Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Annika and the forest
She  (Whatever / La Baleine)  avril 2017

Derrière le projet Annika And The Forest se cache Annika Grill, artiste suédoise touche-à-tout, passée par les arts plastiques, désormais installée à Paris où elle a fondé un studio d’enregistrement avec Edith Fambuena (Les Valentins) et surtout auteure compositrice interprète pour elle-même ou au travers de nombreuses et variées collaborations (Olivia Ruiz, Jane Birkin, Polar, ou Kaolin parmis d’autres). Seule à la barre, elle fait appel à différents musiciens et collaborateurs pour l’épauler sur scène et ou en studio au gré des envies et des besoins artistiques.

Le rétrospectivement bien nommé EP A Piece Of She avait été lancé en éclaireur l’an passé. Ses 4 titres sont repris aujourd’hui dans l’album… She et en constituent la colonne vertébrale. Ce deuxième album poursuit le sillon creusé avec Chromatic, paru en 2015, avec toutefois une introspection moins prononcée et davantage de lumière. Le spectre musical, de facture électronique, repose avant tout sur des compositions pop avec des mélodies simples et une rythmique souvent saccadée mais dont l’habillage et les arrangements font varier les ambiances au fil des morceaux. Des titres contemplatifs et dénudés  comme "Part Of Sorrow" côtoient ainsi des chansons plus énergiques et cadencés ("Ready To Play" ou "Saltwater"), au croisement de Saint Vincent et Jeanne Added.

Musique esthétique, plus réfléchie que spontanée, She dévoile le sens du détail d’ Annika Grill et le soin particulier apporté à la production de l’album. Une mélancolie froide et clinique se dégage des plages musicales, contrebalancée par la grande victorieuse de ce disque : la voix d’Annika, un souffle puissant qui vient briser le carcan synthétique des chansons. Son chant multiforme transcende ses compositions en insufflant toute une palette de climats sonores dont les plus beaux exemples sont "The Light Of The Night" ou le final "100 degrees to gone".

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Chromatic de Annika and The Forest

En savoir plus :
Le site officiel d'Annika and the forest
Le Bandcamp d'Annika and the forest
Le Soundcloud d'Annika and the forest
Le Facebook d'Annika and the forest


Marc Ferrero         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 24 janvier 2021 : Cette semaine c'est CONCERT !

C'est reparti pour une semaine rythmée par le couvre feu, en attendant pire ? peut être. Mais d'ici là voici quelques découvertes culturelles qui espérons-le vous plairont. Par ailleurs, samedi on reprend les concerts en ligne, venez nombreux soutenir les artistes ! Et bien entendu on commence par le replay de la MAG #19.

Du côté de la musique :

"Timbaland" le mix #10 de la saison 2 de Listen In Bed à écouter en ligne
"Avenue des Falquières" de 17f
"Go" de Célia Forestier & Komorebi
"Accents" de Ensemble K & Simone Menezes
"Live recital 'Correspondance'" de Jean-Baptiste Fonlupt
"A place that has no memory of you" de Laurent Dehors & Matthew Bourne
"Là, la lumière particulière" de Léopoldine HH
"C'est une parole" de Louis Arti
"A la ligne" de Michel Cloup, Pascal Bouaziz & Julien Rufié
"Night network" de The Cribs
Interview de Yann Landry autour du nouveau label Tadam Records
et toujours :
"The missing view" de Sol Hess en concert sur la TV de Froggy le 30 janvier
"Théo Charaf" de Théo Charaf
"Welfare jazz" de Viagra Boys
"Adonais" de Bruno Ducol
"Collector" de Chapi Chapo
"Regard 1882" de Duo Neria
"Mozart piano 4 hands" de Duo Pégase
"The fates EP" de Grandma's Ashes
"Folies berbères" de Karimouche
"Wasteland : What ails our people is clear" de Lice
"Another night in" le mix #9 de Listen In Bed

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Le Chemin de fortune et Le Legs" de Marivaux
"Le Pays lointain (Un Arrangement)" de Jean-Luc Lagarce
"Féminines" de Pauline Bureau
"La Chose commune" de Emmanuel Beix et David Lescot
"Treize à table" de Marc-Gilbert Sauvajon
"Le plus beau jour" de David Foenkinos
"Madame Arthur dépoussière Queen"

Expositions :

en virtuel :
"Bruce Nauman" à la Tate Modern
"David Hockney - Ma Normandie" à la Galerie Lelong
"Marc Riboud - Histoires possibles" au Musée Guimet
"Voyages d'hiver - Regards sur les collections" au MuMa Le Havre
"Paris Romantique 1815-1848" au Petit Palais
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre
"Bacon en toutes lettres" au Centre Pompidou
"Esprit es-tu là ? Les peintres et les voix de l'au-delà" au Musée Maillol

Cinéma :

at home :
"Plein Sud" de Sébastien Lifshitz
"La mécanique de l'ombre" de Thomas Kruithof
"Un chat un chat" de Sophie Fillières
"Dieu seul me voit" de Bruno Podalydès
"Au loin s'en vont les nuages" d'Aki Kaurismaki
"The Swann" de Asa Helga Hjörleifsdóttir

Lecture avec :

"Créatures" de Crissy Van Meter
"La traversée" de Pajtim Statovci
"Le rêve de l'assimilation : de la Grèce antique à nos jours" de Raphael Doan
"Les enfants de la clarée" de Raphael Krafft
"Solitudes" de Niko Tackian
"Une gifle" de Marie Simon
et toujours :
"Belladone" de Hervé Bougel
"Le chant du perroquet" de Charline Malaval
"Les grandes occasions" de Alexandra Matine
"Nos corps étrangers" de Carine Joaquim

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=