Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vincent Delerm - A présent
Théâtre Anne de Bretagne  (Vannes)  11 mars 2017

Concert de Vincent Delerm accompagné par Rémy Galichet.

Vincent Delerm est en tournée après la sortie de son nouvel album, "A Présent". C'est d'ailleurs sur la chanson éponyme qu'il débute son spectacle. Un spectacle dont le maître mot sera "sentiment ".

Il faut dire qu'en deux belles décennies de carrière, dont on va retrouver des jalons marquants, Vincent Delerm en aura aligné des sentiments. Des beaux, surtout.

Bien sûr, dans la structure minimale qu'il a choisi, lui derrière son piano et Rémy Galichet aux claviers (et au trombone pour le rappel), il y aura d'abord de la nostalgie et... "Deauville sans Trintignant " dans une magnifique interprétation, avec comme toujours, la projection d'un extrait pluvieux d' "Un homme et une femme " de Lelouch

Mais la nostalgie n'est qu'un aspect de Vincent Delerm. Celui qu'on croit introverti, si on ne l'a jamais vu sur scène, est constamment dans le partage avec son public. Très à l'aise, plaisantin, prêt à saisir l'imprévu qui jaillit soudain, il appelle ses spectateurs à participer à son show.

Quand il pianote un air de ragtime, il sait que la réaction de la salle sera immédiate. Les mains battent, la gaieté gagne. Même quand il chante, "Je ne veux pas mourir ce soir ", une des meilleures chansons de son dernier cédé, il ne plombe pas l'ambiance. L'émotion est là, constamment teintée d'une nuance d'humour.

La voix est chaleureuse, le piano parfois farceur, comme sur "la Natation synchronisée ". Acteur autant que chanteur, Vincent Delerm fait de ses enchaînements de savants petits moments de connivence. Il aime aussi pratiquer le collage de voix audio ou vidéo. On entendra ainsi dans le noir Marie Rivière dans "Le Rayon Vert " d'Eric Rohmer introduisant "Danser sur la table ", une autre très belle nouvelle chanson.

Que Rohmer surgisse à l'heure de la maturité de ce leloucho-truffaldien n'est pas un hasard. Son écriture s'est encore épurée. Les descriptions rigolotes ont fait place à des esquisses et des croquis sans adjectifs et sans trop de mots.

Pourtant, en mélangeant ses chansons emblématiques du début avec les dernières, il obtient un spectacle très équilibré dans lequel il n'y a aucun temps faible. Habile dans la composition de son récital, il démontre aussi que les chansons des derniers albums sont désormais bien rentrées dans son répertoire, ainsi "Martin Parr ", que le public se fait une joie de chuchoter ad libitum.

On lui saura vraiment gré du bel hommage pudique qu'il rend à Leonard Cohen et à sa Marianne, via la lettre magnifique que le songwriter canadien adressa à l'amour de sa vie.

Ici, les sentiments se font dès lors profonds derrière la décontraction. On découvrira la gorge un peu nouée "Christina " et surtout "le Garçon ", agrémenté des photos "intimes " de Vincent Delerm, comme celle de son yoyo "Sprite "

Si l'on connait mal l'univers de Delerm, le voir sur scène est une bonne introduction. Si on aime déjà ses chansons, on ne les aimera que davantage magnifiées par un interprète charismatique. Bref, aucune raison de ne le point voir.

 
La chronique de l'album "A présent"

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=