Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les insouciants
Peter Behrens  (Editions Philippe Rey)  février 2017

Peter Behrens publie des romans depuis 1987, un bail. Il publie également dans des revues et anthologies. Il fut professeur de creative writing (créa plein de mini-him à sa plume)… Je vous passe l’énumération de ses participations, retenez simplement qu’il n’en est pas à son coup d’essai. Les insouciants est son troisième roman. Un joli pavé à déguster accompagné d’un grand bol de liquide à votre convenance.

L’histoire commence en 1909 sur l’île de Wight avec une femme : Karin, et l’histoire se termine un sacré paquet d’années plus tard avec Karin, loin des rivages de l’île de Wight, loin de l’insouciance du début du 20ème siècle. Entre temps, Peter Behrens positionne un puzzle de lettres, de compte-rendus maritimes et de récités à la première ou troisième personne. Il oscille entre passé et présent. Le père, le fils, le grand-père, le beau-père ou la grand-tante sont tour à tour le personnage du chapitre.

Subtile, la compréhension résiste a priori au lecteur dilettante. La construction du roman est complexe, Peter Behrens ayant à cœur de raconter avant tout les histoires plutôt que de romancer l’Histoire pour servir ses personnages. La magie est dans les détails, dans la manière qu’ont les moments de s’enchaîner.

Les insouciants est une œuvre douloureuse, dans le sens où les lieux évoqués sont au cœur du conflit qui secoua l’Europe dès 1914. La petite histoire rejoint la grande et met en exergue les faits antécédents à la première guerre mondiale. Et certains passages sont bluffants d’intemporalité, la montée des extrémismes, le nationalisme, les regards en coin et les réflexions quotidiennes portent plus de douleur que la froide énumération des faits répétée en cours d’histoire.

Facile de trouver les protagonistes naïfs, la clairvoyance que nous prétendons avoir au regard des évènements du passé puise ses arguments dans les propos d’historiens. Et c’est précisément ce point qui gonfle l’ambition du roman. Peter Behrens a su placer ses personnages dans leur contexte, et rendre leurs propos contemporains de leur époque. Et la magie opère quand nous nous interrogeons avec eux sur l’avenir.

Entre Irlande, Angleterre et Allemagne, l’histoire d’amour de Karin et Billy traverse les mers et les années. La montée du nazisme angoisse les protagonistes qui se posent la question de fuir ou de rester ? La décision n’est pas aussi évidente que nous nous plaisons à penser.

Fort d’une architecture complexe, Les insouciants est un roman profondément humain, à la fois aveuglant de vérité et touchant de sensibilité. Peter Behrens a réussi la fusion entre une épopée personnelle et des faits historiques froids, il a donné une âme à l’Histoire.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Les O'Brien" du même auteur


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 26 mars 2017 : Tout vient à point à qui sait attendre le printemps

Voilà, c'est le printemps, premier soleil, premières fleurs, bientôt les premiers festivals. En attendant voici de quoi satisfaire votre appétit de nouveautés et rattraper les désagréments de l'heure perdue dans la nuit. Sans plus attendre voici de quoi lire, voir et écouter :

Du côté de la musique :

"Spirit" de Depeche Mode
"Murmuration" de Rabih Gebeile
"Burning the threshold" de Six Organs Of Admintance
"Shikantaza" de Chinese Man
"Mozart / Rachmaninov : Concertos & A conversation that never was" de Grigory Sokolov
"Rivers" de Polaroid3
"Now is not a good time" de The Keys
Matmatah et Lord Ruby au Transbordeur de Lyon
et toujours :
"A day for the hunter, a day for the prey" de Leyla McCalla, "My wild west" de Lissie, "Chopin : Late works" de Maurizio Pollini, "Vocello" de Henri Demarquette, "Messages personnels " de Emma Solal, Mustang, Akira Kosemura, Sylvain Fesson, Lonny Montem dans une sélection de single
"Elements" de Zenzile, Rencontre avec Narrow Terence autour de leur nouvel album "Rumble-o-rama" accompagné d'une session live, "Plates coutures" de Matmatah

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Larmes d'Oedipe" au Théâtre de la Colline
"Lili" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Palestro" au Théâtre L'Atalante
"Cut" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le Serment d'Hippocrate" au Théâtre 14
"La nuit à l'envers" au Théâtre Essaion
"L'héroïsme au temps de la grippe aviaire" au Théâtre de Belleville
"Les Mauvaises graines" au Chat noir
"Les Misérables" au Théâtre Le Lucernaire
"L'histoire d'une femme" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Yanoswki - Le Cabaret extraordinaire" au Bal Blomet
"Alil Vardar - Comment garder son mec" à la Grande Comédie
des reprises :
"Nous qui sommes 100" au Théâtre Les Déchargeurs
"Océanerosemarie - Chatons violents" au Théâtre des Béliers parisiens
et la chronique des autres spectacles de mars

Expositions avec :

"Pissarro - Le premier des Impressionnistes" au Musée Marmottan-Monet
"Balenciaga - L'oeuvre au noir" au Musée Bourdelle

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Pourvu qu'on m'aime" de Carlo Zoratti
"Félicité" de Alain Gomis
"Sage Femme" de Martin Provost
Oldies but goodies" avec "Seven" de David Fincher projeté dans le cadre de la rétrospective Darius Khondji à la Cinémathèque française
et les chroniques des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Deux cigarettes dans le noir" de Julien Dufresne-Lamy
"La compagnie des glaces - Tomes 3 et 4" de G.-J. Arnaud
"Le grand combat" de Ta-Nehesi Coates
"Le parfum de l'hellébore" de Cathy Bonidan
et toujours :
"Les filles déchues de Wakewater" de V.H. Leslie
"Les temps de la cruauté" de Gary Victor
"Les insouciants" de Peter Behrens

Froggeek's Delight :

Festival Trolls & Légendes #7 du 14 au 16 avril à Mons
et toujours :
Les MMO Free to play en 2017 - Eve Online - Black Desert Online - Revelation Online - Tera
Edition limitée de Life is Strange
sur PS4, Xbox One et PC
Retour sur la Nintendo Switch, un test complet très prochainement

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=