Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Leyla McCalla
A day for the hunter, a day for the prey  (Jazz Village)  juin 2016

"You’re just a baby, You can not fly, Your wings won’t spread against the sky"

La chanteuse Leyla McCalla dédie son album : "to the human spirit, ever in search of freedom, love, safe harbor and a sense of home". Sur le papier, cela fait un peu cucul la praline. Pourtant…

Leyla McCalla, jeune chanteuse et violoncelliste, est découverte alors qu’elle joue les suites de Bach dans les rues du quartier français de la Nouvelle-Orléans par Tim Duffy, fondateur de la Music Relief Foundation (fondation de Caroline du Nord venant en aide les Bluesmen âgés dans le besoin et encourage les jeunes talents en devenir). C’est ainsi qu’elle débutera avec Taj Mahal et les Carolina Chocolate Drops. La jeune musicienne semble, avec sa voix si chaude et sensuelle et cette façon personnelle de jouer du violoncelle, pouvoir tout interpréter magnifiquement, que cela soit du folk, du blues ou une vieille chanson créole.

Leyla McCalla, de parents Haïtiens, est originaire de New-York, c’est une musicienne multi-instrumentiste capable de chanter, jouer aussi bien du violoncelle, de la guitare ou du banjo. C’est à la Nouvelle-Orléans que la musicienne se révèle : "C’est une ville où je me sens chez moi. Plus j’en apprends sur l’histoire de la Louisiane, ses liens avec la culture d’Haïti et celle des pays francophones, plus j’éprouve un sentiment d’appartenance. Au bout de trois ans, je n’en suis encore qu’à la surface des choses".

De cette terre multiculturelle, Leyla McCalla y puise le meilleur et offre une musique qui mélange folk, traditionnel, jazz, blues du bayou et musique Haïtienne, tout en chantant en Anglais et en Français du cru. En 2013, elle sort l'album Vari-colored songs, hommage aux textes poétiques de l’écrivain afro-américain de la Harlem Renaissance Langston Hughes avec un mélange de musiques Afro-Américaines et de répertoire créole haïtien. En 2015, nous la retrouvions dans le projet hommage aux musiques du sud des Etats-Unis Music Is My Home du saxophoniste Raphaël Imbert.

A Day for the Hunter, A Day for the Prey (Un jour pour le chasseur, un jour pour la proie, titre tiré d’un poème haïtien) est inspiré de sa vie en Louisiane et d’immigrante haïtienne. Elle y revisite des morceaux traditionnels ("Peze Café", "Salangadou", "Fey-O", "Minis Azaka"), y fait des reprises ("Les plats sont tous mis sur la table" de Canray Fontenot, le magique "Little Sparrow" d’Ella Jenkins, "Manman" de Manno Charlemagne ou "Vietnam" d’Abner Jay) et joue quelques compositions originales.

Elle sait également bien s’entourer puisqu’elle a invité des musiciens comme Marc Ribot (guitare électrique), Rhiannon Giddens des Carolina Chocolate Drops, Louis Michot des Lost Bayou Ramblers ou Sarah Quintana. Le résultat est une musique d’une rare humanité, spirituelle et intense, juste incroyablement belle. Une musique comme la cuisine Haïtienne, pleine de saveurs. Généreuse, elle se caractérise par l'influence des différents groupes ethniques historiques qui peuplent la partie ouest de l'île d'Hispaniola à savoir les Taïnos, les français et espagnols. Le tout rehaussé par des réminiscences de musique cajun, de folksong, de jazz. Un voyage poétique d’une rare beauté. Superbe, superbe, superbe. Un très grand disque !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Vari-Colored Songs de Leyla McCalla

En savoir plus :
Le site officiel de Leyla McCalla
Le Bandcamp de Leyla McCalla
Le Soundcloud de Leyla McCalla
Le Facebook de Leyla McCalla


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 avril 2018 : Summertime

Voilà enfin les beaux jours, de l'hiver à l'été il n'y a qu'un pas que les premiers pique-niques sur les pelouses parisiennes ont déjà franchi. Quoi qu'il en soit voici le programme culturel de la semaine.

Du côté de la musique :

"La grande effusion" de Kent
"Fontaine Wallace" de Fontaine Wallace
"A l'abri du vent" de Vanessa Philippe
"Live in vienna, Schumann piano concerto, Brahms Handel Variations" de Alfred Brendel
"Brainbow" de Brainbow
Ughett, Laake, Theodora et P4N4 dans une compilation Disquaire Day 2018
"Orphéon" de France de Griessen
"IT" de Frantic
"Hommage à Jacques Higelin
"Richard Strauss, Don Quixote & Cello works" de Ophélie Gaillard
Ramon Pipin au Café de la Danse
et toujours :
"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"The Beggar's Opera" au Théâtre des Bouffes du Nord
"L'Affaire Courteline" au Théâtre Le Lucernaire
"Too Much Time - Women in prison" à La Loge
"Mon Lou" au Théâtre Le Lucernaire
"Lady Macbeth" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Billie Holiday - Sunny Side" au Théâtre Essaion
"Frédrick Sigrist - Tout le monde croit que je suis un mec bien" au Théâtre Le Funambule Montmartre
dans le cadre du Festival La semaine Extra au Théâtre Le Nest à Thionville : "Price "- "Jours radieux" - "Les Imposteurs" - "Longueurs d'ondes"
des reprises à ne pas rater :
"La loi des prodiges" au Théâtre de la Tempête
"Ciel, mon placard !" à La Loge
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Exposition avec :

"Subodh Gupta - Adda/Rendez-vous" au 11 Conti-Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Foxtrot" de Samuel Maoz
"La Route sauvage" de Andrew Haigh
"Mes Provinciales" de Jean-Paul Civeyrac
"La Révolte des jouets" de Bretislav Pojar et Hermina Tyrlova
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Derniers jours à Berlin" de Harald Gilbers
"La confession" de John Herdman
"La fabrique des coincidences" de Yoav Blum
"La journée de la vierge" de Julie Marx
"Manhattan vertigo" de Colin Harrison
"Meurtres, en toute intelligence" de Jacques Attali
"Sparte" de Nicolas Richer

et toujours :
"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

Froggeek's Delight :
Le Google Home, enceinte intelligence

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=