Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Orval Carlos Sibelius
Ordre et Progrès  (Born Bad Records)  avril 2017

"Et comme un seul homme Nous marcherons vers la victoire totale du surplace"

Avec son nom un peu dingo, Orval Carlos Sibelius cache bien son jeu. Il ne faut y chercher aucun jeu de mot ou exercice dadaïste mais juste un musicien incroyable, un bidouilleur (dans le bon sens du terme) génial et ce depuis ses débuts sous le sobriquet de Snark, capable sans tambour ni trompette, son manque de reconnaissance sorti du cercle restreint des amateurs éclairés de pop moderne est ahurissant, de sortir des disques prodigieux.

Ordre et Progrès est son cinquième album (Orval Carlos Sibelius (2006), Recovery Tapes (2011) sorti pendant le mixage de Super Forma (2013) et Ascension (2016)) et atteint les mêmes sommets (ce qui n’est pas mal pour un passionné d’alpinisme) que le superbe Super Forma.

Toujours aussi foisonnant, toujours aussi incroyable musicalement, toujours aussi psychédélique (mais éloigné de tout revival sentant la naphtaline), toujours aussi simplement beau, Ordre et Progrès est de ces albums qui marquent. Plus acéré que ses disques précédents, Axel Monneau montre avec cet Ordre et Progrès une détermination rock qui a pour effet de muscler sa pop psychédélique. Un côté quelque part plus brut, une écriture, des arrangements peut-être plus mesurés qui permettent aux suites d’accords, aux mélodies de s’épanouir totalement.

Pourtant, chaque titre est une véritable superposition musicale (les différents arrangements (cordes pincées ou frottées, cuivres…) nécessitant parfois plus d’une centaine de pistes) et son sens de la composition lui permet d’écrire un kaléidoscope d’harmonies, quelque chose de très travaillé, d’ambitieux mais totalement accessible. Une sorte de simplicité complexe ou de complexité simple. Ordre et Progrès ressemble fort à un voyage inter-sidérant fait de mille atmosphères (tendues, mélancoliques, joyeuses, contemplatives), de mille couleurs instrumentales et harmoniques.

Et puis il y a ces textes incroyables, chantés pour la première fois en Français, qui sont une seconde claque après la musique. Des textes un peu énigmatiques (et ce ne sont pas les sous-titres ("Il y a eu greffe et il y a eu rejet", "Pour demander l’heure une armure en titane", "Aussi vif qu’une aubergine", "Les pyromanes ne sont pas de bois"…) qui vont aider à la compréhension), sombres, pas franchement optimistes mais où l’on perçoit aussi des symboles d’amour et d’espérance.

Mais derrière tout cela, et comme chez Aquaserge par exemple, ce disque symbolise l’envie d’Axel Monneau de donner la primauté à l’écriture de bonnes chansons au-dessus de toutes considérations simplement artistiques, ce qui ne l’empêche pas d’affectionner les constructions érudites d’une ligne directrice et son évolution, les chemins de traverse, les surprises, les plans harmoniques qui ne filent pas droit. Et le progrès pour but ? Superbe. Indispensable…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Super Forma de Orval Carlos Sibelius

En savoir plus :
Le Facebook d'Orval Carlos Sibelius


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 décembre 2017 : Ah que coucou !

Tout le monde à suffisamment, largement, exagérément parlé de la mort de Johnny. Pour cette édition de Froggy's Delight, rien sur la vieille canaille, que du neuf, du sautillant, du pétillant et de l'excitant. C'est parti pour la sélection de la semaine, de quoi piocher vos idées de Noël.

Du côté de la musique :

"L'empreinte" de Angel Fall
"Too many things to light" de Black Car Crossin'
"Le violon de Proust" de Gabriel & Dania Tchalik
"Dreameater" de Garciaphone
"A kind of magic" , Jazz Loves Disney 2 avec George Benson, Jamie Cullum, Eric Cantona, Madeleine Peyroux, Bebel Gilberto...
Riviera, Nuits Blondes, The Newtons dans une sélection single & EP
"Vocalises" de Romain Leleu & Thiierry Escaich
"Vestida de nit" de Silvia Pérez Cruz
"Vive la patate libre !" de Stéphane Blek
et toujours :
"Handel : Shades of love, Italian cantatas" de Anna Kasyan
"The thread" de Lysistrata
"Jolly new songs" de Trupa Trupa
"Heaven upside down" de Marilyn Manson
"Besame mucho" de l'Ensemble Contraste & Orchestre Philarmonique Royal de Liège
"Royaume EP" de La Féline
"Babylone EP" de La Jarry
"La caverne" de Lande
"Après l'orage" de Nour
"Renaissance" de Pépite
Interview de Bajram Bili

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Empire des lumières" à la MC93 à Bobigny
"Le dernier voyage de Sinbad" au Théâtre 13/Seine
"Quitter la terre" au centre Culturel Suisse
"Adieu Ferdinand ! - Le Casino de Namur" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Adieu Ferdinand ! - Clémence" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Chambre de Marie Curie" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Trio en mi bémol" au Théâtre de l'Opprimé
"Pierre Palmade - Aimez-moi !" au Théâtre du Rond-Point
"Youpi c'est reparti !" au Cabaret La Nouvelle Eve
"La croisière ça use !" au Théâtre Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre Edgar
"Apzurde !" au Théâtre Trévise
"Stomp" aux Folies Bergère
"Les Réformés" au Kibélé
des reprises à ne pas rater :
"Berlin 33" au Théâtre de Belleville

"C'est la guerre" au Théâtre Essaion
et les chroniques des autres spectacles de décembre

Expositions avec :

"Jean Echenoz - Roman Rotor Stator" au Centre Pompidou
"Icônes et arts chrétiens d'Orient" au Petit Palais
et dernière ligne droite pour "Anders Zorn - Le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Lucky de John Carroll Lynch
"Soleil battant" de Clara Laperrousaz et Laura Laperrousaz
"La Fiancée du désert" de Cecilia Atán et Valeria Pivato
Ciné en bref avec :
"Les Gardiennes" de Xavier Beauvois
"Marvin ou la belle éducation" de Anne Fontaine
"Battle of The Sexes" de Jonathan Dayton et Valerie Faris
"Plonger" de Mélanie Laurent
"Tueurs" de François Troukens et Jean-François Hensgens
"Le brio" de Yvan Attal
"Le Bonhomme de neige" de Tomas Alfredson
"Bad Moms 2" de Scott Moore et Jon Lucas
les chroniques des autres sorties de décembre
et les chroniques des sorties de novembre

Lecture avec :

"L'espionne" de Paulo Coelho
"La belle sauvage" de Philippe Pullman
"La lagune" de Armand Marie Leroi
"La vallée du diable" de Anthony Pastor
"Le journal d'Anne Frank" de Ari Folman et David Polonsky
"Quattrocento" de Stephen Greenblatt
"Retour sur Belzagor : Tome 1" de Robert Silverberg, Philippe Thirault et Laura Zuccheri
et toujours :
"Après la chute" de Dennis Lehane
"L'araignée de Mashhad" de Mana Neyestani
"L'une pour l'autre" de Hilding Sandgren
"La disparue de noël" de Rachel Abbott
"La faute de l'orthographe" de Arnaud Hoedt, Jérôme Piron et Kevin Matagne
"Une vie exemplaire" de Jacob M. Appel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=