Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fiore
Claudio Giovannesi  mars 2017

Réalisé par Claudio Giovannesi. Italie. Drame. 1h40 (Sortie le février 2017). Avec Daphne Scoccia, Josciua Algeri, Valerio Mastandrea, Laura Vasiliu, Aniello Arena, Gessica Giulianielli, Klea Marku et Francesca Riso.

En prenant connaissance du sujet de "Fiore" de Claudio Giovannesi, on pourrait légitimement qu'on va voir le énième film sur une adolescente en perdition. Ce serait une erreur.

D'abord, si l'on connaît le cinéma de Claudio Giovannesi, et si l'on se souvient d' "Ali a les yeux bleus", on sait qu'il s'agit d'un cinéaste sensible dont le regard attentif sur les jeunes gens est à la fois clinique et bienveillant.

Ensuite, ici, il s'inscrit volontairement dans le sillage des "400 coups", au point de reconstituer le plan final de Truffaut quand son héros court vers la mer sur une plage.

Cet héritage, assumé et revendiqué, il en est largement à la hauteur et Daphné est une écorchée vivre vraiment dans la lignée d'Antoine Doisnel. Comme lui, elle enchaîne les conneries et déchaîne la colère des adultes. Comme lui, elle a envie d'être aimée et transforme son intelligence inutile en un instrument d'autodestruction.

Giovannesi la filme dans ses errances, mais aussi à l'arrêt, dans cette prison pour mineurs où elle va découvrir en Josh son alter ego.

"Fiore" réussit la fusion fiction-documentaire en décrivant sans excessif didactisme le quotidien d'une jeune fille enfermée et en l'inscrivant dans sa propre histoire avec un père fragile, lui aussi à peine sorti de la case prison. Sans tomber dans l'analyse sociologique pure et dure, on voit d'où vient Daphné et où elle risque d'aller...

Giovannesi réussit à donner une vraie consistance à tous les reclus et recluses au point qu'on ne sait pas qui est qui, s'ils sont de jeunes acteurs ou d'authentiques mineurs délinquants.

Reste que Daphne Scoccia porte très bien le film sur ses épaules. Pour son premier rôle à l'écran, elle est d'une rare justesse, notamment dans les scènes où elle fait face à Valerio Mastandrea qui joue son père et qui, comme dans "Fais de beaux rêves" de Marco Bellocchio, exprime une grande humanité en incarnant les perdants ou les perdus.

À l'ère du cynisme dominant, "Fiore" de Claudio Giovannesi n'abat pas de cartes spectaculaires pour décrire le parcours d'une jeune fille qui commence mal sa vie, mais dont la rage de vivre reste le seul atout en sa possession pour parvenir sinon à bon port au moins quelque part où un peu d'amour et d'affection peut l'attendre.

Un film qu'on a aimé aimer et que l'on prend du plaisir à défendre.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 mai 2017 : Black Hole Sun

Cette semaine nous avons appris le départ prématuré de Chris Cornell, qui ne se souvient pas de ce célèbre titre, "Black Hole Sun". Paix à son âme et à nos jeunes années.
Quoi qu'il en soit le beau temps est enfin là. Soleil, festivals, largement de quoi contenter votre soif de cultures et de loisirs. Pour vous aider, voici notre petite sélection hebdomadaire, de la musique au jeu vidéo en passant par le théâtre, la littérature et le cinéma. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Life is cheap, death is free" de Nadia Tehran
"Tigreville" de Pierre Lebas
"Libre voyage dans les musiques des Balkans" de Quintet Bumbac
"Volcan" de Volin
"Hedonism" de Cakes Da Killa
"A l'ombre du coeur" de Contrebrassens
"Dirt buzz" de Dallas Frasca
"Fast forward" de Federico Casagrande
"Growing old" de Grand March
"A close land and people" de Julien Vinçonneau Quartet
Xiu Xiu, Le Prince Harry et Delacave à Petit Bain
Concert de Erik Arnaud à Petit Bain en intégrale
Bientôt, la deuxième édition du Download Festival
et toujours :
"Rock'n'Roll consciousness" de Thurston Moore, "Slowdive" de Slowdive. Retrouvez également Neil Halstead de Slowdive en interview, "Empire of nights" de BLVL, Jorge P, EP chez Microcultures, "Animal" de Nirman, "Someone is missing" de Payne, "Sympathetic magic" de Peter Von Poehl, "Pinky pinky EP" de Pinky Pinky, "Let me be gone" de Slow Joe & The Ginger Accident, "Take off" de Théo Cormier

Au théâtre :

"Le froid augmente avec la clarté" au Théâtre de la Colline
"Le Songe d'une nuit d'été" à la Manufacture des Oeillets à Ivry
"Il Bugiardo" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Les Flottants" au Théâtre Le Lucernaire
"Français, encore un effort si vous voulez être républicains" à la Manufacture des Oeillets à Ivry
"Les Célèbres Amours de Nohant" au Théâtre Le Ranelagh
"La guerre au temps de l'amour" au 100ECS
"L'Ombre de Stella" au Théâtre du Rond-Point
"Ajax" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
et la chronique des autres spectacles de mai

Exposition avec :

"Grand Trouble"à la Halle Saint Pierre

Cinéma :

Ciné en bref avec :
"De toutes mes forces" de Chad Chenouga
"Les fantômes d'Ismaël" de Arnaud Desplechin
"Get Out" de Jordan Peele
"Alien : Covenant" de Ridley Scott
Oldies but Goodies avec "Pluie de juillet" de Marlen Khoutsiev dans le cadre de sa rétrospective à la Cinémathèque française
les chroniques des autres sorties de mai
et les chroniques des sorties d'avril

Lecture avec :

"J'ai choisi d'être libre" de Henda Ayari
"La fille du fossoyeur" de Joyce Carol Oates
"La vie sexuelle des soeurs siamoises" de Irvine Welsh
et toujours :
"La vie de Norman" de Stan Silas
"Little girl gone" de Alexandra Burt
"Minuit en mon silence" de Pierre Cendors

Froggeek's Delight :

3 mois avec la Nintendo Switch
"101 jeux Amiga" de David Taddei

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=