Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Leyla McCalla
A day for the hunter, a day for the prey  (Jazz Village)  juin 2016

"You’re just a baby, You can not fly, Your wings won’t spread against the sky"

La chanteuse Leyla McCalla dédie son album : "to the human spirit, ever in search of freedom, love, safe harbor and a sense of home". Sur le papier, cela fait un peu cucul la praline. Pourtant…

Leyla McCalla, jeune chanteuse et violoncelliste, est découverte alors qu’elle joue les suites de Bach dans les rues du quartier français de la Nouvelle-Orléans par Tim Duffy, fondateur de la Music Relief Foundation (fondation de Caroline du Nord venant en aide les Bluesmen âgés dans le besoin et encourage les jeunes talents en devenir). C’est ainsi qu’elle débutera avec Taj Mahal et les Carolina Chocolate Drops. La jeune musicienne semble, avec sa voix si chaude et sensuelle et cette façon personnelle de jouer du violoncelle, pouvoir tout interpréter magnifiquement, que cela soit du folk, du blues ou une vieille chanson créole.

Leyla McCalla, de parents Haïtiens, est originaire de New-York, c’est une musicienne multi-instrumentiste capable de chanter, jouer aussi bien du violoncelle, de la guitare ou du banjo. C’est à la Nouvelle-Orléans que la musicienne se révèle : "C’est une ville où je me sens chez moi. Plus j’en apprends sur l’histoire de la Louisiane, ses liens avec la culture d’Haïti et celle des pays francophones, plus j’éprouve un sentiment d’appartenance. Au bout de trois ans, je n’en suis encore qu’à la surface des choses".

De cette terre multiculturelle, Leyla McCalla y puise le meilleur et offre une musique qui mélange folk, traditionnel, jazz, blues du bayou et musique Haïtienne, tout en chantant en Anglais et en Français du cru. En 2013, elle sort l'album Vari-colored songs, hommage aux textes poétiques de l’écrivain afro-américain de la Harlem Renaissance Langston Hughes avec un mélange de musiques Afro-Américaines et de répertoire créole haïtien. En 2015, nous la retrouvions dans le projet hommage aux musiques du sud des Etats-Unis Music Is My Home du saxophoniste Raphaël Imbert.

A Day for the Hunter, A Day for the Prey (Un jour pour le chasseur, un jour pour la proie, titre tiré d’un poème haïtien) est inspiré de sa vie en Louisiane et d’immigrante haïtienne. Elle y revisite des morceaux traditionnels ("Peze Café", "Salangadou", "Fey-O", "Minis Azaka"), y fait des reprises ("Les plats sont tous mis sur la table" de Canray Fontenot, le magique "Little Sparrow" d’Ella Jenkins, "Manman" de Manno Charlemagne ou "Vietnam" d’Abner Jay) et joue quelques compositions originales.

Elle sait également bien s’entourer puisqu’elle a invité des musiciens comme Marc Ribot (guitare électrique), Rhiannon Giddens des Carolina Chocolate Drops, Louis Michot des Lost Bayou Ramblers ou Sarah Quintana. Le résultat est une musique d’une rare humanité, spirituelle et intense, juste incroyablement belle. Une musique comme la cuisine Haïtienne, pleine de saveurs. Généreuse, elle se caractérise par l'influence des différents groupes ethniques historiques qui peuplent la partie ouest de l'île d'Hispaniola à savoir les Taïnos, les français et espagnols. Le tout rehaussé par des réminiscences de musique cajun, de folksong, de jazz. Un voyage poétique d’une rare beauté. Superbe, superbe, superbe. Un très grand disque !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Vari-Colored Songs de Leyla McCalla

En savoir plus :
Le site officiel de Leyla McCalla
Le Bandcamp de Leyla McCalla
Le Soundcloud de Leyla McCalla
Le Facebook de Leyla McCalla


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 février 2018 : Chaud devant !

