Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Annika and the forest
She  (Whatever / La Baleine)  avril 2017

Derrière le projet Annika And The Forest se cache Annika Grill, artiste suédoise touche-à-tout, passée par les arts plastiques, désormais installée à Paris où elle a fondé un studio d’enregistrement avec Edith Fambuena (Les Valentins) et surtout auteure compositrice interprète pour elle-même ou au travers de nombreuses et variées collaborations (Olivia Ruiz, Jane Birkin, Polar, ou Kaolin parmis d’autres). Seule à la barre, elle fait appel à différents musiciens et collaborateurs pour l’épauler sur scène et ou en studio au gré des envies et des besoins artistiques.

Le rétrospectivement bien nommé EP A Piece Of She avait été lancé en éclaireur l’an passé. Ses 4 titres sont repris aujourd’hui dans l’album… She et en constituent la colonne vertébrale. Ce deuxième album poursuit le sillon creusé avec Chromatic, paru en 2015, avec toutefois une introspection moins prononcée et davantage de lumière. Le spectre musical, de facture électronique, repose avant tout sur des compositions pop avec des mélodies simples et une rythmique souvent saccadée mais dont l’habillage et les arrangements font varier les ambiances au fil des morceaux. Des titres contemplatifs et dénudés  comme "Part Of Sorrow" côtoient ainsi des chansons plus énergiques et cadencés ("Ready To Play" ou "Saltwater"), au croisement de Saint Vincent et Jeanne Added.

Musique esthétique, plus réfléchie que spontanée, She dévoile le sens du détail d’ Annika Grill et le soin particulier apporté à la production de l’album. Une mélancolie froide et clinique se dégage des plages musicales, contrebalancée par la grande victorieuse de ce disque : la voix d’Annika, un souffle puissant qui vient briser le carcan synthétique des chansons. Son chant multiforme transcende ses compositions en insufflant toute une palette de climats sonores dont les plus beaux exemples sont "The Light Of The Night" ou le final "100 degrees to gone".

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Chromatic de Annika and The Forest

En savoir plus :
Le site officiel d'Annika and the forest
Le Bandcamp d'Annika and the forest
Le Soundcloud d'Annika and the forest
Le Facebook d'Annika and the forest


Marc Ferrero         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 août 2017 : Et au loin, la rentrée

C'est encore un peu les vacances, les festivals continuent et pendant ce temps nous vous proposons comme chaque semaine notre petite sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Gold in the ashes" de Elias Dris
Gris Lagon, Belvédère, Sorg, Naya dans une sélection de EP
"Out of time" de Hugo Kant
"Visuals" de Mew
et toujours :
"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Olga Picasso" au Musée national Picasso

Cinéma :

les chroniques des sorties d'août
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'histoire de mes dents" de Valeria Luiselli
"La disparition de Josef Mengele" de Olivier Guez
"Le jour d'avant" de Sorj Chalandon
et toujours :
"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=