Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mendelson
Sciences politiques  (Ici D'ailleurs)  mars 2017

"La chanson politique n’a rien à voir avec l’idée de chanson engagée, trop bête, trop limitée, trop restrictive dans la durée."

Voilà la nouvelle route tracée par Pascal Bouaziz avec ce nouvel album de Mendelson. C’est bel et bien un disque de chansons politiques qui sort en cette fin de mars. "Un album qui appuie sur les points douloureux, qui émeut mais n’aplatit pas, un album qui élève" selon Bouaziz. Mais aussi un album d’actualité totale, en ce moment de période électorale, d’échéance importante.

Les titres évidemment, parlent d’eux-mêmes, les textes aussi, on y reviendra. On y trouve les peuples, la nausée, la carrière, le capitalisme, la décence, la dette et bien d’autres, tous aussi évocateurs les uns que les autres. Ce disque est en plein dans son époque. Le disque brasse très large, "des frontistes moisis gras", "des dépenses somptuaires aux dépens des classes populaires", "des réfugiés et des CRS" mais aussi de "deux amoureux qui se shootent dans un parking".

Pour accompagner ses textes contestataires, Mendelson est allé puiser dans d’autres décennies, dans d’autres contextes et d’autres groupes, eux aussi contestataires. On y retrouve des chansons de Sonic Youth, Marvin Gaye, Bruce Springsteen, Lou Reed, Leonard Cohen, Alan Vega, David Crosby et plein d’autres.

L’idée, évidemment, n’est pas de traduire simplement en français les textes de ces artistes pour en refaire des reprises sans grand intérêt mais de poser sur leur musique des nouveaux textes, en français, en respectant le texte original de par son thème. "Le soulèvement", par exemple, est issu d’un titre de Springsteen, "The Ghost of Tom Joad", chanson qui à l’origine traitait de l’immigration mexicaine dans les années 90. Mendelson la reprend pour y poser ses pensées concernant les camps de réfugiés Roms dans notre Europe actuelle. "La nausée", c’est "Youth Against Fascism" des Sonic Youth, réactualisé pour nous dire tout le bien qu’il pense du Front national. "La décence", c’est "What Are Their Names" de David Crosby et "Les peuples" est une reprise de Leonard Cohen. On a, néanmoins parfois, beaucoup de mal à reconnaître les titres originaux.

Une fois de plus le groupe Mendelson, avec l’hyper actif Pascal Bouaziz, sort des sentiers battus avec ce formidable album de reprises. On le surprend à chanter quand souvent il parle, notamment sur le superbe titre "Les loisirs", reprise de The Jam. Les textes sont sublimes, comme toujours avec Mendelson, très longs aussi, très chocs souvent. La plume de Bouaziz est acerbe, réaliste et touchante. Elle décrit avec exactitude et de manière éclatante l’effrayante pesanteur du monde de 2017.

Fait original, une fois de plus, Pascal Bouaziz propose une douzaine de vidéos sous le nom "Extention(s) politique(s)" afin d’expliquer ses choix, ses inspirations intellectuelles et ses difficultés de traduction qui ont contribués à cet album. Chacune de ses vidéos est passionnante, Pascal Bouaziz est un pur génie.

Sciences politiques confirme tout le bien que je pense de Mendelson et de Pascal Bouaziz. Cet album, comme tous les albums du groupe est d’abord une démarche, celle de reprendre des titres issus d’un contexte social et politique ancien pour les ramener au nôtre actuel. Cet album est aussi une posture et un parti pris artistique, reprendre des titres en y changeant des textes parfois difficiles à traduire. C’est enfin, tout simplement, une formidable idée.

