Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Peintres au charbon
Théâtre 13/Seine  (Paris)  avril 2017

Comédie dramatique de Lee Hall, mise en scène de Marc Delva, avec Hugo Bardin, James Borniche, Thomas Brazete, Solal Forte, Elodie Galmiche, Florent Hu, Marie Petiot (en alternance Anne Duverneuil), Paul Emile Petre et Emmanuel Rehbinder.

En 1934, un groupe de mineurs britanniques dans la ville d’Ashington se retrouve dans la salle de "La cabane" pour suivre des cours d’Histoire de l’Art sous la houlette d’un professeur venu spécialement de Londres, Robert Lyon.

Au fil des séances, leur goût pour la peinture va s’affirmer, leur technique s’affiner et tous vont progresser. L’un d’entre eux va être repéré par Helen Sutherland, amatrice d’art et mécène, qui lui propose de le payer autant qu’à la mine pour qu’il puisse se consacrer à sa peinture. Ce choix mettant à coup sûr le groupe en péril.

La pièce de Lee Hall, "Les Peintres au charbon" (dont on avait pu voir une magnifique version mise en scène par Marion Bierry il y a quelques années) est sans doute un des plus beaux textes théâtraux qui soit sur l’art. Le scénariste de "Billy Elliot" (qui traite aussi du milieu ouvrier) y brasse de nombreux thèmes et notamment la valeur marchande de l’art ou la place de l’individu dans celui-ci.

Dans ce beau portrait de groupe qui soutient la possibilité de changer le monde par l’art, nous suivrons donc sur une période de dix ans le destin et l’évolution d’un groupe d’ouvriers pas prédestinés à devenir artistes mais dont la sensibilité supplante l’académisme. C’est là l’émouvante démonstration de cette pièce (aux répliques percutantes et pleines d’humour) basée sur une histoire vraie.

C’est une équipe jeune qui s’attaque cette fois à cette formidable pièce de l’auteur de "Face de cuillère" ou "La cuisine d’Elvis". La plupart n’ont pas l’âge des rôles mais qu’importe. Ils sont tous absolument crédibles en quelques minutes.

En version tri-frontale, qui permet au public d’être au plus près de l’action, avec pour élément principal un tableau noir (pour annoncer les dates, les titres ou projeter des images) et des toiles blanches ou vides qui laissent libre l’imaginaire du spectateur, la scène se transforme en salle de cours ou d’exposition quasiment sans changement de décor.

Ce qui est le plus touchant finalement dans la version de Marc Delva (qui dirige avec brio sa distribution), c’est de voir évoluer simultanément deux groupes : celui du récit et celui du Collectif La Cantine, aussi soudé que les mineurs qu’ils interprètent.

On retient donc de ce spectacle le bel engagement et l’esprit "fraternel" qui y règne. Malgré des redondances dans le texte un poil bavard de Lee Hall (et c’est là son unique défaut), on ne lâche pas ces attachants comédiens qui défendent avec fougue et talent sur plus de deux heures le destin extraordinaire de ces mineurs anglais dans ce portrait social et engagé.

Une bien belle réussite.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=