Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Soudain l'été dernier
Théâtre national de l'Odéon  (Paris)  mars 2017

Comédie dramatique de de Tennessee Williams, mise en scène de Stéphane Braunschweig, avec Jean-Baptiste Anoumon, Océane Cairaty, Virginie Colemyn, Boutaïna El Fekkak, Glenn Marausse, Luce Mouchel et Marie Rémond.

Dans les années 1930, un riche américain séjournant en Espagne trouve la mort dans des circonstances troubles dont sa cousine qui l'accompagnait livre une interprétation qu'elle clame - et proclame - comme la vérité même à ceux qui ne veulent pas l'entendre. Mais quelle vérité ? "Sa" vérité ? Et dans quelle intention ?

La mère du défunt considère comme diffamatoire sa version des faits qui ternit la mémoire de son fils et ne pouvant émaner que d'une folle justifiant son internement et même la nouvelle technique de la lobotomie qu'elle monnaye auprès d'un ambitieux neurochirurgien.

Telle est la situation sur laquelle s'ouvre la partition "Soudain l'été dernier" du dramaturge américain Tennessee Williams construite comme un psychodrame sous couvert d'enquête psychologique doublée d'un parabole animalière.

Tissant toutes les obsessions liées à son histoire personnelle et ses thématiques récurrentes que sont la famille pathogène avec le père absent et la figure de la mère destructrice, la folie, la sexualité pulsionnelle, animale et déviante, l'argent, celui qui permet aux riches de s'accommoder de tout et de s'arranger avec la réalité, celui qui manque aux démunis toujours en quête d'expédients, et le sort commun des êtres qu'est la déchéance.

Ce psychodrame met en présence deux femmes ainsi que deux familles. Les Venable, riche et vénérable famille de la Nouvelle Orléans, et Violette Venable, mère castratrice au délire incestueux assouvi par l'oeuvre de sa vie, celle de former avec son fils unique un couple légendaire, elle déesse-mère et muse, lui poète ascète qui, après leur voyage commun annuel, la tournée des pays exotiques où le quidam pratique le tourisme sexuel, équivalent à une gestation spirituelle, enfante leur rejeton littéraire, un unique poème.

En face, les Holly, famille obscure et désargentée, et par alliance des Venale, avec une mère dénaturée et cupide qui n'a d'yeux que pour son fils et instrumentalise sa fille, une jeune femme perturbée, abusée par les hommes et devenue amoureuse transie de son cousin, pour assurer leur train de vie et financer les fumeux projets fraternels.

L'adaptation, résultant de la nouvelle traduction opérée par Jean-Michel Déprats et Marie-Claire Pasquier de cet opus daté qui a dépassé le demi-siècle, est mise en scène par Stéphane Braunschweig dans son contexte spatio-temporel ainsi que dans le cadre prévu par l'auteur, celui de l'antre du défunt, une luxuriante et factice jungle envahissante qu'il encapsule, au mi-temps, dans des cimaises blanches capitonnées évoquant la cellule asilaire.

La direction d'acteur est millimétrée et la distribution pour les rôles principaux judicieuse. Dans un emploi de prédilection, Marie Rémond campe parfaitement la victime, jouet d'un destin tragique, et Luce Mouchel s'avère magistrale en grande bourgeoise obséquieuse, époustouflante en femme confrontée à la décompensation psychotique et pathétique en mère dévastée.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 mars 2017 : Tout vient à point à qui sait attendre le printemps

Voilà, c'est le printemps, premier soleil, premières fleurs, bientôt les premiers festivals. En attendant voici de quoi satisfaire votre appétit de nouveautés et rattraper les désagréments de l'heure perdue dans la nuit. Sans plus attendre voici de quoi lire, voir et écouter :

Du côté de la musique :

"Spirit" de Depeche Mode
"Murmuration" de Rabih Gebeile
"Burning the threshold" de Six Organs Of Admintance
"Shikantaza" de Chinese Man
"Mozart / Rachmaninov : Concertos & A conversation that never was" de Grigory Sokolov
"Rivers" de Polaroid3
"Now is not a good time" de The Keys
Matmatah et Lord Ruby au Transbordeur de Lyon
et toujours :
"A day for the hunter, a day for the prey" de Leyla McCalla, "My wild west" de Lissie, "Chopin : Late works" de Maurizio Pollini, "Vocello" de Henri Demarquette, "Messages personnels " de Emma Solal, Mustang, Akira Kosemura, Sylvain Fesson, Lonny Montem dans une sélection de single
"Elements" de Zenzile, Rencontre avec Narrow Terence autour de leur nouvel album "Rumble-o-rama" accompagné d'une session live, "Plates coutures" de Matmatah

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Larmes d'Oedipe" au Théâtre de la Colline
"Lili" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Palestro" au Théâtre L'Atalante
"Cut" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le Serment d'Hippocrate" au Théâtre 14
"La nuit à l'envers" au Théâtre Essaion
"L'héroïsme au temps de la grippe aviaire" au Théâtre de Belleville
"Les Mauvaises graines" au Chat noir
"Les Misérables" au Théâtre Le Lucernaire
"L'histoire d'une femme" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Yanoswki - Le Cabaret extraordinaire" au Bal Blomet
"Alil Vardar - Comment garder son mec" à la Grande Comédie
des reprises :
"Nous qui sommes 100" au Théâtre Les Déchargeurs
"Océanerosemarie - Chatons violents" au Théâtre des Béliers parisiens
et la chronique des autres spectacles de mars

Expositions avec :

"Pissarro - Le premier des Impressionnistes" au Musée Marmottan-Monet
"Balenciaga - L'oeuvre au noir" au Musée Bourdelle

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Pourvu qu'on m'aime" de Carlo Zoratti
"Félicité" de Alain Gomis
"Sage Femme" de Martin Provost
Oldies but goodies" avec "Seven" de David Fincher projeté dans le cadre de la rétrospective Darius Khondji à la Cinémathèque française
et les chroniques des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Deux cigarettes dans le noir" de Julien Dufresne-Lamy
"La compagnie des glaces - Tomes 3 et 4" de G.-J. Arnaud
"Le grand combat" de Ta-Nehesi Coates
"Le parfum de l'hellébore" de Cathy Bonidan
et toujours :
"Les filles déchues de Wakewater" de V.H. Leslie
"Les temps de la cruauté" de Gary Victor
"Les insouciants" de Peter Behrens

Froggeek's Delight :

Festival Trolls & Légendes #7 du 14 au 16 avril à Mons
et toujours :
Les MMO Free to play en 2017 - Eve Online - Black Desert Online - Revelation Online - Tera
Edition limitée de Life is Strange
sur PS4, Xbox One et PC
Retour sur la Nintendo Switch, un test complet très prochainement

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=