Mendelson est définitivement un groupe à part, qu’il faut absolument écouter, avant d’aller voter.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Seul au sommet de Mendelson
La chronique de l'album eponyme de Mendelson
Mendelson en concert au Grand Mix (samedi 11 mai 2013)
La chronique de l'album Ville Nouvelle / Nouvelle ville de Pascal Bouaziz / Michel Cloup / Patrice Cartier
La chronique de l'album Haïkus de Pascal Bouaziz
La chronique de l'album I / III de Bruit Noir

En savoir plus :
Le site officiel de Mendelson
Le Facebook de Mendelson


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 octobe 2018 : L'Eclectisme n'est pas un gros mot

Du joyeux, du triste, du beau, du sombre, du symphonique, du dépouillement, de l'épique, de l'intimiste... Encore une semaine chargée en actualité et pleine d'éclectisme dans notre sélection culturelle à découvrir sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Wanderer" de Cat Power
"I Am As You Are" de Sol Seppy
"Dag Wiren : Sinfonietta in C major, Serenade, Synphony N3 & Divertimento" de Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra
"Une issue" de Samuel Cajal
"Comme un ours" de Alexis HK
"Antilles méchant bateau" par divers artistes
"Blow" de Donny McCaslin
Rencontre avec Gontard! et son nouveau clip "Arcade Fire" à découvrir
"Weapons of mass percussion" des Tambours du Bronx
"Houdini" de San Carol
"Vendredi soir EP" de Céline Tolosa
et toujours :
"La fragilité" de Dominique A
"Il Francese" de Jean Louis Murat
"Pink air" de Elysian Fields
Qu'en Pense Gertrude ? en interview accompagnée d'une session acoustique dans une cave à vins
"Certaine ruines" de Cyril Cyril
"Northern chaos gods" de Immortal
"Feel" Invigo
"La gueule de l'emploi" de Lénine Renaud
"Si c'était à refaire" de Septembre
"Voodoo magic" de Spiral Deluxe
"Midnight in an moonless dream" de The Buttertones

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Banquet" au Théâtre du Rond-Point
"Le Pouvoir" au Théâtre de Ménilmontant
"La Nostalgie du futur" au Théâtre national de Bordeaux
"La Cantate à trois voix" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Queen Mary" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Laïka" au Théâtre du Rond-Point
"Oscar et la Dame rose" à la Comédie Bastille
"Jean-François Derec - Le jour où j'ai appris que j'étais juif" au Théâtre L'Archipel
les reprises :
"Tous mes rêves partent de la gare d'Austerlitz" au Théâtre 13/Seine
"Camille contre Claudel" au Théâtre du Roi René
"Deux mensonges et une vérité" au Théâtre Rive-Gauche
"Le Potentiel érotique de ma femme" au Théâtre des Mathurins
"Ma cantate à Barbara" au Théâtre des Variétés
"K Surprise" au Théâtre Les Déchargeurs
"Clouée au sol" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Gloire de mon père" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"J'ai mangé du Jacques" au Théâtre Les Déchargeurs
et la chronique des autres spectacles d'octobre

Exposition avec :

"Caravage à Rome - Amis et Ennemis" au Musée Jacquemart-André
"Giacometti - Entre Tradition et Avant-garde" au Musée Maillol

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Guantanamera" de omas Gutierrez Alea et Juan Carlos Tabio
"Wine Calling" de Bruno Sauvard
Ciné en bref avec :
"A Star is born" de Bradley Cooper
"Climax" de Gaspar Noé
"L'Ombre d'Emily" de Paul Feig
"Frères ennemis" de David Oelhoffen
"The Little stranger" de Lenny Abrahamson
"Voyez comme on danse" de Michel Blanc
la chronique des films de septembre
et la chronique des autres sorties d'octobre

Lecture avec :

"Bandidos" de Marc Fernandez
"Commode, l'empereur gladiateur" de Eric Teyssier
"La mort selon Turner" de Tim Willocks
"La riposte" de Philippe Meirieu
"Reporter criminel" de James Ellroy
"Un gentleman à Moscou" de Amor Towles
et toujours :
"Sympathie pour le démon" de Bernardo Carvalho
"Réelle" de Guillaume Sire
"Personne n'est obligé de me croire" de Juan Pablo Villalobos
"Les illusions" de Jane Robins
"Les exilés meurent aussi d'amour" de Abnousse Shalmani
"L'autre siècle" de Xavier Delacroix

Froggeek's Delight :

"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=