Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mathieu Boogaerts
Grand Mix  (Tourcoing)  mardi 14 mars 2017

Les concerts de Mathieu Boogaerts ont toujours une saveur particulière. Oubliez les accompagnements un peu bossa, un peu boogie, un peu funky, les ensemble de voix, notés et dégustés à l'écoute des sept albums. L'auteur des irrésistibles "Ondulé" et "Las Vegas" préfère le grand saut en public, seul. Voire à deux. C'est mieux.

C'est la configuration qu'il avait choisie ce soir au Grand Mix de Tourcoing. Deux micros, deux guitares et un clavier... Le luxe ! A ma grande surprise, l'éternel bassiste Zaf Zapha n'est pas au rendez-vous. A sa place, un petit nouveau : le guitariste Vincent Mougel. Mathieu Boogaerts entre en scène, T-shirt vert, des tonnes de lumière sur le visage. Devant lui, la salle est comble. Je n'aurais jamais imaginé voir l'artiste dans une ambiance "rock". Les consignes étaient tout de même passées. "Pas de service pendant le concert de M. Boogaerts" disait la pancarte au-dessus du bar.

Un large sourire, les cheveux hirsutes comme à son habitude, le chanteur lance en préambule : "Ah, cette difficulté des listes de chansons... On a décidé de vous jouer d'abord Promeneur, puis... les tubes sans entracte". Les tubes... Ca s'esclaffe dans la salle. Mister Boogie s'élance sur la "Part 1" et égrène studieusement les quasi treize chansons de son dernier album, sorti en avril 2016. "Qu'en est-il ?", "Pourquoi pas ?", "Chhh"... Et de chanson en chanson, fan de Zaf Zapha que je suis, je me laisse pourtant conquérir par la voix de Vincent Mougel, presque cristalline qui fait littéralement chavirer sur le titre "L'enfer".

Autour de moi, j'entends des spectateurs réciter par cœur les paroles. Ils sont conquis et se laissent entraîner, osant même applaudir en rythme... "Non, mais, je ne comprends pas pourquoi, plaisante l'artiste interloqué. Je n'ai pas de batterie, pas de bits à vous envoyer".

"Part 1" terminé, place à la "Part 2", Mathieu Boogaerts se retrouve torse nu... Changement de T-shirt rouge. Ma voisine, fan absolue, me glisse à l'oreille : "Il a perdu du poids, il est fier". Concentration. Deuxième partie. Les tubes donc. "All I wanna do", "Siliguri", "Sylvia"... Les morceaux fétiches des amateurs y passent et c'est une autre partie du public qui chante à tue-tête. Mister Boogie s'est libéré et offre parfois quelques explications avant de terminer par un ironique : "Vous aviez compris ?". Moments d'auto-derision qu'il poursuit en entamant un début de morceau : "C'est fou ce que ce riff fait penser à d'autres chansons...". Il dérive, hilare, sur les titres qui se ressemblent, ponctuant par "ah non c'est pas ça". Le suspens plane. Puis, il choisit finalement... "Dommage".

Ah... dommage... que ce soit si court ce concert. Mathieu Boogaerts reviendra tout de même deux fois pour honorer les rappels. L'artiste n'a pas changé. Toujours aussi généreux, toujours cette fougue silencieuse lorsqu'il joue de la guitare, toujours cette même pêche, vivant sa musique et communiquant la douce chaleur de sa musique. A ne pas manquer.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Michel de Mathieu Boogaerts
La chronique de l'album I Love You de Mathieu Boogaerts
La chronique de l'album Mercredi ! A La Java ! de Mathieu Boogaerts
La chronique de l'album eponyme de Mathieu Boogaerts
La chronique de l'album Promeneur de Mathieu Boogaerts
Mathieu Boogaerts en concert à la Salle Jacques Brel (18 octobre 2003)
Mathieu Boogaerts en concert au Trianon (1er décembre 2003)
Mathieu Boogaerts en concert à la Salle Desbonnet (samedi 18 juin 2011)
Mathieu Boogaerts en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - dimanche
Mathieu Boogaerts en concert à la Maison Folie Beaulieu (mercredi 31 octobre 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de Mathieu Boogaerts
Le Facebook de Mathieu Boogaerts


