Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Isaac Delusion
Rust and Gold  (Microqlima)  avril 2017

Attendu avec impatience, le second album d’Isaac Delusion tient ses promesses. Un avant-goût nous avait été donné il y a plus d’un an avec "How Much You Want Her", titre résolument estival et dansant. C’est finalement ce printemps que sort Rust and Gold.

Avant même de commencer l’écoute, la jaquette nous émerveille : elle est sublime, abstraite, poussière d’or sur fond de verre. C’est l’oeuvre de l’artiste londonien John Karborn qui, à partir de peinture acrylique et de bouteilles de verre, créé une "fenêtre abstraite" sur l’univers et la musique du groupe.

A écouter l’album, les fondamentaux d’Isaac Delusion sont là : voix sublime et éthérée de Loïc Fleury, mélange subtil entre synthé, boucles de voix, guitare et basse. A noter que le groupe a été rejoint par un batteur qui vient compléter et enrichir la formation et donner plus de dynamisme à leur musique.

Dans cet album, le groupe se tourne plus vers la terre : la musique est moins céleste, plus tellurique, en partie grâce à la présence plus importante du trio basse / guitare / batterie. On note également une plus forte influence du blues sur des morceaux comme "The Sinner" par exemple ou "Luck and Mercy".

Cependant, on retrouve toujours cette fascination stellaire avec "Voyager", hommage à Thomas Pesquet, l’explorateur céleste. Le groupe tente également, avec brio, l’exercice du chant en français. Cela donne le poétique "Cajun", très réussi.

On pourrait avoir peur de voir Isaac Delusion en live justement à cause de son côté éthéré. Mais cette appréhension s’envole très rapidement. Lors de leurs concerts à l’Elysée Montmartre fin avril, ils ont enflammé la salle parisienne : le groupe transmet une énergie formidable et surtout ne boude pas son plaisir d’être sur scène devant son public, leur joie est communicative !

Parés d’un magnifique décor fidèle à la thématique de l’album, de rouille et d’or, ils ont joué principalement le nouvel album mais également leurs titres phare du premier. Mention spéciale au chanteur qui manie à merveille son pad looper de voix et au solo endiablé du bassiste !

Ne les ratez donc pas s’ils passent cet été dans un festival non loin de chez vous, pour un voyage sur terre et dans l’espace, instant onirique et joyeux !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Isaac Delusion en concert à Pitchfork Music Festival #2 (édition 2012) - samedi 3 novembre
Isaac Delusion en concert au Festival Fireworks! #2 (édition 2013) - jeudi 14 février
Isaac Delusion en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Samedi
Isaac Delusion en concert au Festival Artrock 2015

En savoir plus :
Le site officiel de Isaac Delusion
Le Bandcamp de Isaac Delusion
Le Soundcloud de Isaac Delusion
Le Facebook de Isaac Delusion


Laura Balfet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=