Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Soudain l'été dernier
Théâtre national de l'Odéon  (Paris)  mars 2017

Comédie dramatique de de Tennessee Williams, mise en scène de Stéphane Braunschweig, avec Jean-Baptiste Anoumon, Océane Cairaty, Virginie Colemyn, Boutaïna El Fekkak, Glenn Marausse, Luce Mouchel et Marie Rémond.

Dans les années 1930, un riche américain séjournant en Espagne trouve la mort dans des circonstances troubles dont sa cousine qui l'accompagnait livre une interprétation qu'elle clame - et proclame - comme la vérité même à ceux qui ne veulent pas l'entendre. Mais quelle vérité ? "Sa" vérité ? Et dans quelle intention ?

La mère du défunt considère comme diffamatoire sa version des faits qui ternit la mémoire de son fils et ne pouvant émaner que d'une folle justifiant son internement et même la nouvelle technique de la lobotomie qu'elle monnaye auprès d'un ambitieux neurochirurgien.

Telle est la situation sur laquelle s'ouvre la partition "Soudain l'été dernier" du dramaturge américain Tennessee Williams construite comme un psychodrame sous couvert d'enquête psychologique doublée d'un parabole animalière.

Tissant toutes les obsessions liées à son histoire personnelle et ses thématiques récurrentes que sont la famille pathogène avec le père absent et la figure de la mère destructrice, la folie, la sexualité pulsionnelle, animale et déviante, l'argent, celui qui permet aux riches de s'accommoder de tout et de s'arranger avec la réalité, celui qui manque aux démunis toujours en quête d'expédients, et le sort commun des êtres qu'est la déchéance.

Ce psychodrame met en présence deux femmes ainsi que deux familles. Les Venable, riche et vénérable famille de la Nouvelle Orléans, et Violette Venable, mère castratrice au délire incestueux assouvi par l'oeuvre de sa vie, celle de former avec son fils unique un couple légendaire, elle déesse-mère et muse, lui poète ascète qui, après leur voyage commun annuel, la tournée des pays exotiques où le quidam pratique le tourisme sexuel, équivalent à une gestation spirituelle, enfante leur rejeton littéraire, un unique poème.

En face, les Holly, famille obscure et désargentée, et par alliance des Venale, avec une mère dénaturée et cupide qui n'a d'yeux que pour son fils et instrumentalise sa fille, une jeune femme perturbée, abusée par les hommes et devenue amoureuse transie de son cousin, pour assurer leur train de vie et financer les fumeux projets fraternels.

L'adaptation, résultant de la nouvelle traduction opérée par Jean-Michel Déprats et Marie-Claire Pasquier de cet opus daté qui a dépassé le demi-siècle, est mise en scène par Stéphane Braunschweig dans son contexte spatio-temporel ainsi que dans le cadre prévu par l'auteur, celui de l'antre du défunt, une luxuriante et factice jungle envahissante qu'il encapsule, au mi-temps, dans des cimaises blanches capitonnées évoquant la cellule asilaire.

La direction d'acteur est millimétrée et la distribution pour les rôles principaux judicieuse. Dans un emploi de prédilection, Marie Rémond campe parfaitement la victime, jouet d'un destin tragique, et Luce Mouchel s'avère magistrale en grande bourgeoise obséquieuse, époustouflante en femme confrontée à la décompensation psychotique et pathétique en mère dévastée.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2018 : Chaud devant !

Alors que le printemps n'a jamais été aussi proche, voilà que s'abat sur nous une vague de froid, sous le soleil, certes, mais froide quand même. Pour vous réchauffer le coeur et la tête, voici notre sélection culturelle de la semaine. Bonne écoute, bonne lecture, bon visionnage et n'hésitez pas à sortir, au théâtre, au cinéma, dans les musées, dans les salles de concerts, chez votre libraire, en général c'est très bien chauffé.

Du côté de la musique :

"So french" de Alexandre Doisy
Apolline, Joko, Yungblud dans une sélection de EP et singles
"By the way I forgive you" de Brandi Carlile
"Dita Von Teese" de Dita Von Teese et Sébastien Tellier
"Transangelic exodus" de Ezra Furman
"Who's happy" de High Coltman
"Est-ce que tu vois le tigre ?" de Le Roi Angus
"Do" de Rémi Panossian
"Chanson pour l'oreille gauche" de Marc Sarrazy & Laurent Rochelle
"Beautiful people will ruin your life" de The Wombats
Interview du duo She Owl autour de leur EP "Drifters", à découvrir en live dans cette session de 3 titres, Interview en italien à lire ici
et toujours :
"La nuit est encore jeune" de Catastrophe
"Claude Debussy" de Daniel Barenboim
"Always ascending" de Franz Ferdinand
"The world is in your hands EP" de Levitation Free
"La vie sauvage" de Lisza
"Full House - The very best of Madness" de Madness
"Hérotique" de Novice
"Up and down" de Redstones
"Castle spell" de Sunflowers
"L'estère" de Williams Brutus
"EP #1" de You, Vicious !
"Femme debout" de Zoé Simpson

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Seasonal Affective Disorder" au Théâtre Le Lucernaire
"La Femme rompue" au Théâtre Hébertot
"Meute/Une légende" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Zig-Zag" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Presque égal à" au Théâtre de Belleville
"De nos frères blessés" au Théâtre Les Déchargeurs
"K-Surprise" au Théâtre Les Déchargeurs
"L'Eventreur" au Théâtre Essaion
"La Callas oubliée" au Théâtre Essaion
"Une sombre histoire de girafe" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Melting Potes" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Yann Jamet - Le Syndrome de Jeanne d'Arc" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Oncle Vania" au Théâtre Essaion
"Edmond" au Théâtre du Palais Royal
"L'Ecume des jours" au Théâtre de la Huchette
"Intra Muros" au Théâtre La Pépinière
"Alil Vardar - Commnen garder son mec" à la Garnde Comédie
et les chroniques des autres spectacles de février

Exposition avec :

"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Winter Brothers" de Hlynur Palmason
"Corps étranger" de Raja Amari
"Trait de vie" de Sophie Arlot et Fabien Rabin
Ciné en bref avec :
"La Forme de l'eau" de Guillermo del Toro
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Jusqu'à la garde" de Xavier Legrand
"Le rire de ma mère" de Colombe Savignac et Pascal Ralite
"Le retour du héros" de Laurent Tirard
"Oh Lucy !" de Atsuko Hirayanagi
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"La nuit introuvable" de Gabriel Tuloup
"Larmes blanches" de Hari Kunzru
"Les flamboyantes" de Robin Wasserman
Sophie de Habsbourg" de Jean Paul Bled
"Soudain l'univers prend fin" de Dakota McFadzean
"Une vie comme les autres" de Hanya Yanagihara
et toujours :
"Ne préfère pas le sang à l'eau"de Céline Lapertot
"Une ville à coeur ouvert" de Zanna Sloniowska
"Tuff" de Paul Beatty
"Trio pour un monde égaré" de Marie Redonnet
"Morales provisoires" de Raphaël Enthoven
"L'aventuriste" de J. Bradford Hipps
"L'affaire Grégory ou la malédiction de la Vologne" de Gérard Welzer
"Généraux, gangsters et jihadistes" de Jean Pierre Filiu
"Emma dans la nuit" de Wendy Walker
"Des jours d'une stupéfiante clarté" de Aharon Appelfeld

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=