Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Des Grands Moghols aux Maharajahs - Joyaux de la Collection Al Thani
Grand Palais  (Paris)  Du 29 mars au 5 juin 2017

Après "Cartier - Le Style et l'Histoire", le Salon d'honneur du Grand Palais s'ouvre de nouveau aux fastes de la joaillerie avec l'exposition "Des Grands Moghols aux Maharajahs - Joyaux de la Collection Al Thani" qui, après New York et Londre, arrive pour éblouir la capitale française.

Organisée par la Réunion des musées nationaux-Grand Palais, avec la collaboration du Musée national des arts asiatiques-Guimet, son commissariat est assuré par le Dr Amin Jaffer, conservateur en chef de la Collection Al Thani, et de Amina Taha-Hussein Okada, conservateur général de la section des arts de l’Inde au Musée national des arts asiatiques-Guimet.

Elle présente, dans la fabuleuse scénographie du bGc Studio inspirée par les coupoles du Taj Mahal, avec une installation en maille métallique dorée resplendissante dans la pénombre qui combine élégamment tant l'épure et la sophistication que le spectaculaire et le féérique, un ensemble de pièces exceptionnelles détenues par le Sheikh qatari Hamad bin Abdullah Al Thani ainsi que des objets issus de collections muséales internationales.

Joyaux indiens : folie des splendeurs et valse des carats

La monstration vise à retracer l'histoire de la joaillerie indienne du 17ème siècle à la création contemporaine dont la richesse et la créativité en matière d'ornement et de parure destinée aux princes et souverains s'inscrit dans une tradition ancestrale liée a la conjonction de plusieurs facteurs.

En effet, le sous-continent indien bénéficie de gisements de pierres précieuses et de pierres fines connus depuis des millénaires et d'un corps d'orfèvres doté d'un savoir faire virtuose dans la taille et le sertissage à l’or.

Par ailleurs, si les bijoux constituent des insignes de royauté et de puissance, le gemme, dont notamment le diamant, est inscrit dans la culture de l'Asie méridionale en tant que talisman investi de pouvoirs magiques de protection et d'immortalité.

Pendant leurs siècles de règne, les Grands Moghols d'origine turco-mongole persanisée constituent un éblouissant trésor royal comportant les joyaux dynastiques au rang duquel figurent outre nombre colliers, bagues d'archer, dagues et poignards, un exceptionnel ensemble de gemmes devenus légendaires

Le même souci du raffinement esthétique et de préciosité s'applique aux objets émaillés destinés aux rituels des audiences de la cour et même à ceux plus prosaïques tels le chasse-mouche et le gratte-dos.

Après leur chute, et pendant la période du Raj britannique, les cours princières hindous, descendantes des grands rois autochtones, se livrent à une surenchère dans le faste et l'extravagance ostentatoire.

L'exposition propose notamment un florilège de plus beaux ornements de turban, des bracelets de pieds et de bras ainsi que de superbes colliers-plastron.

La pièce la plus somptueuse et ébouriffante est le pectoral d'apparat serti de près d etroi mille diamants réalisé par la Maison Cartier en 1928 pour le fameux Maharajah Bhupinder de Patiala.

Car au début du 20ème siècle, les maharajahs intègre la clientèle privilégiée des joailliers européens alors que sévit la vogue de l'indianisme qui va susciter chez ces derniers des créations d'inspiration indo-persane.

Le visiteur pourra également admirer des créations contemporaines dont celle de la Maison Cartier, fer de lance de la joaillerie de luxe à la française, qui compte toujours parmi les fournisseurs des maharajahs du 21ème siècle ainsi que celles de Viren Bhagat issu d'une ancestrale famille d'orfèvre qui s'est spécialisé dans le style "Indian Déco" et de la Maison JAR fondée en 1978 par l'américain Joël Arthur Rosenthal qui propose des bijoux baroques à l'inspiration bucolique.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Grand Palais

Crédits photos : © Rmn-Grand Palais / Photo Didier Plowy
avec l'aimable autorisation de la RMN-Grand Palais


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=