Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vincent Delerm - A présent
Théâtre Anne de Bretagne  (Vannes)  11 mars 2017

Concert de Vincent Delerm accompagné par Rémy Galichet.

Vincent Delerm est en tournée après la sortie de son nouvel album, "A Présent". C'est d'ailleurs sur la chanson éponyme qu'il débute son spectacle. Un spectacle dont le maître mot sera "sentiment ".

Il faut dire qu'en deux belles décennies de carrière, dont on va retrouver des jalons marquants, Vincent Delerm en aura aligné des sentiments. Des beaux, surtout.

Bien sûr, dans la structure minimale qu'il a choisi, lui derrière son piano et Rémy Galichet aux claviers (et au trombone pour le rappel), il y aura d'abord de la nostalgie et... "Deauville sans Trintignant " dans une magnifique interprétation, avec comme toujours, la projection d'un extrait pluvieux d' "Un homme et une femme " de Lelouch

Mais la nostalgie n'est qu'un aspect de Vincent Delerm. Celui qu'on croit introverti, si on ne l'a jamais vu sur scène, est constamment dans le partage avec son public. Très à l'aise, plaisantin, prêt à saisir l'imprévu qui jaillit soudain, il appelle ses spectateurs à participer à son show.

Quand il pianote un air de ragtime, il sait que la réaction de la salle sera immédiate. Les mains battent, la gaieté gagne. Même quand il chante, "Je ne veux pas mourir ce soir ", une des meilleures chansons de son dernier cédé, il ne plombe pas l'ambiance. L'émotion est là, constamment teintée d'une nuance d'humour.

La voix est chaleureuse, le piano parfois farceur, comme sur "la Natation synchronisée ". Acteur autant que chanteur, Vincent Delerm fait de ses enchaînements de savants petits moments de connivence. Il aime aussi pratiquer le collage de voix audio ou vidéo. On entendra ainsi dans le noir Marie Rivière dans "Le Rayon Vert " d'Eric Rohmer introduisant "Danser sur la table ", une autre très belle nouvelle chanson.

Que Rohmer surgisse à l'heure de la maturité de ce leloucho-truffaldien n'est pas un hasard. Son écriture s'est encore épurée. Les descriptions rigolotes ont fait place à des esquisses et des croquis sans adjectifs et sans trop de mots.

Pourtant, en mélangeant ses chansons emblématiques du début avec les dernières, il obtient un spectacle très équilibré dans lequel il n'y a aucun temps faible. Habile dans la composition de son récital, il démontre aussi que les chansons des derniers albums sont désormais bien rentrées dans son répertoire, ainsi "Martin Parr ", que le public se fait une joie de chuchoter ad libitum.

On lui saura vraiment gré du bel hommage pudique qu'il rend à Leonard Cohen et à sa Marianne, via la lettre magnifique que le songwriter canadien adressa à l'amour de sa vie.

Ici, les sentiments se font dès lors profonds derrière la décontraction. On découvrira la gorge un peu nouée "Christina " et surtout "le Garçon ", agrémenté des photos "intimes " de Vincent Delerm, comme celle de son yoyo "Sprite "

Si l'on connait mal l'univers de Delerm, le voir sur scène est une bonne introduction. Si on aime déjà ses chansons, on ne les aimera que davantage magnifiées par un interprète charismatique. Bref, aucune raison de ne le point voir.

 
La chronique de l'album "A présent"

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 mai 2017 : Black Hole Sun

Cette semaine nous avons appris le départ prématuré de Chris Cornell, qui ne se souvient pas de ce célèbre titre, "Black Hole Sun". Paix à son âme et à nos jeunes années.
Quoi qu'il en soit le beau temps est enfin là. Soleil, festivals, largement de quoi contenter votre soif de cultures et de loisirs. Pour vous aider, voici notre petite sélection hebdomadaire, de la musique au jeu vidéo en passant par le théâtre, la littérature et le cinéma. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Life is cheap, death is free" de Nadia Tehran
"Tigreville" de Pierre Lebas
"Libre voyage dans les musiques des Balkans" de Quintet Bumbac
"Volcan" de Volin
"Hedonism" de Cakes Da Killa
"A l'ombre du coeur" de Contrebrassens
"Dirt buzz" de Dallas Frasca
"Fast forward" de Federico Casagrande
"Growing old" de Grand March
"A close land and people" de Julien Vinçonneau Quartet
Xiu Xiu, Le Prince Harry et Delacave à Petit Bain
Concert de Erik Arnaud à Petit Bain en intégrale
Bientôt, la deuxième édition du Download Festival
et toujours :
"Rock'n'Roll consciousness" de Thurston Moore, "Slowdive" de Slowdive. Retrouvez également Neil Halstead de Slowdive en interview, "Empire of nights" de BLVL, Jorge P, EP chez Microcultures, "Animal" de Nirman, "Someone is missing" de Payne, "Sympathetic magic" de Peter Von Poehl, "Pinky pinky EP" de Pinky Pinky, "Let me be gone" de Slow Joe & The Ginger Accident, "Take off" de Théo Cormier

Au théâtre :

"Le froid augmente avec la clarté" au Théâtre de la Colline
"Le Songe d'une nuit d'été" à la Manufacture des Oeillets à Ivry
"Il Bugiardo" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Les Flottants" au Théâtre Le Lucernaire
"Français, encore un effort si vous voulez être républicains" à la Manufacture des Oeillets à Ivry
"Les Célèbres Amours de Nohant" au Théâtre Le Ranelagh
"La guerre au temps de l'amour" au 100ECS
"L'Ombre de Stella" au Théâtre du Rond-Point
"Ajax" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
et la chronique des autres spectacles de mai

Exposition avec :

"Grand Trouble"à la Halle Saint Pierre

Cinéma :

Ciné en bref avec :
"De toutes mes forces" de Chad Chenouga
"Les fantômes d'Ismaël" de Arnaud Desplechin
"Get Out" de Jordan Peele
"Alien : Covenant" de Ridley Scott
Oldies but Goodies avec "Pluie de juillet" de Marlen Khoutsiev dans le cadre de sa rétrospective à la Cinémathèque française
les chroniques des autres sorties de mai
et les chroniques des sorties d'avril

Lecture avec :

"J'ai choisi d'être libre" de Henda Ayari
"La fille du fossoyeur" de Joyce Carol Oates
"La vie sexuelle des soeurs siamoises" de Irvine Welsh
et toujours :
"La vie de Norman" de Stan Silas
"Little girl gone" de Alexandra Burt
"Minuit en mon silence" de Pierre Cendors

Froggeek's Delight :

3 mois avec la Nintendo Switch
"101 jeux Amiga" de David Taddei

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=