Alors que le printemps n'a jamais été aussi proche, voilà que s'abat sur nous une vague de froid, sous le soleil, certes, mais froide quand même. Pour vous réchauffer le coeur et la tête, voici notre sélection culturelle de la semaine. Bonne écoute, bonne lecture, bon visionnage et n'hésitez pas à sortir, au théâtre, au cinéma, dans les musées, dans les salles de concerts, chez votre libraire, en général c'est très bien chauffé.

Du côté de la musique :

"So french" de Alexandre Doisy
Apolline, Joko, Yungblud dans une sélection de EP et singles
"By the way I forgive you" de Brandi Carlile
"Dita Von Teese" de Dita Von Teese et Sébastien Tellier
"Transangelic exodus" de Ezra Furman
"Who's happy" de High Coltman
"Est-ce que tu vois le tigre ?" de Le Roi Angus
"Do" de Rémi Panossian
"Chanson pour l'oreille gauche" de Marc Sarrazy & Laurent Rochelle
"Beautiful people will ruin your life" de The Wombats
Interview du duo She Owl autour de leur EP "Drifters", à découvrir en live dans cette session de 3 titres, Interview en italien à lire ici
et toujours :
"La nuit est encore jeune" de Catastrophe
"Claude Debussy" de Daniel Barenboim
"Always ascending" de Franz Ferdinand
"The world is in your hands EP" de Levitation Free
"La vie sauvage" de Lisza
"Full House - The very best of Madness" de Madness
"Hérotique" de Novice
"Up and down" de Redstones
"Castle spell" de Sunflowers
"L'estère" de Williams Brutus
"EP #1" de You, Vicious !
"Femme debout" de Zoé Simpson

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Seasonal Affective Disorder" au Théâtre Le Lucernaire
"La Femme rompue" au Théâtre Hébertot
"Meute/Une légende" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Zig-Zag" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Presque égal à" au Théâtre de Belleville
"De nos frères blessés" au Théâtre Les Déchargeurs
"K-Surprise" au Théâtre Les Déchargeurs
"L'Eventreur" au Théâtre Essaion
"La Callas oubliée" au Théâtre Essaion
"Une sombre histoire de girafe" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Melting Potes" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Yann Jamet - Le Syndrome de Jeanne d'Arc" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Oncle Vania" au Théâtre Essaion
"Edmond" au Théâtre du Palais Royal
"L'Ecume des jours" au Théâtre de la Huchette
"Intra Muros" au Théâtre La Pépinière
"Alil Vardar - Commnen garder son mec" à la Garnde Comédie
et les chroniques des autres spectacles de février

Exposition avec :

"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Winter Brothers" de Hlynur Palmason
"Corps étranger" de Raja Amari
"Trait de vie" de Sophie Arlot et Fabien Rabin
Ciné en bref avec :
"La Forme de l'eau" de Guillermo del Toro
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Jusqu'à la garde" de Xavier Legrand
"Le rire de ma mère" de Colombe Savignac et Pascal Ralite
"Le retour du héros" de Laurent Tirard
"Oh Lucy !" de Atsuko Hirayanagi
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"La nuit introuvable" de Gabriel Tuloup
"Larmes blanches" de Hari Kunzru
"Les flamboyantes" de Robin Wasserman
Sophie de Habsbourg" de Jean Paul Bled
"Soudain l'univers prend fin" de Dakota McFadzean
"Une vie comme les autres" de Hanya Yanagihara
et toujours :
"Ne préfère pas le sang à l'eau"de Céline Lapertot
"Une ville à coeur ouvert" de Zanna Sloniowska
"Tuff" de Paul Beatty
"Trio pour un monde égaré" de Marie Redonnet
"Morales provisoires" de Raphaël Enthoven
"L'aventuriste" de J. Bradford Hipps
"L'affaire Grégory ou la malédiction de la Vologne" de Gérard Welzer
"Généraux, gangsters et jihadistes" de Jean Pierre Filiu
"Emma dans la nuit" de Wendy Walker
"Des jours d'une stupéfiante clarté" de Aharon Appelfeld

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=