Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Frère Animal (Second tour)
Théâtre Anne de Bretagne  (Vannes)  12 mars 2017

Opéra pop avec Florent Marchet, Arnaud Cathrine, Valérie Leulliot, Nicolas Martel et Benjamin Vairon.

Déjà huit ans que "Frère Animal" naissait sur scène. Fruit de l'association entre un écrivain (Arnaud Cathrine) et d'un chanteur (Florent Marchet), cette histoire racontée en musique essayait de briser les cloisons trop étanches entre l'écrit et l'oral, les mots dits et les mots chantés.

Volontairement pop et pas vraiment "concept album", "Frère animal" décrivait la vie d'un jeune homme à la recherche d'un premier boulot dans une région sinistrée où il n'y avait qu'un véritable employeur, la "Sinoc".

Inscrit dans le réel, "Frère Animal" n'était pas une bluette et les événements s'accumulaient sur la tête de Thibault le héros, qui finissait par brûler l'usine qui l'employait.

Situé dans une époque électorale qui ressemble étrangement à celle que l'on vit aujourd'hui, le deuxième épisode du feuilleton musical s'intitule, comme par hasard, "Frère Animal (Second Tour)".

Les tribulations qu'Arnaud Cathrine et Florent Marchet vont faire vivre de nouveau à Thibault sont encore plus dramatiques que dans le premier numéro. Entre prison et dérive politique, ce qu'on aurait jadis appelé un "opéra pop", est bien sombre. On pourrait parler à juste titre de "pop noire".

Alors qu'il y a huit ans, on était entre le "Mégalopolis" d'Herbert Pagani et le "Un jour, la fête" de Michel Fugain, Arnaud et Florent broient des accords presque rock pour conter ce nouvel avatar.

Thibault, sorti de prison découvre que sa petite amie, interprétée par Valérie Leulliot, ne l'a pas attendu. Sans boulot ni perpectives, il se laisse influencer par un ancien copain d'enfance devenu l'homme fort au plan local d'un parti d'extrême droite. Nicolas Martel l'incarne avec la sereine décontraction de celui qui fait le méchant et qui sait qu'il a hérité du beau rôle.

Bon, on pourra reprocher un certain simplisme à cette évocation du "Bloc national", mais dans ce "Plus belle la vie" musical, les clichés sont propices à de belles envolées qu'ils soient chantés ou parlés.

Et, si l'on accepte ce simplisme assumé, on suivra sans réticence Arnaud, Florent, Nicolas et Valérie dans ce qui, s'il n'était porté par d'excellentes mélodies qui ne cherchent pas à devenir des tubes, pourrait fournir matière à un bon téléfilm "France 3".

Le quatuor, renforcé par Benjamin Vairon à la guitare, assure vraiment avec une belle énergie et n'a pas peur d'en rester au premier degré pour dresser un portrait fantasmé d'une France qui fasse peur ou pleurer.

On aimerait d'ailleurs que le spectacle déborde du contenu de l'album et qu'il s'installe dans la durée inhérente à un concert pop. On aimerait aussi, malgré ce qui s'est passé dans cet épisode particulièrement sanglant, qu'un troisième volet de la saga de Thibault soit envisagé.

Ce n'est peut-être pas encore à l'ordre du jour. Ce qui l'est c'est "Frère animal (Second Tour)" de Florent Marchet et Arnaud Cathrine.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juillet 2017 : comme un air de vacances

C'est l'été, nombre d'entre vous sont en vacances, tandis que les autres attendent leur retour pour partir à leur tour. Chez Froggy's Delight on se balade de festival en festival, d'Avignon à Belfort. On vous raconte tout cela tout de suite.

Du côté de la musique :

"La mer, la pierre, la terre, l'oiseau" de Srdjan Ivanovic Blazin' Quartet
"Tribute to Lucienne Boyer" de Grand Orchestre du Tricot
Interview de Madame Robert à l'occasion de leur passage au festival La croisée des Chap's
Guns and Roses au Stade de France
Festival des Eurockéennes :
Jeudi avec The Lemon Twigs, Shame, Iggy Pop...
Vendredi avec Tash Sultana, Idles, Psykup, Parcels , Editors...
Samedi avec Fischbach, HTMLD, Explosions In The Sky...
Festival de Beauregard :
Vendedi avec Warhaus, Her, Benjamin Biolay, Midnight Oil...
Samedi avec Editors, Airbourne, Phoenix, Echo & the Bunnymen...
Dimanche avec Fai Baba, Tinariwen, Michael Kiwanuka, The Foals...

Au théâtre :

les spectacles parisiens de l'été
en direct d'Avignon :
"Fratelli au Ninon Théâtre
"L'autre fille" à l'Artéphile Théâtre
"Intégral dans ma peau ou Le monde selon Josh" au Ninon Théâtre
"Jaz" à la Chapelle du Verbe incarné
"La Tour de Pise" à la Petite Caserne
"Du bouc à l'espace vide" au Ninon Théâtre
"Carmen flamenco" au Théâtre du Chêne noir
dans le cadre du Festival On n'arrête pas le Théâtre au Théâtre de l'Etoile du Nord : "Les soliloques du pauvre"
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Exposition avec :

"Christian Dior - Le couturier du rêve" au Musée des Arts décoratifs
et dernière ligne droite pour :
"Picasso Primitif" au Musée du Quai Branly
"21 rue de La Boétie - Picasso, Matisse, Braque, Léger..." au Musée Maillol
"Jardins" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Tom of Finland" de Dome Karukoski
"Rembrandt fecit 1669" de Jos Stelling
"Afrika Corse" de Gérard Guerrieri
Oldies but goodies avec "The New centurions" de Richard Fleischer présenté en ouverture de la Rétrospectibe Good Cop, Bad Cop à la Cinémathèque française
les chroniques des autres sorties de juillet
et les chroniques des sorties de juin

Froggeek's Delight :

"Super Castlevania 4 vs Akumajo Dracula X : la période de transition" sur Super Nintendo et PC Engine

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=