Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Carmen Maria Vega
Santa Maria  (AT(h)OME)  avril 2017

Flamboyante brune à la gouaille sympathique, Carmen Maria Vega fait d’office penser à une meilleure amie qui ne prend pas de pincettes pour vous dire que ce petit haut vous fait des fesses de baleine. Artiste de rue, chanteuse menteuse dans les couloirs du métro, Mistinguett dans le spectacle du même nom, Carmen a plus d’un tour dans son sac.

Et ce qui devait arriver arriva, un nouvel album, le troisième, Santa Maria, plus personnel et plus riche des rencontres collaboratives. De Mathias Malzieu à Zaza Fournier, en passant par Baptiste W. Hamon et Matthieu Côte, ils lui ont tous écrit un titre pour l’incarner en amoureuse passionnée ou en mère originelle.

Du satirique "L’honneur", sentiment désuet, dénué de sens, utilisé à tort et à travers pour des raisons malhonnêtes, "L’honneur pourquoi, pour s’autoriser des horreurs, c’est justifié d’être stupide, l‘honneur ça pue l’honneur, c’est quoi, ça trimballe une sale odeur, un parfum malsain et morbide… c’est un concours de bistouquettes… c’est le doigt tendu bien haut… cette insupportable fierté".

Une superbe déclaration d’amour aux envolées passionnées, "J’ai tout aimé de toi" : "il avait des épaules comme des déserts, qui a soif et qui brûle… je veux garder pour moi sa façon de dire vient, je veux garder encore, le souvenir si vivant, si doux et si plein de son rire avec le mien", hommes ou femmes, hommes et femmes dans leur fragilité la plus touchante.

Plus intimiste sur des pianos, Carmen Maria Vega construit son identité sur les vestiges épars de son passé, et l’histoire de son adoption, victime d’un trafic d’enfants condamné depuis "Le grand secret". Elle s’illustre dans "La fille de feu", entre France et Guatemala : "je suis la fille de feu, un ancien petit mec, mi-volcan, mi-volta… qui ouvre souvent son bec et si souvent son cœur de feu…"

Carmen Maria Vega possède un rare talent d’interprète possédée par ce qu’elle chante. Exaltée quand elle aime, communiquant son désespoir quand elle pleure, elle a une façon bien à elle d’incarner les paroles que d’autres ont écrit pour elle. Voilà ce qui fait d’elle une grande chanteuse à la voix puissante et riche de sensations. Ils sont tellement peu à savoir dire les passions avec leurs cordes vocales.

Plus personnel, cet album nous fait entrer dans le monde de Carmen Maria Vega, sous ses airs de madone au sang chaud, elle lève le voile sur ses fragilités, ses drames et ses questionnements. Vous aimiez déjà ses rires à gorge déployée, ses délicieuses railleries aux cordes entêtantes ("Tout ce qui fini en ine"), vous adorerez partager ses doutes et sa fragilité aigre-douce ("Aigre-doux") : "Noyé de vieilles sensations, embuée de larmes sans raison, je m’allonge et doucement je plonge, mais la mémoire me manque et les mots se dérobent, je ne sais pas d’où vient cette chanson, ce thème aigre-doux me brûle au fond, il ne m’en reste que quelques bouts, mais ils me blessent plus fort que tout".

Carmen Maria Vega est une femme brisée qui s’est relevée conquérante, sa voix est brûlante de douleurs et de tortures humaines et malgré tout, elle a développé un humour décapant, faisant irradier son aura au-delà tout là-bas. En basses sensuelles, en piano stylé, en cordes frissonnantes et en percussions enveloppantes, Santa Maria est une caravelle prête pour la conquête d’un nouveau monde.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Carmen Maria Vega en concert au Fil (18 décembre 2008)
Carmen Maria Vega en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (jeudi 15)
Carmen Maria Vega en concert au Festival Paroles et Musiques #19 (2010) - jeudi
Carmen Maria Vega en concert au Transbordeur (vendredi 19 novembre 2010)
Carmen Maria Vega en concert au Festival Les Nuits Peplum d'Alesia #11 (édition 2011) - dimanche
Carmen Maria Vega en concert aux Trois Baudets (jeudi 14 janvier 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Carmen Maria Vega
Le Facebook de Carmen Maria Vega


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 décembre 2017 : Hot Hotte

Voici notre cernière édition avant Noël. Vous ne pourrez pas dire que l'on ne vous a pas donné plein d'idées cadeaux, à faire ou à vous faire. Voici sans plus attendre le sommaire et JOYEUX NOEL !

