Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Valet de pique
Joyce Carol Oates  (Editions Philippe Rey)  mars 2017

C’est devenu une délicieuse habitude que de recevoir tous les six mois dans sa boîte aux lettres le dernier livre de la merveilleuse Joyce Carol Oates. Après avoir lu avec grand plaisir les deux derniers livres de Joyce Carol Oates, celle-ci nous en présente déjà un nouveau. Après le roman Sacrifice et les nouvelles Dahlia noir et rose blanche, Joyce carol Oates nous offre un thriller pour nous montrer une fois de plus ses grandes qualités d’écriture avec Valet de pique.

Dans son dernier livre, Joyce Carol Oates nous raconte l’histoire d’un auteur de romans policiers à succès, Andrew J. Rush, père de famille heureux qui vit dans une petite ville du New Jersey suffisamment calme pour pouvoir édifier son œuvre. Il vend des millions de livres à travers le monde, jouit d’une grande réputation dans le domaine du polar. Seulement, Andrew J . rush publie aussi sous le pseudonyme du Valet de pique. Il publie des romans beaucoup plus violents sans aucune morale, d’une grande noirceur, parfois pervers et qui scandalisent autant qu’ils intriguent le monde littéraire. Personne autour de lui n’est au courant de ce Valet de pique. Andrew J. Rush jongle sur cet équilibre extrêmement fragile à travers ses deux identités.

Les problèmes commencent lorsqu’une voisine l’accuse de plagiat, Andrew choisit de se défendre en justice pour ne pas révéler son secret. L’accusatrice, une folle qui intente des procès à de nombreux auteurs, devient un véritable ennemi, pouvant révéler son double jeu. C’est sa fille ensuite qui tombe par hasard sur un de ses romans pour y reconnaître un épisode douloureux de son enfance. Elle va alors aller informer son père que quelqu’un utilise sa vie dans des livres, n’imaginant pas une seule seconde que cela puisse être lui. Survient ensuite une rumeur qui court sur l’infidélité de sa femme. A partir de ce moment, menacé d’être démasqué, le Valet de pique, de plus en plus terrifiant, va prendre le dessus sur l’écrivain à succès. Le romancier va sombrer petit à petit dans la folie.

En écrivant le livre à la première personne, l’auteure nous plonge dans les méandres du cerveau d’Andrew J. Rush, nous montrant ses faiblesses, sa chute provoquée à travers une ambiance malsaine qui croît au fil du livre. Oates se joue de nous, magnifiquement, en semant troubles et manipulations comme dans les grands thrillers, digne d’un grand film américain. On meurt d’envie de comprendre comment Andrew en est arrivé là, et, les pages défilants, pourquoi il a choisi d’écrire sous deux identités. On découvre aussi des éléments du passé d’Andrew pouvant expliquer de nombreuses choses. On en dira pas plus pour garder la formidable intrigue.

Joyce Carol Oates nous propose donc un livre haletant dans lequel on embarque immédiatement, sans vouloir en sortir grâce à une histoire diabolique qui va crescendo. Les chapitres sont courts, ce qui facilite la lecture et s’enchaînent de façon soutenue. C’est parfois drôle aussi, Joyce Carol Oates sait aussi nous faire rire dans ce livre.

Ce livre est tout simplement fascinant. Il se doit absolument d’être lu. Il symbolise parfaitement l’œuvre unique de l’auteure, stupéfiante, en qualité comme en quantité.

Une fois de plus, les éditions Philipe Rey publient un excellent livre d’une auteure américaine qui n’a de cesse de nous éblouir de par la pérenne qualité de ses écrits et sa diversité. Tellement à l’aise dans les romans et les nouvelles, Joyce Carol Oates réussit le tour de force d’exceller aussi dans l’écriture d’un thriller.

Chapeau bas madame Joyce Carol Oates.

On se revoit dans six mois pour mon plus grand plaisir.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Le mystérieux Mr Kidder" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Le musée du Dr Moses" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Mudwoman" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Maudits" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Premier amour" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Carthage" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Sacrifice" et de "Dahlia noir & Rose blanche" de Joyce Carol Oates


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 avril 2017 : C'est reparti pour un tour

On ne s'éternisera pas sur ce premier tour de l'élection présidentielle, toujours en cours à l'heure où nous bouclons notre édition. Mais d'autres le font, comme Sean O'Hagan ou les Tagada Jones dans les interviews à découvrir ci dessous ou Cyril Mokaiesh dans ses chansons. Voici donc pour vous détendre et éveiller votre soif de culture, notre sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Si oui, oui. Sinon, non" de Albert Marcoeur & le Quatuor Béla
"Stup virus" de Stupeflip
Interview de Sean O'Hagan (High Llamas) avec un petit bonus vidéo en fin d'interview
"Ultramega OK (expanded reissue)" de Soundgarden
Interview de Tagada Jones autour de leur nouvel album "La peste et le choléra"
"Django - BoF" de Warren Ellis et Stochelo Rosenberg
"Disparue Juliette" de De Calm
"Dead-end tape" de Emilie Zoé
"Songs from la chambre" de Julien Bouchard
La Louise, Gliz, Storm Orchestra dans une sélection de EP
"The secret" de Lord Ruby
"Cycle EP" de Samifati
Interview de Warhaus que l'on ressort à l'occasion de sa venue en concert en France
Weyes Blood en concert à l'I Boat de Bordeaux
Interview de Cyril Mokaiesh autour de "Clôture" accompagnée d'une session 4 titres
et toujours :
"In mind" de Real Estate, "Sincerly, future pollution" de Timber Timbre, "French press" de Rolling Blackouts Coasal Fever, "Santa Maria" de Carmen Maria Vega, "Gabriel Fauré piano works" de Michel Dalberto, "Le cris des fourmis" de Iaross, "Le grand H de l'homme" de Barbara Weldens, "New day's waiting" de Gaëlle Buswel, Wild times, angelfish decay et Monkypolis dans une sélection de single et EP

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le cas Martin Piche" au Théâtre Montparnasse
"Dans un canard" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Théâtre du Rond-Point
"Baal" au Théâtre de la Colline
"L'Autre Proust" à la Scène Thélème
"La Chose commune" à l'Espace Cardin
"C'est toujours un peu dangereux de s'attacher à qui que ce soit" à La Loge
"The Lighthouse" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
des reprises :
"Ubu" à la MAC à Créteil
"Comtesse de Ségur, née Rostpchine" au Studio Hébertot
"Un bec" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles d'avril

Expositions avec :

"Des Grands Moghols aux Maharajahs - Joyaux de la collection Al Thani" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"La Morsure des Dieux" de Cheyenne Carron
"Adieu Mandalay" de Midi Z
les chroniques des autres sorties d'avril
et les chroniques des sorties de mars

Lecture avec :

"Valet de pique" de Joyce Carol Oates
"Franquin chez les Rombaldi" par Gunhed TV

Froggeek's Delight :

"Tom Clancy's Ghost Recon : Wildlands" sur PS4, Xbox One et PC
"Horizon Zero Dawn" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=