Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce London House
David Farr  mars 2017

Réalisé par David Farr. Grande Bretagne. Thriller. 1h26 (Sortie le 22 mars 2017). Avec Clémence Poésy, David Morrissey, Stephen Campbell, Laura Birn, Deborah Findlay, Sarah Malin, Anna Madeley et Jonathan Harden.

Au jeu des analogies, il ne sera pas difficile de trouver à "London House" de David Farr le parfum de certains Hitchcok, comme "Psychose" ou "Pas de printemps pour Marnie" ou plus encore avec "Rosemary's baby" de Roman Polanski.

C'est d'ailleurs au Polanski anglais que l'on pense le plus dans ce presque huis clos dans une maison londonienne qui aurait pu être le cadre d'un film des années 1960 baignant dans un climat pictural à la Hockney. On pourrait aussi y voir quelque chose de "Blow up" de Michelangelo Antonioni.

Pour son premier long métrage, David Farr s'est concentré sur un minimum de personnages : deux couples et une pièce rapportée, la mère de l'héroïne. Pourtant, cela lui suffit amplement pour mitonner un drame angoissant, chic et subtil.

"London House" de David Farr est avant tout un thriller minimaliste et l'on se gardera, pour ne pas nuire au plaisir du spectateur, de dévoiler toute la teneur de sa logique tordue.

Considéré comme l'un des plus prometteurs jeunes metteurs en scène de théâtre anglais depuis une dizaine d'années, David Farr réussit son passage au grand écran en s'appuyant sur la composition de Clémence Poésy.

Alors qu'elle ne pourrait être que fragilité en jouant une femme enceinte, c'est elle qui va au devant du péril constitué par ses étranges nouveaux voisins. Il y a dans son regard comme la préscience de tout ce qui va advenir et la volonté d'y foncer tête la première malgré cela...

David Farr dresse une critique de la bourgeoisie anglaise du début du vingt-et-unième siècle dans la continuité pintérienne. Rien n'a vraiment changé cinquante ans après le Swinging London et trente ans après le virage thatchérien.

Même si l'actrice principale peut être française et ses fameux voisins d'origine germanique, cet apparent cosmopolitisme ne change rien aux us et coutumes de la classe dominante, surtout quand l'enfant paraît ou disparaît.

On pourra évidemment passer totalement à côté de "London House" de David Farr en n'y voyant qu'un "petit film". Pourtant, outre sa brillante résolution, il tient constamment son sujet, sait l'agrémenter de surprises sans avoir besoin que le saugrenu ne vire à l'inévitable humour noir, ce fléau britannique.

Si l'on aime être embarqué par un scénario, on aura la satisfaction de ne pas se sentir plus intelligent que son tortueux auteur.

Qu'on se le dise, "London House" de David Farr est une œuvre accomplie. Loin d'être un simple petit thriller malin, il a tout d'un futur classique et son auteur, qui a su retenir bien des leçons théâtrales, devrait vite se tailler une réputation de "nouveau David Mamet".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 septembre 2017 : A quelques pas de l'automne

Les compagnies de théâtres sont toutes rentrées d'Avignon, les Festivals de musique se raréfient, les jours raccourcissent et on va bientôt passer à l'heure d'hiver. Au milieu de tout cela, voici de quoi aiguiser, comme chaque semaine votre curiosité et oublier les tracas du quotidien.

Du côté de la musique :

"Bury the hatchet" de Jay Jay Johanson que nous avons rencontré cet été pour un nouvel entretien avec notre chouchou suédois
"La nébuleuse" de Lisa Portelli
"Crescent hôtel" de Antoine Bataille
"Circle songs" de Francesco Tristano
"Settlement" de Lodz
"Incorporée EP" de Mina Sang
"Juchu ! EP" de Odds & Ends
"Massage" de The Cats Never Sleep
"The source" de Tony Allen
"Welcome Oxygen" de Will Samson
Présentation du festival Nancy Jazz Pulsation
et toujours :
"Hippopotamus" de Sparks
"Tchaikovski : String quartet N°1, souvenir de Florence" de Novus String Quartet
"Devil on TV" de Balkun Brothers
"Agitato charismatic" de Dissonant Nation
"Armor" de Emmanuel Tugny
"The end of everything EP" de The Off-Keys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Marco Polo et l'Hirondelle du Khan" au Théâtre La Bruyère
"Et Swan s'inclina poliment" au Théâtre de Belleville
"Amphitryon" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Au but" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Terre Sainte" au Théâtre de l'Opprimé
"La gentillesse" au Théâtre Paris-Villette
"Tristesse Animal noir" au Théâtre L'Atalante
"You-You" au Studio Hébertot
"Bovary" à la Maison ds Métallos
"La Huchette en liberté" au Quartier Latin
"Ecrits d’Art Brut à voix haute" au Centre Culturel Suisse
les reprises :
"Grande" au Centquatre
"La logique des femmes" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Arrête ton char Ben-Hur !" au Théâtre de Dix Heures
"Elodie Poux - Le syndrome du Playmobil" au Théâtre Apollo
"Guillaume Bats - Hors Cadre !" à la Comédie des Boulevards
"Karine Lyachenko - Rebelle(s)" au Théâtre du Marais
"Passage en revue" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Petit Palais des Glaces
et les autres spectacles de septembre

Expositions :

"Caro/Jeunet" à la Halle Saint Pierre
dernière ligne droite pour "Costumes espagnols - Entre ombre et lumière" à la Maison de Victor Hugo,
et les autres spectacles de septembre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Faute d'amour" de Andreï Zviaguintsev
"Nos années folles" de André Téchiné
"A ciambra" de Jonas Carpignano
"Kidnap" de Luis Prieto en E-cinema
Ciné en bref avec :
"Otez-moi d'un doute" de Carine Tardieu
"Le prix du succès" de Teddy Lussi-Modeste
"Seven Sisters" de Tommy Wirkola
"Bonne pomme" de Florence Quentin
"Barbara" de Mathieu Amalric
les chroniques des autres sorties de septembre
et les chroniques des sorties d'août

Lecture avec :

"Ecrire liberté, à l'école des migrants" de Lauriane Clément
"Et soudain la liberté" de Evelyne Pisier & Caroline Laurent
"Les primates de Park Avenue" de Wednesday Martin
"Théâtre des dieux" de Matt Suddain
et toujours :
"Gaston Lagaffe : La galerie des gaffes" en hommage à André Franquin
"Hillbilly elégie" de J.D. Vance
"Il nous reste que la violence" de Eric Lange
"La mythologie Viking" de Neil Gaiman
"Mon étincelle" de Ali Zamir
"Pourquoi les oiseaux meurts" de Victor Pouchet

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=