Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gaëlle Buswel
New day’s waiting  (Organic Music / L’Autre Distribution)  mars 2017

Bien le bonjour, ami lecteur !

Aujourd’hui, après la fureur, la douceur. Je fais allusion ici à ma dernière chronique, mais comme tu es un lecteur assidu de Froggy’s Delight et certainement un fan de ma prose, tu sais de quoi je parle. Sinon, bah tant pis, ce n’est pas grave.

Donc disais-je, avant de me disperser, aujourd’hui nous allons faire dans le léger et la douceur. Plus particulièrement dans le folk-blues-rock. L’artiste dont je vais te parler a quand même eu :
- le Prix de la Révélation Française au Cognac Blues Passion en 2016,
- le Prix National France Blues pour représenter la France au niveau Européen en 2017,
- le Prix All That Jazz et Prix Coup de Cœur 2015 au Cahors Blues Festival.
Excusez-moi du peu. Nous n’avons pas à faire à un manche… OK, la vanne est pourrie. Autant te dire que les compositions sont loin d’être écrites par un débutant.

Je te parle quand même d’un artiste qui a été élevé au Led Zeppelin, Joe Cocker et Queen. Pour qui Neil Young et Janis Joplin ont été le "lait" maternel. Imagine les compo de blues country qui te font taper du pied, de bons riffs et des mélodies qui te transportent sur la route. Tu as, dans les oreilles, la musique de quelqu’un qui joue depuis ses 13 ans, qui a marqué avec une reprise de Tina Turner et les fans s’en souviennent encore.

Quelqu’un qui a joué dans le métro à Londres et à Paris. Qui a joué dans des prisons, des hôpitaux pour enfants et qui a pris sa guitare et pris la route pendant 45 jours aux Etats-Unis. Quelqu’un, et c’est là où je veux en venir, avec un parcours authentique qui transparaît dans sa musique. Cet artiste, ou plutôt cette artiste, c’est Gaëlle Buswel.

Et oui, c’est une fille (belle en plus) mais ce qui compte c’est tout cet univers, cette culture et je ne voulais pas te parler simplement d’une belle fille mais surtout d’une belle personne. Et cette beauté se ressent littéralement ou plutôt musicalement. Moi qui suis branché rock, j’ai vraiment adoré cet album (et les autres parce que crois-moi que je me suis empressé d’aller écouter). C’est frais et les refrains sont bons, les chœurs te filent la patate, les compositions sont vraiment très bonnes.

Gaëlle a composé 90% de l’album et parfois elle fait de belles rencontres qui donne de beaux titres, comme pour "No One Else" qui est de David Quick. Pour l’anecdote, elle l’a rencontré à Austin et il lui a offert ce titre qu’il chante depuis 20 ans dans les rues, à la condition qu’ils l’enregistrent en duo. Promesse tenue et quel résultat ! Ce titre s’insère parfaitement dans cet album apportant un peu de douceur après des titres nettement plus folk rock que blues. La voix de Gaëlle Buswel est superbe et son jeu de guitare est maîtrisé.

Je suis vraiment très heureux de te présenter une artiste que l’on sent sincère et pas juste une jolie fille avec une guitare comme accessoire. Elle a roulé sa bosse en assurant pas moins de 500 concerts en Europe et deux tournées en Amérique du Nord. Pour moi, c’est vraiment important.

Les 10 titres de l’album sont des purs moments de bonheur. Tu as envie de les écouter dans ta voiture, roulant toutes fenêtres ouvertes, sur une route de campagne, les champs à perte de vue, des fleurs et de préférence avec des gens que tu aimes, parce que c’est important l’amour dans la vie.

"Makers of Love"… Voilà un titre excellent, il te fait taper du pied et à l’instant même où j’écris ces lignes, c’est ce que je suis en train de faire. Et en ces temps "troublés", de l’allégresse ne peut pas nous nuire.

On sent dans ce troisième album une parfaite maîtrise, de très belles chansons et quand tu entends le titre éponyme "New day’s waiting", la mélodie sublime avec cette voix… Tu vas fondre lecteur.

Tu me connais maintenant, va écouter ces 10 très belles chansons (et même les deux albums précédents) parce que là nous sommes en présence d’un travail d’artiste et d’artisan et non pas sur du prêt à consommer de bas de gamme. C’est de l’orfèvrerie. C’est du bon, ça sent le soleil, l’amour et surtout, l’ingrédient fondamental : le Talent !

