Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Wedding Doll
Nitzan Gilady  avril 2017

Réalisé par Nitzan Gilady. Israël. Drame. 1h22 (Sortie le 19 avril 2017). Avec Moran Rosenblatt, Assi Levy, Roy Assaf, Aviv Elkabeth, Aviva Ger, Ilan Hazan, Tomer Kapon et Oded Leopold.

C'est un Israël qu'on voit rarement sur un écran que décrit Nitzan Gilady dans son film "Wedding Doll".

On est au cœur du désert du Neguev, un Neguev dont on peut apprécier toute la beauté quand les personnages le contemplent des murs de la cité qu'ils habitent et qui a tout l'air de rassembler des constructions fonctionnelles ayant jailli dans les deux dernières décennies du 20ème siècle pour peupler ce coin perdu.

En plus de la singularité de l'endroit, Nitzan Gilady a choisi comme cadre à son histoire une entreprise de fabrication de papier-toilette. Lieu de conflit entre un père et un fils sur le moyen de développer cette affaire qui fait nécessairement face à une forte concurrence, cette fabrique emploie aussi Hagit, une jeune et belle déficiente mentale, prunelle des yeux et raison d'angoisser et de se battre de sa mère Sarah.

Avec ce contexte et ces personnages, on est certain de ne pas obtenir un film commun. C'est bien le cas de "Wedding Doll" de Nitzan Gilady qui va conter avec beaucoup d'humanité les rêves d'amour et de mariage d'Hagit, amoureuse du fils de son patron qui pourrait bien éprouver des sentiments lui aussi pour elle...

Jouée admirablement par Moran Rosenblatt, qui rend belle sa différence, elle n'est jamais ni grotesque ni tragique. Au contraire, Nitzan Gilady sait lui éviter toutes les scènes scabreuses et ne rend jamais voyeur son spectateur.

Cet éloge de la différence, qui ne nie pas toute la difficulté qu'il y a à la vivre, donne, comme "Pourvu qu'on m'aime" de Carlo Zonatti, sorti il y a quelques semaines, un point de vue moderne sur le handicap. Hagit comme Enea ne subit pas l'action, mais y participe. Elle veut vivre comme tout le monde et son entourage accepte de l'y aider, même si parfois il y a évidemment des ratés.

"Wedding Doll" de Nitzan Gilady est une œuvre sensible, mais qui s'autorise, eu égard à ce qu'il raconte, à des moments de drôlerie et de dérision. Moran Rosenblatt sait rendre vraiment touchante Hagit. Elle en fait un personnage complexe, à la fois poétique et plein de désir, qu'on gardera longtemps en mémoire.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 juin 2017 : Des Nouveautés à l'appel

A l'approche de l'été, il y a encore des nouveautés à la pelle. Profitons en pour faire le plein avant que l'été fasse la part belle aux festivals ! Voici donc notre sélection hebdomadaire :

Du côté de la musique :

"Dead killer story" de Breaking The Wave
Soon She Said nous parle de "The first casualty of love is innocence" dans une longue interview en deux partie. Cliquez ici pour la première, et là pour la seconde
"Ti amo" de Phoenix
"Terre-neuve" de Terre-Neuve
"The Passion of Charlie Parker" par divers artistes
"Emotional dance" de Andrea Motis
"Witness" de Benjamin Booker
"J'ai embrassé un punk" de Faut Qu'ça Guinche
Interview de Bologna Violenta (également en italien)
Interview de Superbravo pour la sortie de "L'angle vivant". Superbravo également en session pour 3 titres
Vendredi au Download Festival
Samedi au Download Festival
Dimanche au Download Festival
Rise of the Northstar au Download Festival
Baroque Electronique au Petit Palais
et toujours :
"S.W.E.A.T." de Raymonde Howard, "Debussy : l'enfant prodigue - Ravel : L'enfant et les sortilèges" de Mikko Franck, "Les choses qu'on peut dire à personne" de Bertrand Burgalat, "Versus" de Carl Craig, "Atom from heart" de Christine, "Les étoiles à ma porte" de Clémentine March, "Buenos Aires 72" de Marina Cedro, "Crawling back" de Wicked

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Art" au Théâtre de la Bastille
"Justin prend du spectrum" au Théâtre L'Atalante
"Lucrèce Borgia" au Théâtre 14
"Premier amour" au Théâtre Les Déchargeurs
"Madame Bovary" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Laure Elko - Enfin vieille !" au Théâtre Bo Saint Martin
des reprises avec :
"Oui !" au Café de la gare
"Trinidad - Gardez le souire !" au Petit Casino
"Kim Schwarck - Des papilles dans le ventre" au Théâtre des Béliers parisiens
les chroniques des autres spectacles de juin
et les chroniques des spectacles de mai

Expositions avec :

la dernère ligne droite pour :
"Sérénissime ! Venise en fête de Tiepolo à Guardi" au Musée Cognasq-Jay
""Or virtuose à la Cour de France - Pierre Gouthière" au Musée des Arts décoratifs

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Ana, mon amour" de Calin Peter Netzer
"Des Plans sur la comète" de Guilhem Amesland
"Rencontres en Guyane" de Xavier Gayan
"Macadam Popcorn" de Jean-Pierre Pozzi
Ciné en bref avec :
"HHhH" de Cédric Jimenez
"Marie-Francine" de Valérie Lemercier
"L'amant double" de François Ozon
"Rodin" de Jacques Doillon
les chroniques des autres sorties de juin
et les chroniques des sorties de mai

Lecture avec :

"La planète impossible" de Joseph Callioni
"Plageman" de Guillaume Bouzard
"Le grand méchant renard" de Benjamin Renner
"Les amours anormales" de Noël Matteï

Froggeek's Delight :

"Space Invaders, comment Tomohiro Nishikado a donné naissance au jeu vidéo japonais" de Florent Gorges
2017, une année faste pour les jeux vidéo...
3 mois avec la Nintendo Switch
"101 jeux Amiga" de David Taddei

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=