à l'autre bout du combiné.

Mais il ne faudra pas à s'attendre trouver dans ce spectacle la motivation nécessaire pour sortir le drapeau rouge ou noir et tenter d'aller le faire flotter sur l'Élysée.

Plaisant ou astucieux, capable de réveiller quelques évidences qu'on ose à peine répéter tant le néo-capitalisme libéral sait présenter sa marchandise dans un bel écrin, cette "violence des riches" à la scène s'avère finalement trop gentille avec ces gros méchants qu'on aimerait - au moins - voir écrabouiller symboliquement.

Mais peut-être s'agit-il d'une entreprise de longue haleine et que le spectacle proposé est un jalon nécessaire, en tout cas salutaire, avant qu'arrivent des œuvres plus accomplies sur scène et plus incisives dans leurs critiques.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=