 

En savoir plus :
Le site officiel de Gaëlle Buswel
Le Soundcloud de Gaëlle Buswel
Le Facebook de Gaëlle Buswel


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 décembre 2017 : Ah que coucou !

Tout le monde à suffisamment, largement, exagérément parlé de la mort de Johnny. Pour cette édition de Froggy's Delight, rien sur la vieille canaille, que du neuf, du sautillant, du pétillant et de l'excitant. C'est parti pour la sélection de la semaine, de quoi piocher vos idées de Noël.

Du côté de la musique :

"L'empreinte" de Angel Fall
"Too many things to light" de Black Car Crossin'
"Le violon de Proust" de Gabriel & Dania Tchalik
"Dreameater" de Garciaphone
"A kind of magic" , Jazz Loves Disney 2 avec George Benson, Jamie Cullum, Eric Cantona, Madeleine Peyroux, Bebel Gilberto...
Riviera, Nuits Blondes, The Newtons dans une sélection single & EP
"Vocalises" de Romain Leleu & Thiierry Escaich
"Vestida de nit" de Silvia Pérez Cruz
"Vive la patate libre !" de Stéphane Blek
et toujours :
"Handel : Shades of love, Italian cantatas" de Anna Kasyan
"The thread" de Lysistrata
"Jolly new songs" de Trupa Trupa
"Heaven upside down" de Marilyn Manson
"Besame mucho" de l'Ensemble Contraste & Orchestre Philarmonique Royal de Liège
"Royaume EP" de La Féline
"Babylone EP" de La Jarry
"La caverne" de Lande
"Après l'orage" de Nour
"Renaissance" de Pépite
Interview de Bajram Bili

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Empire des lumières" à la MC93 à Bobigny
"Le dernier voyage de Sinbad" au Théâtre 13/Seine
"Quitter la terre" au centre Culturel Suisse
"Adieu Ferdinand ! - Le Casino de Namur" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Adieu Ferdinand ! - Clémence" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Chambre de Marie Curie" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Trio en mi bémol" au Théâtre de l'Opprimé
"Pierre Palmade - Aimez-moi !" au Théâtre du Rond-Point
"Youpi c'est reparti !" au Cabaret La Nouvelle Eve
"La croisière ça use !" au Théâtre Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre Edgar
"Apzurde !" au Théâtre Trévise
"Stomp" aux Folies Bergère
"Les Réformés" au Kibélé
des reprises à ne pas rater :
"Berlin 33" au Théâtre de Belleville

"C'est la guerre" au Théâtre Essaion
et les chroniques des autres spectacles de décembre

Expositions avec :

"Jean Echenoz - Roman Rotor Stator" au Centre Pompidou
"Icônes et arts chrétiens d'Orient" au Petit Palais
et dernière ligne droite pour "Anders Zorn - Le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Lucky de John Carroll Lynch
"Soleil battant" de Clara Laperrousaz et Laura Laperrousaz
"La Fiancée du désert" de Cecilia Atán et Valeria Pivato
Ciné en bref avec :
"Les Gardiennes" de Xavier Beauvois
"Marvin ou la belle éducation" de Anne Fontaine
"Battle of The Sexes" de Jonathan Dayton et Valerie Faris
"Plonger" de Mélanie Laurent
"Tueurs" de François Troukens et Jean-François Hensgens
"Le brio" de Yvan Attal
"Le Bonhomme de neige" de Tomas Alfredson
"Bad Moms 2" de Scott Moore et Jon Lucas
les chroniques des autres sorties de décembre
et les chroniques des sorties de novembre

Lecture avec :

"L'espionne" de Paulo Coelho
"La belle sauvage" de Philippe Pullman
"La lagune" de Armand Marie Leroi
"La vallée du diable" de Anthony Pastor
"Le journal d'Anne Frank" de Ari Folman et David Polonsky
"Quattrocento" de Stephen Greenblatt
"Retour sur Belzagor : Tome 1" de Robert Silverberg, Philippe Thirault et Laura Zuccheri
et toujours :
"Après la chute" de Dennis Lehane
"L'araignée de Mashhad" de Mana Neyestani
"L'une pour l'autre" de Hilding Sandgren
"La disparue de noël" de Rachel Abbott
"La faute de l'orthographe" de Arnaud Hoedt, Jérôme Piron et Kevin Matagne
"Une vie exemplaire" de Jacob M. Appel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=