Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fixeur
Adrian Sitaru  mars 2017

Réalisé par Adrian Sitaru. Roumanie/France. Drame. 1h39 (Sortie le 22 mars 2017). Avec Tudor Aaron Istodor, Mehdi Nebbou, Nicolas Wanczycki, Diana Spatarescue et Adrian Titieni.

Son précédent film, "Illégitime", était un quasi huis-clos abordant de façon aussi surprenante que provocatrice un sujet tabou, l'amour charnel entre frère et sœur.

Cette fois-ci, Adrian Sitaru a choisi la forme apparente d'un "road-movie" psychologique. Son personnage principal est un journaliste qui sert de "fixeur" à des homologues français.

Trouvant un sujet dont ils sont demandeurs, il les accompagne pour faciliter leur reportage, leur servir de traducteur pour rencontrer les témoins. Si leur entreprise réussi, il compte bien en tirer un profit aussi symbolique que financier.

Ayant vendu à ses amis français une interview d'une jeune roumaine forcée par un réseau à se prostituer sur les trottoirs parisiens, qui a dénoncé son souteneur et qui a été rapatriée en Roumanie où elle est théoriquement au secret, le voilà obligé de la traquer et de lui arracher coûte que coûte son témoignage.

Contraint d'épouser le cynisme occidental pour réussir ce scoop, confronté aux us corrompus de son pays pour y parvenir, Radu n'est pas très à l'aise dans ce rôle de fixeur, prix élevé - celui de son honneur ? - pour acquérir un statut de journaliste établi, loin de la précarité générale.

Prétexte à décrire de vrais personnages, à parcourir une Roumanie profonde loin des clichés germaniques compassionnels de "Toni Erdmann" de Maren Ade, "Fixeur" d'Adrian Sitaru est un film dense qui confirme que ce réalisateur est au moins au niveau des "grands" auteurs roumains, comme Cristi Piu, Cristian Mungiu ou Corneliu Porombiu.

Il sait, par exemple, parfaitement gérer la tension sous-jacente à son suspense : Radu réussira-t-il à convaincre la jeune fille de parler, trouvera-t-il le bon dispositif pour la faire parler ?

Peu à peu, obsédé par sa quête, n'est-il pas lui aussi obligé par ses "amis" français de "se prostituer", de dévoyer sa conception du journalisme pour n'être plus qu'un rouage de l'information en continu, cette information kleenex qui ne se soucie pas des conséquences de ses agissements ?

En tout cas, comme dans "Illégitime", on soulignera la qualité de la direction d'acteurs. "Fixeur" d'Adrian Sitaru permet de découvrir un acteur français qui mériterait de jouer autre chose que les utilités dans le cinéma hexagonal, Mehdi Nebbou ; il met surtout en évidence la puissance du jeu de Tudor Aaaron Istodor qui porte le film et fait de Radu un observateur plus qu'ambigu de la réalité roumaine.

Encore une fois, on peut aller de confiance voir en "Fixeur" d'Adrian Sitaru une preuve de la grande vitalité du cinéma roumain.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juillet 2017 : comme un air de vacances

C'est l'été, nombre d'entre vous sont en vacances, tandis que les autres attendent leur retour pour partir à leur tour. Chez Froggy's Delight on se balade de festival en festival, d'Avignon à Belfort. On vous raconte tout cela tout de suite.

Du côté de la musique :

"La mer, la pierre, la terre, l'oiseau" de Srdjan Ivanovic Blazin' Quartet
"Tribute to Lucienne Boyer" de Grand Orchestre du Tricot
Interview de Madame Robert à l'occasion de leur passage au festival La croisée des Chap's
Guns and Roses au Stade de France
Festival des Eurockéennes :
Jeudi avec The Lemon Twigs, Shame, Iggy Pop...
Vendredi avec Tash Sultana, Idles, Psykup, Parcels , Editors...
Samedi avec Fischbach, HTMLD, Explosions In The Sky...
Festival de Beauregard :
Vendedi avec Warhaus, Her, Benjamin Biolay, Midnight Oil...
Samedi avec Editors, Airbourne, Phoenix, Echo & the Bunnymen...
Dimanche avec Fai Baba, Tinariwen, Michael Kiwanuka, The Foals...

Au théâtre :

les spectacles parisiens de l'été
en direct d'Avignon :
"Fratelli au Ninon Théâtre
"L'autre fille" à l'Artéphile Théâtre
"Intégral dans ma peau ou Le monde selon Josh" au Ninon Théâtre
"Jaz" à la Chapelle du Verbe incarné
"La Tour de Pise" à la Petite Caserne
"Du bouc à l'espace vide" au Ninon Théâtre
"Carmen flamenco" au Théâtre du Chêne noir
dans le cadre du Festival On n'arrête pas le Théâtre au Théâtre de l'Etoile du Nord : "Les soliloques du pauvre"
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Exposition avec :

"Christian Dior - Le couturier du rêve" au Musée des Arts décoratifs
et dernière ligne droite pour :
"Picasso Primitif" au Musée du Quai Branly
"21 rue de La Boétie - Picasso, Matisse, Braque, Léger..." au Musée Maillol
"Jardins" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Tom of Finland" de Dome Karukoski
"Rembrandt fecit 1669" de Jos Stelling
"Afrika Corse" de Gérard Guerrieri
Oldies but goodies avec "The New centurions" de Richard Fleischer présenté en ouverture de la Rétrospectibe Good Cop, Bad Cop à la Cinémathèque française
les chroniques des autres sorties de juillet
et les chroniques des sorties de juin

Froggeek's Delight :

"Super Castlevania 4 vs Akumajo Dracula X : la période de transition" sur Super Nintendo et PC Engine

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=