Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lissie
My Wild West  (Cooking Vinyl)  février 2016

Intro musicale, des cordes frappées, des cordes tirées, tourbillons, nous voilà, bienvenue dans l’univers de Lissie, jolie blondinette à la voix de velours. My Wild West est son troisième album, "plus personnel", hommage à sa vie en Californie. Promesses de soleil et de nostalgie.

De rêves de gloire déchus aux acclamations déçues, Lissie chante comme on s’égare, d’une voix envolée qui monte en intensité pour mieux nous convaincre "It’s alright, it’s OK, don’t matter what they say, Hollywood, you broke my heart".

Sauvage et décoiffée, Lissie chante la féminité, la tête haute d’atteindre ses espoirs, avec l’amour inconditionnel du rythme porté par les gréements. My Wild West est l’histoire de l’accession à la maîtrise de son être. Elle s’est inspirée de sa propre avancée dans l’existence pour écrire cet album, à commencer par son départ de la Californie pour le Midwest.

La musique même est comme empruntée aux frémissements du vent dans les branches et aux ondes aquatiques. Elle passe comme le temps dans les esprits, pour faire grandir la sagesse et reculer les tergiversations égocentriques. Lissie ferait-elle pousser l’altruisme ?

La mélopée mélancolique de "Sun keeps rinsin'" donne à repenser les prières et les invocations à la Lune. "Don’t you give up on me" est un entraînant paragraphe hostile à l’abandon. Chaque titre est un envol vers une strate située au-delà de la précédente, un saut de plus vers le sommet, hop.

"Can you smell my desperation, from miles and miles away" ("Stay") est une mélancolie feutrée tournée vers les étendues à construire et les souvenirs à fabriquer. Lissie se fait plus lyrique (enfin presque) et monte dans les hauteurs pour nous offrir une prière entre bilan et espérance : "I don’t want leave you behind, but you know that I made up my mind so Goodbye" ("Ojai").

Les titres s’enchaînent et virevoltent sous la lumineuse voix de Lissie. Entre départ et retrouvailles, solitudes et partages, joie et tristesse, My Wild West est un tout, il porte l’empreinte de la féminité de son auteure et son assurance domptée.

Délibérément folk, entre guitares murmurées et rythmes discrets, My Wild West vous tire l’oreille optimiste vers la lumière et la sensualité d’une journée sous le soleil. Féminine et légère, Lissie souffle un vent de fraîcheur dans les cheveux.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Lissie
Le Soundcloud de Lissie
Le Facebook de Lissie


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 avril 2018 : Summertime

Voilà enfin les beaux jours, de l'hiver à l'été il n'y a qu'un pas que les premiers pique-niques sur les pelouses parisiennes ont déjà franchi. Quoi qu'il en soit voici le programme culturel de la semaine.

Du côté de la musique :

"La grande effusion" de Kent
"Fontaine Wallace" de Fontaine Wallace
"A l'abri du vent" de Vanessa Philippe
"Live in vienna, Schumann piano concerto, Brahms Handel Variations" de Alfred Brendel
"Brainbow" de Brainbow
Ughett, Laake, Theodora et P4N4 dans une compilation Disquaire Day 2018
"Orphéon" de France de Griessen
"IT" de Frantic
"Hommage à Jacques Higelin
"Richard Strauss, Don Quixote & Cello works" de Ophélie Gaillard
Ramon Pipin au Café de la Danse
et toujours :
"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"The Beggar's Opera" au Théâtre des Bouffes du Nord
"L'Affaire Courteline" au Théâtre Le Lucernaire
"Too Much Time - Women in prison" à La Loge
"Mon Lou" au Théâtre Le Lucernaire
"Lady Macbeth" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Billie Holiday - Sunny Side" au Théâtre Essaion
"Frédrick Sigrist - Tout le monde croit que je suis un mec bien" au Théâtre Le Funambule Montmartre
dans le cadre du Festival La semaine Extra au Théâtre Le Nest à Thionville : "Price "- "Jours radieux" - "Les Imposteurs" - "Longueurs d'ondes"
des reprises à ne pas rater :
"La loi des prodiges" au Théâtre de la Tempête
"Ciel, mon placard !" à La Loge
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Exposition avec :

"Subodh Gupta - Adda/Rendez-vous" au 11 Conti-Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Foxtrot" de Samuel Maoz
"La Route sauvage" de Andrew Haigh
"Mes Provinciales" de Jean-Paul Civeyrac
"La Révolte des jouets" de Bretislav Pojar et Hermina Tyrlova
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Derniers jours à Berlin" de Harald Gilbers
"La confession" de John Herdman
"La fabrique des coincidences" de Yoav Blum
"La journée de la vierge" de Julie Marx
"Manhattan vertigo" de Colin Harrison
"Meurtres, en toute intelligence" de Jacques Attali
"Sparte" de Nicolas Richer

et toujours :
"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

Froggeek's Delight :
Le Google Home, enceinte intelligence

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=