Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Baroque des Lumières - Chefs d'oeuvre des églises parisiennes au XVIIIème siècle
Petit Palais  (Paris)  Du 2017

En collaboration avec la Conservation des oeuvres d’art religieuses et civiles de la Ville de Paris (COARC), le Petit Palais propose de découvrir un registre méconnu de la peinture française du 18ème siècle bien que ressortant à la peinture d'histoire considérée comme le genre pictural majeur dans la hiérarchie des genres.

En effet, il a été largement éclipsé dans la mémoire collective par la peinture de genre célébrant les plaisirs de le vie et la novation thématique des fêtes galantes.

Aussi l'exposition "Le Baroque des Lumières" conçue sous le commissariat général de Christophe Leribault, directeur du Petit Palais, et Marie Monfort, responsable de la COARC, présente un large panorama, en deux centaines d'oeuvres, de la peinture religieuse parisienne du 18ème siècle.

La monstration s'avère d'autant plus immersive qu'elle se déroule dans une éblouissante scénographie immersive de Véronique Dolfuss qui, pour accueillir notamment des toiles monumentales destinées aux retables des églises, a utilisé les conséquents volumes du lieu pour recréer l'architecture intérieure d'un édifice religieux à deux nefs avec déambulatoire, chapelles et sacristie.

L'art éclésial au 18ème siècle : les fastes de la grande peinture religieuse du rococo au néo-classicisme

La monstration intégrant un dispositif sonore diffusant des extraits de musique sacrée met en évidence l'infléchissement du style concomitant à celui des arts de l'époque.

Par ailleurs, les peintres, qui se sont tous prêtés à l'exercice en raison de l'abondance des commandes, ont également imprimé leur "patte" tels le rococo janséniste de Jean Restout, le tragique poétique de Charles-Antoine Coypel, le style italianisant de Françaois Lemoine et l'élégance maniérée de Carle van Loo.

Ils signent ainsi des compositions apologétiques dynamiques au chromatisme lumineux intégrant la démonstrativité du style rococo.

Concluant le parcours, la seconde nef ordonnée autour de la "Crucifixion" de Jacques-Louis David est placée sous le signe du néo-classicisme caractérisé par le dépouillement et une palette plus sombre contrastée traitant les sujets religieux comme des thèmes héroïques.

Par ailleurs, elle retrace les novations spécifiques que connaît la peinture religieuse tenant la production de toiles monumentales destinées aux retables des églises, au goût pour les décors plafonnants et le trompe-l'oeil.

Ainsi que l'évolution iconographique du christocentrisme à l'hagiographie des saints et des missionnaires de la foi et de la charité,

Sont également présentées des peintures de dévotion de plus petite dimension destinées à une clientèle privée.

A noter qu'en complément de l’exposition, est suggéré un parcours in situ dans cinq églises de la capitale pourvues de magnifiques ensembles décoratifs.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Petit Palais

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Petit Palais


        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 août 2017 : Et au loin, la rentrée

C'est encore un peu les vacances, les festivals continuent et pendant ce temps nous vous proposons comme chaque semaine notre petite sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Gold in the ashes" de Elias Dris
Gris Lagon, Belvédère, Sorg, Naya dans une sélection de EP
"Out of time" de Hugo Kant
"Visuals" de Mew
et toujours :
"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Olga Picasso" au Musée national Picasso

Cinéma :

les chroniques des sorties d'août
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'histoire de mes dents" de Valeria Luiselli
"La disparition de Josef Mengele" de Olivier Guez
"Le jour d'avant" de Sorj Chalandon
et toujours :
"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=