Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Violett Pi
Manifeste contre la peur  (L-A Be / Absilone)  avril 2016

Après des intro pop Louis XIV, avec ses clochettes au clavecin un peu guindé, le son s’intensifie jusqu’à devenir une puissante rafale à faire s’envoler les poudrées. Retenez bien qu’il n’est jamais bon de se fier aux apparences, dans son Manifeste contre la peur, Violett Pi déchire les cordes et casse sa voix aux accents gutturaux façon Bossu de Notre Dame. Punk ? Si vous le dites.

Violett Pi sait qui il est, et comme les accros à la douche italienne-cuisine américaine, il a certainement trouvé sur son chemin des enfonceurs de porte ouverte, se délectant de fantasmes de caribous à Montréal. Parce qu’il est canado-québéqueux, l’artiste. Grandi dans les vertes prairies de Montréal, c’est en gagnant une réputation de clown chantant qu’il gagne plusieurs prix au festival International de la Chanson. Et c’est par là qu’il nous arrive, avec Klô Pelgag comme acolyte de mélodie.

Que ce soit pour filer en apesanteur ou descendre dans les bas fonds, tous les prétextes sont bons pour hausser le ton. La démarche reste toutefois subtile, puisqu’il n’est pas question de brailler pour le plaisir de faire trembler les morts, Violett Pi civilise son album en posant des textes sensés, certainement puisés dans ses émotions personnelles, transférables à notre situation de commun des mortels : "Par delà le bien et le mal, il y a tout ce que je ferai par amour pour toi" ("La mémoire de l’eau").

Bien sûr, on est emporté par le vent, on regrette et on se pâme, et ce sont justement les vapeurs de l’être qui forgent la puissance émotionnelle des titres : "A regarder les étoiles je me suis brûlé la rétine et je me suis arrosé d’alcool au beau milieu de la rue devant tous ces inconnus et puis j’ai brûlé comme un arbre, est-ce que tout va bien, dites à mon frère que tout va bien, et si tu ne veux plus de moi, dis-moi qui voudra bien de moi" ("Betsey Johnson").

Chaque titre suit une progression méthodique, et chaque titre se mêle évidemment aux nuances grunge et pop issues les cordes électriques. Entre autre, le début patient de "Singe de ville" : "Mais moi, et moi, je sais bien ce qui ne va pas, entre tes petites culottes et tes bas, dans tes armoires, dans tes armures, à dire que l’amour n’existe pas", se salit progressivement d’accents plus éraillés et de griffures plus enragées, et puis il s’agace : "Cesse de me dire que tout va bien, je vois bien que rien ne va bien aller, et peut-être qu’un jour tu devrais t’écouter".

Il susurre les premiers accords de chaque titre, avant de monter dans la puissance avec assurance, Violett Pi serait donc un genre de super héros du décollage, avec prise d’élan sur une falaise forcément découpée dans un coin de Bretagne battu par les vents venus de plus haut là-haut. Vigoureux.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Violett Pi
Le Bandcamp de Violett Pi
Le Soundcloud de Violett Pi
Le Facebook de Violett Pi


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 mai 2018 : Un temps à sortir les palmes

Le Festival de Cannes se termine déjà, sans grandes envolées mais avec une belle palme d'or tout de même et surtout le soleil qui devrait vous donner envie de sortir les vôtres, palmes, histoire d'aller piquer une tête pour vous rafraichir les idées au milieu de tout ce marasme ambiant. Quoi qu'il en soit, pour vous changer les idées, voici comme chaque semaine notre sélection culturelle.

Du côté de la musique :

Glenn Branca, une vie dissonnante
"Quieter" de Carla Bozulich
Rencontre avec Romain Guerret autour de son projet solo Donald Pierre dont voici 3 titres live enregistrés au bar Le Planète Mars
"Free the prisoners" de Andrew Sweeny
"The sound like a tank even if they are a duo" de Archi Deep
"Liszt : Athanor" de Beatrice Berrut
"Lost and found" de En attendant Ana
"Les larmes d'or" de Frédéric Bobin
"Le courage des innoncents" de Olivier Savaresse
et toujours :
"Lion in bed" de Lion In Bed
"Take me away" de Andréane Le May
"JS Bach Inventions & Sinfonias" de Julien Lheuillier
"Lost memory theatre" de Jun Miyake
"Advertisement EP" de MNNQNS
"All inclusive" de Shaggy Dogs
"Bernstein : Mass" de Yannick Nézet Séguin & le Philadelphia Orchestra
"Ain't that mayhem ?" de Zëro

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Limbes" au Théâtre du Rond-Point
"4.48 Psychosis" au Théâtre-Studio d'Alfortville
"Strange Love" au Cirque Electrique
"17 fois Maximilien" au Studio Hébertot
"ABC D'airs" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Soulmates" au Théâtre du Marais
"Le Cirque Alfonse - Tabarnak" à Bobino
"Scud" au Théâtre Clavel
"Cabaret chinois et autres farces" au Théâtre Clavel
les reprises avec :
"Les Patissières" au Théâtre Trévise
"King KongThéorie" à La Pépinière Théâtre
"Les Petites Reines" au Théâtre La Bruyère
"Eric Boschman - Ni Dieu, ni Maître mais du Rouge !" à la Scène Thélème
"Légendes d'une vie" au Théâtre Le Lucernaire
"Warren Zavatta - Ce soir dans votre ville" au Théâtre Michel
et les chroniques des autres spectacles de mai

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête" de Ilan Klipper
"Bienvenue en Sicile" de PIF
et les chroniques des autres sorties de mai

Lecture avec :

"La symphonie du hasard, livre 3" de Douglas Kennedy
"Les diables de cardona" de Matthew Carr
"Les invisibles" de Antoine Albertini
"Transit" de Rachel Cusk
et toujours :
"L'écrivain public" de Dan Fesperman
"Le chien de Shrodinger" de Martin Dumont
"Les saltimbanques ordinaires" de Eimear McBride
"Passage des ombres" de Arnaldur Indrioason
"Prison house" de John King

Froggeek's Delight :

"A way out" sur PS4, Xbox One et Windows
"Rétro lazer" Tome 1, magazine trimestriel
Le Google Home, enceinte intelligente

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=