Rachel Debrincat         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 septembre 2017 : A quelques pas de l'automne

Les compagnies de théâtres sont toutes rentrées d'Avignon, les Festivals de musique se raréfient, les jours raccourcissent et on va bientôt passer à l'heure d'hiver. Au milieu de tout cela, voici de quoi aiguiser, comme chaque semaine votre curiosité et oublier les tracas du quotidien.

Du côté de la musique :

"Bury the hatchet" de Jay Jay Johanson que nous avons rencontré cet été pour un nouvel entretien avec notre chouchou suédois
"La nébuleuse" de Lisa Portelli
"Crescent hôtel" de Antoine Bataille
"Circle songs" de Francesco Tristano
"Settlement" de Lodz
"Incorporée EP" de Mina Sang
"Juchu ! EP" de Odds & Ends
"Massage" de The Cats Never Sleep
"The source" de Tony Allen
"Welcome Oxygen" de Will Samson
Présentation du festival Nancy Jazz Pulsation
et toujours :
"Hippopotamus" de Sparks
"Tchaikovski : String quartet N°1, souvenir de Florence" de Novus String Quartet
"Devil on TV" de Balkun Brothers
"Agitato charismatic" de Dissonant Nation
"Armor" de Emmanuel Tugny
"The end of everything EP" de The Off-Keys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Marco Polo et l'Hirondelle du Khan" au Théâtre La Bruyère
"Et Swan s'inclina poliment" au Théâtre de Belleville
"Amphitryon" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Au but" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Terre Sainte" au Théâtre de l'Opprimé
"La gentillesse" au Théâtre Paris-Villette
"Tristesse Animal noir" au Théâtre L'Atalante
"You-You" au Studio Hébertot
"Bovary" à la Maison ds Métallos
"La Huchette en liberté" au Quartier Latin
"Ecrits d’Art Brut à voix haute" au Centre Culturel Suisse
les reprises :
"Grande" au Centquatre
"La logique des femmes" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Arrête ton char Ben-Hur !" au Théâtre de Dix Heures
"Elodie Poux - Le syndrome du Playmobil" au Théâtre Apollo
"Guillaume Bats - Hors Cadre !" à la Comédie des Boulevards
"Karine Lyachenko - Rebelle(s)" au Théâtre du Marais
"Passage en revue" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Petit Palais des Glaces
et les autres spectacles de septembre

Expositions :

"Caro/Jeunet" à la Halle Saint Pierre
dernière ligne droite pour "Costumes espagnols - Entre ombre et lumière" à la Maison de Victor Hugo,
et les autres spectacles de septembre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Faute d'amour" de Andreï Zviaguintsev
"Nos années folles" de André Téchiné
"A ciambra" de Jonas Carpignano
"Kidnap" de Luis Prieto en E-cinema
Ciné en bref avec :
"Otez-moi d'un doute" de Carine Tardieu
"Le prix du succès" de Teddy Lussi-Modeste
"Seven Sisters" de Tommy Wirkola
"Bonne pomme" de Florence Quentin
"Barbara" de Mathieu Amalric
les chroniques des autres sorties de septembre
et les chroniques des sorties d'août

Lecture avec :

"Ecrire liberté, à l'école des migrants" de Lauriane Clément
"Et soudain la liberté" de Evelyne Pisier & Caroline Laurent
"Les primates de Park Avenue" de Wednesday Martin
"Théâtre des dieux" de Matt Suddain
et toujours :
"Gaston Lagaffe : La galerie des gaffes" en hommage à André Franquin
"Hillbilly elégie" de J.D. Vance
"Il nous reste que la violence" de Eric Lange
"La mythologie Viking" de Neil Gaiman
"Mon étincelle" de Ali Zamir
"Pourquoi les oiseaux meurts" de Victor Pouchet

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=