Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vincent Delerm - A présent
Théâtre Anne de Bretagne  (Vannes)  11 mars 2017

Concert de Vincent Delerm accompagné par Rémy Galichet.

Vincent Delerm est en tournée après la sortie de son nouvel album, "A Présent". C'est d'ailleurs sur la chanson éponyme qu'il débute son spectacle. Un spectacle dont le maître mot sera "sentiment ".

Il faut dire qu'en deux belles décennies de carrière, dont on va retrouver des jalons marquants, Vincent Delerm en aura aligné des sentiments. Des beaux, surtout.

Bien sûr, dans la structure minimale qu'il a choisi, lui derrière son piano et Rémy Galichet aux claviers (et au trombone pour le rappel), il y aura d'abord de la nostalgie et... "Deauville sans Trintignant " dans une magnifique interprétation, avec comme toujours, la projection d'un extrait pluvieux d' "Un homme et une femme " de Lelouch

Mais la nostalgie n'est qu'un aspect de Vincent Delerm. Celui qu'on croit introverti, si on ne l'a jamais vu sur scène, est constamment dans le partage avec son public. Très à l'aise, plaisantin, prêt à saisir l'imprévu qui jaillit soudain, il appelle ses spectateurs à participer à son show.

Quand il pianote un air de ragtime, il sait que la réaction de la salle sera immédiate. Les mains battent, la gaieté gagne. Même quand il chante, "Je ne veux pas mourir ce soir ", une des meilleures chansons de son dernier cédé, il ne plombe pas l'ambiance. L'émotion est là, constamment teintée d'une nuance d'humour.

La voix est chaleureuse, le piano parfois farceur, comme sur "la Natation synchronisée ". Acteur autant que chanteur, Vincent Delerm fait de ses enchaînements de savants petits moments de connivence. Il aime aussi pratiquer le collage de voix audio ou vidéo. On entendra ainsi dans le noir Marie Rivière dans "Le Rayon Vert " d'Eric Rohmer introduisant "Danser sur la table ", une autre très belle nouvelle chanson.

Que Rohmer surgisse à l'heure de la maturité de ce leloucho-truffaldien n'est pas un hasard. Son écriture s'est encore épurée. Les descriptions rigolotes ont fait place à des esquisses et des croquis sans adjectifs et sans trop de mots.

Pourtant, en mélangeant ses chansons emblématiques du début avec les dernières, il obtient un spectacle très équilibré dans lequel il n'y a aucun temps faible. Habile dans la composition de son récital, il démontre aussi que les chansons des derniers albums sont désormais bien rentrées dans son répertoire, ainsi "Martin Parr ", que le public se fait une joie de chuchoter ad libitum.

On lui saura vraiment gré du bel hommage pudique qu'il rend à Leonard Cohen et à sa Marianne, via la lettre magnifique que le songwriter canadien adressa à l'amour de sa vie.

Ici, les sentiments se font dès lors profonds derrière la décontraction. On découvrira la gorge un peu nouée "Christina " et surtout "le Garçon ", agrémenté des photos "intimes " de Vincent Delerm, comme celle de son yoyo "Sprite "

Si l'on connait mal l'univers de Delerm, le voir sur scène est une bonne introduction. Si on aime déjà ses chansons, on ne les aimera que davantage magnifiées par un interprète charismatique. Bref, aucune raison de ne le point voir.

 
La chronique de l'album "A présent"

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=