Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La violence des riches
Maison des Métallos  (Paris)  mars 2017

Comédie dramatique écrite par Stéphane Gornikowski, mise en scène de Guillaume Bailliart, avec Lyly Chartiez-Mignauw, Grégory Cinus et Malkhior.

Depuis quelques années, s'est réveillé un théâtre à teneur politique qu'on qualifiera pour faire vite d'ultra gauche.

On se souvient des spectacles montés par Judith Bernard soit d'après Frédéric Lordon ("D'un retournement à l'autre", "Bienvenue dans l'angle Alpha") soit sur ses propres textes ("Amargi"). On pourrait aussi y associer la trilogie politique de Nicolas Lambert qui s'est achevé avec le magistral "Le maniement des larmes".

C'est dans cette lignée que Stéphane Gornikowski a décidé d'adapter à la scène "La violence des riches", l'un des essais du couple de sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot.

Spécialistes de la grande bourgeoisie, à qui ils ont consacré de nombreux ouvrages, dont le plus célèbre est "Les Ghettos du Gotha", ils dénoncent depuis longtemps la violence que les riches exercent sciemment sur les pauvres.

Si on n'a jamais lu leurs ouvrages, qu'on n'a pas eu connaissance de leurs travaux par les nombreux articles qui leur sont consacrés dans "Le Monde Diplomatique, et que ne les a pas plus entendu dans des entretiens radiophoniques avec Daniel Mermet dans "Là-bas si j'y suis" sur France Inter, on trouvera sans doute un intérêt certain à la version théâtrale de Stéphane Gornikowski mis en scène par Guillaume Bailliart.

Bien entendu, la forme choisie ferait paraître aujourd'hui les brechtiens d'hier comme des avant-gardistes forcenés. Les petits sketchs qui se succèdent à usage didactique ne sont pas très novateurs et restent très superficiels quant à leur contenu. Ce qui est évoqué à coups de pancartes ou de slogans par les trois acteurs (Lily Chartiez-Mignauw, Grégory Cinus et Malkhior) fait mouche.

On les remerciera de distribuer au public un intéressant questionnaire qui permet de savoir - à coup sûr - si l'on appartient ou pas à la classe des privilégiés ; on aura pour eux de la gratitude d'avoir eu la bonne idée d'interroger Monique Pinçon-Charlot au téléphone et de faire comme si elle était en direct à l'autre bout du combiné.

Mais il ne faudra pas à s'attendre trouver dans ce spectacle la motivation nécessaire pour sortir le drapeau rouge ou noir et tenter d'aller le faire flotter sur l'Élysée.

Plaisant ou astucieux, capable de réveiller quelques évidences qu'on ose à peine répéter tant le néo-capitalisme libéral sait présenter sa marchandise dans un bel écrin, cette "violence des riches" à la scène s'avère finalement trop gentille avec ces gros méchants qu'on aimerait - au moins - voir écrabouiller symboliquement.

Mais peut-être s'agit-il d'une entreprise de longue haleine et que le spectacle proposé est un jalon nécessaire, en tout cas salutaire, avant qu'arrivent des œuvres plus accomplies sur scène et plus incisives dans leurs critiques.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 avril 2018 : Summertime

Voilà enfin les beaux jours, de l'hiver à l'été il n'y a qu'un pas que les premiers pique-niques sur les pelouses parisiennes ont déjà franchi. Quoi qu'il en soit voici le programme culturel de la semaine.

Du côté de la musique :

"La grande effusion" de Kent
"Fontaine Wallace" de Fontaine Wallace
"A l'abri du vent" de Vanessa Philippe
"Live in vienna, Schumann piano concerto, Brahms Handel Variations" de Alfred Brendel
"Brainbow" de Brainbow
Ughett, Laake, Theodora et P4N4 dans une compilation Disquaire Day 2018
"Orphéon" de France de Griessen
"IT" de Frantic
"Hommage à Jacques Higelin
"Richard Strauss, Don Quixote & Cello works" de Ophélie Gaillard
Ramon Pipin au Café de la Danse
et toujours :
"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"The Beggar's Opera" au Théâtre des Bouffes du Nord
"L'Affaire Courteline" au Théâtre Le Lucernaire
"Too Much Time - Women in prison" à La Loge
"Mon Lou" au Théâtre Le Lucernaire
"Lady Macbeth" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Billie Holiday - Sunny Side" au Théâtre Essaion
"Frédrick Sigrist - Tout le monde croit que je suis un mec bien" au Théâtre Le Funambule Montmartre
dans le cadre du Festival La semaine Extra au Théâtre Le Nest à Thionville : "Price "- "Jours radieux" - "Les Imposteurs" - "Longueurs d'ondes"
des reprises à ne pas rater :
"La loi des prodiges" au Théâtre de la Tempête
"Ciel, mon placard !" à La Loge
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Exposition avec :

"Subodh Gupta - Adda/Rendez-vous" au 11 Conti-Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Foxtrot" de Samuel Maoz
"La Route sauvage" de Andrew Haigh
"Mes Provinciales" de Jean-Paul Civeyrac
"La Révolte des jouets" de Bretislav Pojar et Hermina Tyrlova
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Derniers jours à Berlin" de Harald Gilbers
"La confession" de John Herdman
"La fabrique des coincidences" de Yoav Blum
"La journée de la vierge" de Julie Marx
"Manhattan vertigo" de Colin Harrison
"Meurtres, en toute intelligence" de Jacques Attali
"Sparte" de Nicolas Richer

et toujours :
"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

Froggeek's Delight :
Le Google Home, enceinte intelligence

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=