Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Maurizio Pollini
Chopin : Late Works  (Deutsche Grammophon)  janvier 2017

Entre Maurizio Pollini et Chopin, c’est une longue histoire d’amour qui dure depuis longtemps. Au moins depuis sa victoire en 1960 au concours Chopin de Varsovie. Depuis, cet attachement entre le pianiste Italien et le compositeur Polonais ne s’est jamais démenti. Pollini a toujours essayé de rendre "la grandeur d’expression et la profondeur de pensée de Chopin" avec un jeu tout en intelligence et en fines nuances, choisissant la simplicité pour faire apparaître la clarté harmonique, la profondeur des lignes mélodiques, le lyrisme et les diverses tensions se trouvant dans les compositions du compositeur Polonais.

Une sobriété qui révèle la superbe fluidité des mélodies, la palette des expressions, cette incroyable écriture pianistique, la densité et l’audace harmonique de ces pièces tardives, mais d’autres facettes également, comme pour la Barcarolle, plus sombre que lors de la précédente version enregistrée par le pianiste. Un spleen que l’on retrouve aussi dans les 3 mazurkas opus 59 et opus 63.

La dernière période d’écriture de Chopin, disons de 1846 à 1849, alors qu’il est miné par la maladie et son constat d’échec de ses relations personnelles est d’autant plus intéressante qu’elle est peu prolixe. Chopin y atteint un niveau d’écriture, notamment harmonique, de profondeur, d’intensité, de poésie hors du commun. Pollini est forcément impeccable, un peu trop sage parfois (notamment dans les 3 célèbres valses opus 64) mais il est difficile de sérieusement lui en vouloir tant son sens du phrasé est impeccable. Et que dire de cette main gauche si précise et de cette virtuosité mêlée de simplicité, comme le versant presque opposé aux interprétations plus "volcaniques" du jeune Georgijs Osokins. Pollini déclare "Je suis amoureux de Chopin – sa musique ne cesse jamais de m’émerveiller". Nous ne pouvons que le remercier de participer avec autant de génie à la transmission de cet émerveillement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Debussy : Préludes II de Maurizio Pollini

En savoir plus :
Le Facebook de Maurizio Pollini


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 avril 2018 : Summertime

Voilà enfin les beaux jours, de l'hiver à l'été il n'y a qu'un pas que les premiers pique-niques sur les pelouses parisiennes ont déjà franchi. Quoi qu'il en soit voici le programme culturel de la semaine.

Du côté de la musique :

"La grande effusion" de Kent
"Fontaine Wallace" de Fontaine Wallace
"A l'abri du vent" de Vanessa Philippe
"Live in vienna, Schumann piano concerto, Brahms Handel Variations" de Alfred Brendel
"Brainbow" de Brainbow
Ughett, Laake, Theodora et P4N4 dans une compilation Disquaire Day 2018
"Orphéon" de France de Griessen
"IT" de Frantic
"Hommage à Jacques Higelin
"Richard Strauss, Don Quixote & Cello works" de Ophélie Gaillard
Ramon Pipin au Café de la Danse
et toujours :
"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"The Beggar's Opera" au Théâtre des Bouffes du Nord
"L'Affaire Courteline" au Théâtre Le Lucernaire
"Too Much Time - Women in prison" à La Loge
"Mon Lou" au Théâtre Le Lucernaire
"Lady Macbeth" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Billie Holiday - Sunny Side" au Théâtre Essaion
"Frédrick Sigrist - Tout le monde croit que je suis un mec bien" au Théâtre Le Funambule Montmartre
dans le cadre du Festival La semaine Extra au Théâtre Le Nest à Thionville : "Price "- "Jours radieux" - "Les Imposteurs" - "Longueurs d'ondes"
des reprises à ne pas rater :
"La loi des prodiges" au Théâtre de la Tempête
"Ciel, mon placard !" à La Loge
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Exposition avec :

"Subodh Gupta - Adda/Rendez-vous" au 11 Conti-Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Foxtrot" de Samuel Maoz
"La Route sauvage" de Andrew Haigh
"Mes Provinciales" de Jean-Paul Civeyrac
"La Révolte des jouets" de Bretislav Pojar et Hermina Tyrlova
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Derniers jours à Berlin" de Harald Gilbers
"La confession" de John Herdman
"La fabrique des coincidences" de Yoav Blum
"La journée de la vierge" de Julie Marx
"Manhattan vertigo" de Colin Harrison
"Meurtres, en toute intelligence" de Jacques Attali
"Sparte" de Nicolas Richer

et toujours :
"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

Froggeek's Delight :
Le Google Home, enceinte intelligence

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=