Du côté de la musique :

"Les contes de la tripe" de Bad Tripes, prolongée par l'interview de Bad Tripes
"Debussy, Szymanowski, Hahn et Ravel" de Fanny Robillard et Paloma Kouider
"Cartoons" de Fred Pallem et Le Sacre du Tympan
"Schubert : Piano sonatas D 959 et D60" de Krystian Zimerman
"Même si..." de Les Mots de Charlotte
"Rendez vous à l'Ovyne" de Loïs Le Van & The Bravo Big Band
"Broken flowers" de Nev Cottee
"Immatériel" de Olivier Calmel et Double Celli
ÙØ, Olivier Mellano, Brendan Perry & Bagad Cesson, Wildes dans une sélection de EP et Single
et toujours :
"L'empreinte" de Angel Fall
"Too many things to light" de Black Car Crossin'
"Le violon de Proust" de Gabriel & Dania Tchalik
"Dreameater" de Garciaphone
"A kind of magic" , Jazz Loves Disney 2 avec George Benson, Jamie Cullum, Eric Cantona, Madeleine Peyroux, Bebel Gilberto...
Riviera, Nuits Blondes, The Newtons dans une sélection single & EP
"Vocalises" de Romain Leleu & Thiierry Escaich
"Vestida de nit" de Silvia Pérez Cruz
"Vive la patate libre !" de Stéphane Blek

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Avare" au Théâtre 14
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Sous la glace" au Théâtre de l'Opprimé
"Penser qu'on ne pense à rien..." au Théâtre de Belleville
"Le Paradoxe des jumeaux" au Théâtre de la Reine blanche
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Hollywood Boulevard" à la Comédie de Picardie à Amiens
"Constance - Gerbes d'amour" au Grand Point Virgule
"Alice et autres merveilles" à l'Espace Pierre Cardin
et les chroniques des autres spectacles de décembre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Lac Noir" de Jean-Baptiste Germain
"A quoi pense Madame Manet (dans son canapé bleu)?" de Hervé Le Roux dans le cadre de l'hommage au réalisateur à la Cinémathèque française
Interview de Virginie Coze autour de son documentaire "Décédée Décidée"
les chroniques des sorties de décembre
et les chroniques des autres sorties de novembre

Lecture avec :

"La symphonie du hasard" de Douglas Kennedy
"Le prince de Cochinchine" de Jean François Parot
"Paris Austerlitz" de Rafael Chirbes
"Requin" de Will Self
"Simple comme bon(jour)" de Raphaële Marchal et "Le cofret Comment épater ses enfants à noël", "Le livre sonore à enregistrer pour réaliser un album photo" de Raphaële Vidaling
"Un dissident" de François Régis de Guenyveau
Toutes les bandes dessinées et livres jeunesse dont nous vous avons parlé en 2017
Nous avons chroniqués ces livres pour vous :
Sorties de septembre 2017
Sorties d'octobre 2017
Sorties de novembre 2017
et toujours :
"L'espionne" de Paulo Coelho
"La belle sauvage" de Philippe Pullman
"La lagune" de Armand Marie Leroi
"La vallée du diable" de Anthony Pastor
"Le journal d'Anne Frank" de Ari Folman et David Polonsky
"Quattrocento" de Stephen Greenblatt
"Retour sur Belzagor : Tome 1" de Robert Silverberg, Philippe Thirault et Laura Zuccheri
et toujours :
"Après la chute" de Dennis Lehane
"L'araignée de Mashhad" de Mana Neyestani
"L'une pour l'autre" de Hilding Sandgren
"La disparue de noël" de Rachel Abbott
"La faute de l'orthographe" de Arnaud Hoedt, Jérôme Piron et Kevin Matagne

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=