Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Soudain l'été dernier
Théâtre national de l'Odéon  (Paris)  mars 2017

Comédie dramatique de de Tennessee Williams, mise en scène de Stéphane Braunschweig, avec Jean-Baptiste Anoumon, Océane Cairaty, Virginie Colemyn, Boutaïna El Fekkak, Glenn Marausse, Luce Mouchel et Marie Rémond.

Dans les années 1930, un riche américain séjournant en Espagne trouve la mort dans des circonstances troubles dont sa cousine qui l'accompagnait livre une interprétation qu'elle clame - et proclame - comme la vérité même à ceux qui ne veulent pas l'entendre. Mais quelle vérité ? "Sa" vérité ? Et dans quelle intention ?

La mère du défunt considère comme diffamatoire sa version des faits qui ternit la mémoire de son fils et ne pouvant émaner que d'une folle justifiant son internement et même la nouvelle technique de la lobotomie qu'elle monnaye auprès d'un ambitieux neurochirurgien.

Telle est la situation sur laquelle s'ouvre la partition "Soudain l'été dernier" du dramaturge américain Tennessee Williams construite comme un psychodrame sous couvert d'enquête psychologique doublée d'un parabole animalière.

Tissant toutes les obsessions liées à son histoire personnelle et ses thématiques récurrentes que sont la famille pathogène avec le père absent et la figure de la mère destructrice, la folie, la sexualité pulsionnelle, animale et déviante, l'argent, celui qui permet aux riches de s'accommoder de tout et de s'arranger avec la réalité, celui qui manque aux démunis toujours en quête d'expédients, et le sort commun des êtres qu'est la déchéance.

Ce psychodrame met en présence deux femmes ainsi que deux familles. Les Venable, riche et vénérable famille de la Nouvelle Orléans, et Violette Venable, mère castratrice au délire incestueux assouvi par l'oeuvre de sa vie, celle de former avec son fils unique un couple légendaire, elle déesse-mère et muse, lui poète ascète qui, après leur voyage commun annuel, la tournée des pays exotiques où le quidam pratique le tourisme sexuel, équivalent à une gestation spirituelle, enfante leur rejeton littéraire, un unique poème.

En face, les Holly, famille obscure et désargentée, et par alliance des Venale, avec une mère dénaturée et cupide qui n'a d'yeux que pour son fils et instrumentalise sa fille, une jeune femme perturbée, abusée par les hommes et devenue amoureuse transie de son cousin, pour assurer leur train de vie et financer les fumeux projets fraternels.

L'adaptation, résultant de la nouvelle traduction opérée par Jean-Michel Déprats et Marie-Claire Pasquier de cet opus daté qui a dépassé le demi-siècle, est mise en scène par Stéphane Braunschweig dans son contexte spatio-temporel ainsi que dans le cadre prévu par l'auteur, celui de l'antre du défunt, une luxuriante et factice jungle envahissante qu'il encapsule, au mi-temps, dans des cimaises blanches capitonnées évoquant la cellule asilaire.

La direction d'acteur est millimétrée et la distribution pour les rôles principaux judicieuse. Dans un emploi de prédilection, Marie Rémond campe parfaitement la victime, jouet d'un destin tragique, et Luce Mouchel s'avère magistrale en grande bourgeoise obséquieuse, époustouflante en femme confrontée à la décompensation psychotique et pathétique en mère dévastée.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 24 septembre 2017 : La forme sans réforme !

Beaucoup de nouveautés de qualité encore une fois dans notre sélection hebdomadaire. De quoi voir, lire, écouter, sortir... On vous laisse découvrir tout cela dans le sommaire ci-dessous.

Du côté de la musique :

"Broken homeland" de Valparaiso
"Every country's sun" de Mogwai
"Grand bois" de Brome
"Cabadzi x Blier" de Cabadzi
"Hitchhiker" de Neil Young
"Light information" de Chad VanGaalen
"Cost of living" de Downtown Boys
"Beast epic" de Iron & Wine
The Buns en session live autour de leur album "Out of Bounds"
Festival Hop Pop Hop à Orléans :
le vendredi avec Tristesse Contemporaine, BRNS, Bajram Bili et Talisco
le samedi en compagnie de Lex de Kalhex, Bantam Lyons, MArio Batkovic, Rival Consoles, Rubin Steiner et C_C
et toujours :
"Bury the hatchet" de Jay Jay Johanson que nous avons rencontré cet été pour un nouvel entretien avec notre chouchou suédois
"La nébuleuse" de Lisa Portelli
"Crescent hôtel" de Antoine Bataille
"Circle songs" de Francesco Tristano
"Settlement" de Lodz
"Incorporée EP" de Mina Sang
"Juchu ! EP" de Odds & Ends
"Massage" de The Cats Never Sleep
"The source" de Tony Allen
"Welcome Oxygen" de Will Samson
Présentation du festival Nancy Jazz Pulsation

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homme hors de lui" au Théâtre de la Colline
"Les Jumeaux vénitiens" au Théâtre Hébertot
"Real Magic" au Théâtre de la Bastille
"La Leçon de danse" au Théâtre de l'Oeuvre
"La vie est un songe" au Théâtre de la Tempête
"Le Corps utopique" au Nouveau Théâtre de Montreuil
"Au galop" au Théâtre Paris-Villette
"Morsure" au Théâtre de l'Opprimé
"Le journal d'une femme de chambre" au Théâtre Montlartre-Galabru
"Christophe Alévêque reviend quand même" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Démons" au Monfort Théâtre
"Le Chien" au Théâtre Rive Gauche
"Lorenzaccio" au Théâtre de l'Aquarium
"Une vie sur mesure" au Théâtre Tristan Bernard
"C'est encore mieux l'après-midi" au Théâtre des Nouveautés
"Le Roman de Monsieur Molière" au Théâtre Le Ranelagh
"Françoise par Sagan" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Ca déménage !" au Théâtre Le Mélo d'Amélie
"La Fève du samedi soir" au Théâtre Apollo
"Frédéric Fromet - Ca Fromet !" à la Comédie de Paris
"Didier Gustin - Ah, tu verras !" au Théâtre L'Arcchipel
"Pauline Koehl balance tout !" au Théâtre du Marais
une trilogie Yvette Guilbert avec : "Je ne sais quoi", "Chansons sans gêne" et "En v'la une drôle d'affaire" au Théâtre du Soleil
et les autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Monet collectionneur" au Musée Marmottan-Monet
"Turbulences dans les Balkans" à la Halle Saint Pierre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Kiss & Cry" de Lila Pinell et Chloé Mahieu
"Rider" de Jamie M. Dagg en DVD
"Reprise" de Hervé Le Roux hommage à la Cinémathèque française
et les chroniques des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Miss Wyoming" de Donald Coupland
"Un jour, tu raconteras cette histoire" de Joyce Maynard
et toujours :
"Ecrire liberté, à l'école des migrants" de Lauriane Clément
"Et soudain la liberté" de Evelyne Pisier & Caroline Laurent
"Les primates de Park Avenue" de Wednesday Martin
"Théâtre des dieux" de Matt Suddain

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=