Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zenzile
Elements  (Yotanka Records)  février 2017

Un groupe qui, en plus de 20 ans, a réussi à produire une dizaine d'albums, autant dire que cela relève du challenge et qu'on peut parler de réussite, si on juge le domaine dans lequel il se complait : l'électro.

Il nous revient cette fois avec des titres plus ou moins inspirés (comprendre qui touchent différemment les auditeurs, de telle manière que chacun(e) y trouve son compte), solution particulièrement judicieuse et pas donnée à tout le monde.

Dès le début, le titre "Birdy" est une entrée en matière intéressante, plongée dans une atmosphère intrigante, limite angoissante, tout de suite rattrapé par une voix confiante qui nous porte par sa limpidité et son assurance, nous rassure accompagnée par des nappes de synthé, on se croirait écouter du Massive Attack, tout va pour le mieux. Une introduction planante, efficace, un bonheur à écouter au casque, il y a du travail.

Suit un titre dont la voix est toujours posée sur une musique tenue par des synthé et un rythme efficace, on tourne clairement vers Tribe sur ce morceau. La chanson est toujours portée par la rythmique et les synthé. Les titres s'enchaînent avec des voix qui agrémentent les instruments, les mélodies n'étant pas nécessairement mises en avant.

Certains titres ("Dry") vous feront instantanément penser à une musique de dessin animé. Puis, à la surprise générale, un titre se détache ("Escape") qui reste dans la tête car la mélodie est entêtante et persiste à l'issue du morceau. A noter qu'en plus les deux voix s'accordent parfaitement.

Puis l'album inégal s'éteint, les trois titres suivants seront à réserver aux fans du groupe à commencer par "Sequences" qui ne rentrera pas dans les références musicales ne serait-ce que du groupe, le titre "Stellar" qui se rapproche de Pink Floyd mais s'interrompt trop rapidement, "Presence" dont la structure très bien faite est vite assimilée et pourrait durer 50 secondes comme 10 minutes sans apporter plus de nouveauté et enfin "Poly" arrive pour délivrer l'auditeur des pistes précédentes. Il y trouvera limite un cri d'espoir et restera ainsi sur une sensation agréable.

En bref, un album qui devrait ravir les fans du groupe et pourrait toucher les curieux, ceux qui, avides de découvertes, pourraient trouver une clé pour s'initier à un nouveau monde.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Zenzile en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Zenzile en concert à La Cigale (16 novembre 2005)
Zenzile en concert au Festival Musiques en Stock 2008

En savoir plus :
Le site officiel de Zenzile
Le Soundcloud de Zenzile
Le Facebook de Zenzile


Benoit Salvert         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 juillet 2017 : Sur la route des vacances

Que l'on soit en vacances ou pas, le rythme estival s'imprime doucement dans notre quotidien. Moins de stress, plus de temps à soi. L'occasion d'écouter, de lire, de sortir et bien entendu d'aller en festivals ! Voici le programme de la semaine

Du côté de la musique :

Interview de François Fleuret à propos de la Route Du Rock 2017
"A rift in decorum : Live at the Village Vanguard " de Ambrose Akinmusire
"Push the panic button" de Traditional Monsters (en concert à Paris le 28 juillet)
"Je rêve donc je suis" de Roberdam
"Inland sea" de Stephan Micus
Victorine, Yoke Lore et Youthstar dans une sélection de EP
et toujours :
"La mer, la pierre, la terre, l'oiseau" de Srdjan Ivanovic Blazin' Quartet, "Tribute to Lucienne Boyer" de Grand Orchestre du Tricot, Interview de Madame Robert à l'occasion de leur passage au festival La croisée des Chap's, Guns and Roses au Stade de France
Festival des Eurockéennes :
Jeudi avec The Lemon Twigs, Shame, Iggy Pop...
Vendredi avec Tash Sultana, Idles, Psykup, Parcels , Editors...
Samedi avec Fischbach, HTMLD, Explosions In The Sky...
Festival de Beauregard :
Vendedi avec Warhaus, Her, Benjamin Biolay, Midnight Oil...
Samedi avec Editors, Airbourne, Phoenix, Echo & the Bunnymen...
Dimanche avec Fai Baba, Tinariwen, Michael Kiwanuka, The Foals...

Au théâtre :
les comédies de l'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Rodin - L'Exposition du Centenaire" au Grand Palais
"Grand Trouble" à la Halle Saint Pierre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"My Cousin Rachel" de Roger Michell
"Walk with me" de Marc Francis et Max Pugh
Oldies but goodies avec "La Chute du faucon noir" de Ridley Scott en film d'ouverture du Cycle Plein la vue à la Cinémathèque française
les chroniques des autres sorties de juillet
et les chroniques des sorties de juin

Lecture avec :

"L'armée d'Hitler" de Benoît Rondeau
"La fissure" de Carlos Spottorno et Guillerme Abril

Froggeek's Delight :

"Super Castlevania 4 vs Akumajo Dracula X : la période de transition" sur Super Nintendo et PC Engine

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=